Haut-Folin

sommet du Morvan

Haut-Folin
Vue du Haut-Folin depuis le mont Beuvray.
Vue du Haut-Folin depuis le mont Beuvray.
Géographie
Altitude 901 m[1]
Massif Morvan
Coordonnées 46° 59′ 45″ nord, 4° 02′ 14″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire
(Voir situation sur carte : Saône-et-Loire)
Haut-Folin
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Haut-Folin

Le Haut-Folin est le point culminant du massif du Morvan, situé sur le territoire de la commune de Saint-Prix (Saône-et-Loire), dans le massif du Bois du Roi. Il s'élève à 901 mètres d'altitude et supporte le relais de télévision Autun-Bois-du-Roi. C'est également le point culminant du département.

GéographieModifier

Par temps clair, du fait de l'absence d'obstacles, on peut apercevoir le mont Blanc distant de 250 km. Le Bas-Folin, distant d'un peu plus d'1,5 km, culmine à 832 m d'altitude.

ClimatModifier

Le climat du Haut-Folin est assez contrasté. Du fait de son altitude, il subit une influence montagnarde, mais sur ses pentes inférieures le climat peut varier d'océanique, à semi-continental d'après la classification de Köppen[2].

Le Haut-Folin ne subit pas un enneigement important du fait du son altitude peu élevée. L'hiver 2021 fut toutefois l'un des plus rudes et des plus enneigés depuis 1986, avec jusqu'à 50 cm de neige par endroits[3].

ÉquipementsModifier

Le Haut-Folin est la station de ski la plus proche de Paris. Installés par le Club alpin français (CAF), un téléski, une piste de ski alpin, un chalet-restaurant existaient jusqu'à la fin des années 1980 mais, faute d'enneigement suffisant et en dépit de la présence de canons à neige, ils ont été abandonnés. Aujourd'hui, la station comporte plusieurs pistes de ski de fond.

Il existe aussi un émetteur de télévision TDF à son sommet qui diffuse aussi des radios publiques en FM.

Un projet de construction d'une tour d'observation de 45 m de haut a été présenté par l'entreprise allemande EAK en 2016[4].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :