Eugène-Louis Hauvette-Besnault

indianiste français
(Redirigé depuis Hauvette-Besnault)
Louis-Eugène
Hauvette-Besnault
Biographie
Naissance
Décès
(à 68 ans)
Malesherbes
Nom dans la langue maternelle
Louis-Eugène Hauvette-BesnaultVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfants
Autres informations
A travaillé pour
Maître
Distinction

Louis-Eugène Hauvette dit Hauvette-Besnault, né le à Malesherbes (Loiret)[1],[2] et mort le à Malesherbes[3], est un indianiste français.

Biographie modifier

Reçu à l'agrégation de lettres en 1853[4], Louis-Eugène Hauvette-Besnault était professeur de sanskrit à l'École pratique des hautes études (EPHE). Il a traduit les tomes IV et V du Bhâgavata Purâna.

Il fut l'un des derniers élèves d'Eugène Burnouf. Parmi ses propres étudiants en sanskrit figurent James Darmesteter et Abel Bergaigne.

Louis-Eugène Hauvette a été professeur chargé de cours à l'Université de Paris en 1847-1848 puis de décembre 1851 à 1861. Il devient ensuite employé de l'administration centrale du Ministère de la Guerre, et est nommé en 1863 traducteur au Bureau des Archives du Ministère[5], fonction qu'il occupe toujours lorsqu'il est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1878[6].

Il occupe parallèlement les fonctions de bibliothécaire de l'École normale supérieure[7],[8].

À son décès, il était directeur honoraire à l'École pratique des hautes études[3].

Louis-Eugène Hauvette est le père d'Amédée et Henri Hauvette et le beau-père de René Cagnat.

Publications modifier

  • Épisode des grains de riz écrasés, 1886
  • Le Mahâbhârata, poème épique de Krishna-Dwaipayana, traduit complètement pour la première fois du sanscrit en français, par M. Hippolyte Fauche. Compte rendu signé Hauvette-Besnault, 1867
  • Le Bhâgavata purâna ou Histoire poétique de Kreichna, par Eugène Burnouf, Eugène Louis Hauvette-Besnault, Alfred Roussel et Jean Filliozat, 1881
  • Morceaux choisis en prose et en vers des classiques anglais, par Frédéric-Gustave Eichhoff et Eugène-Louis Hauvette-Besnault, 1859
  • Pantchâdhyâyi, ou les Cinq chapitres sur les amours de Crichna avec les Gopîs, extrait du Bhâgavata Purâna, livre X, chapitres XXIX-XXXIII, par Eugène-Louis Hauvette-Besnault, 1865
  • Le Bhâgavata Purâna ou Histoire poétique de Kreichna par Eugène Burnouf, Eugène-Louis Hauvette-Besnault et Alfred Roussel, 1898

Notes et références modifier

  1. Extrait de naissance inclus dans son dossier de Légion d'honneur.
  2. Par acte passé devant Maître Sougit notaire à Milly en date du , Madame Anne Geneviève Hauvette veuve Besnault a reconnu l'enfant désigné dans l'acte de naissance et consent à ce qu'à l'avenir il porte les noms de Louis-Eugène Hauvette.
  3. a et b Archives départementales du Loiret, état-civil numérisé de Malesherbes, acte de décès no 17 de l'année 1888.
  4. « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1960 », sur cnrs.fr (consulté le ).
  5. Résumé des services de l'intéressé inséré dans son dossier de Légion d'honneur.
  6. Procès-verbal de réception inséré dans son dossier de Légion d'honneur.
  7. Acte de naissance de son fils Amédée en 1856.
  8. Acte de naissance de son fils Henri en 1865.

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :