Hatf 7
Hatf 7
Présentation
Type de missile Missile de croisière
Constructeur National Defence Complex
Déploiement 30-40 unités en service
Caractéristiques
Moteurs 1 turboréacteur + 1 booster au décollage
Masse au lancement 1 500 kg
Longueur 6,2 m
Diamètre 0,52 m
Envergure 2,67 m
Portée de 450 km à 1 000 km
Charge utile 450 kg d'explosif ou une charge nucléaire de 10 à 35 kT
Guidage INS/GPS, suivi de terrain

Le Hatf 7 surnommé Babur ((fr): Vengeance) est un missile de croisière pakistanais à capacité nucléaire en cours de développement.

ConceptionModifier

La conception de ce missile à probablement débuté dans les années 1990 en réponse au programme de développement de missiles de croisière indiens et à la nécessité de diversifier les vecteurs de son armement nucléaire. En juillet et , deux missiles de croisière américains Tomahawk sont retrouvés quasiment intacts dans le sud du Pakistan et ont probablement subi une rétro-ingénierie fournissant ainsi d'importantes informations pour le programme Hatf 7.

Un rapport signala le premier vol d'un missile de croisière nouvelle génération en , cependant la première confirmation officielle eut lieu en . Ce premier lancement fut effectué à partir d'une plate-forme basée au sol et avait une portée d'environ 500 km.

De nouvelles version pouvant être tirées à partir de vecteurs aériens, maritimes ou sous-marins sont encore en développement et posséderaient une portée de 450 à 1 000 km.

Les forces armées pakistanaises posséderait, en 2008, un régiment de missile Hatf 7 doté de 18 lanceurs mobiles équipés chacun de quatre missiles ainsi que des véhicules de commandement et de contrôle et de rechargement. Il est également prévu d'équiper les frégates F-22P commandées à la Chine en , de huit missiles chacune.

La marine pakistanaise a créé un Commandement de la force navale stratégique en inaugurant, le , des locaux de ce nouvel état-major chargé des armes nucléaires de la marine. Cette annonce confirme de l’existence d’une version sous-marine de ce missile de croisière capable d'être emporté par les 5 sous-marins de classe Agosta dont elle dispose[1]. Le premier tir d'essai de cette version depuis un d'entre eux a lieu le , la portée serait de 450 km[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Usman Ansari, « Pakistan Acknowledges Sea-Based Nuclear Deterrent », sur Defense News, (consulté le 3 octobre 2012).
  2. Laurent Lagneau, « Le Pakistan a testé un missile de croisière à capacité nucléaire depuis un sous-marin », sur www.opex360.com, (consulté le 9 janvier 2017).

SourcesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :