Hassa bint Ahmed al-Soudayri

Épouse préférée du roi Abdelaziz d'Arabie séoudite
(Redirigé depuis Hassa bint Ahmed Al Soudayri)

Hassa bint Ahmed al-Soudayri (transcrit aussi Hussa ou Hessa, arabe : حصة بنت أحمد السديري), née en 1900 et morte en 1969[1], est l'une des épouses préférées[2] du roi Abdelaziz ibn Séoud (1880-1953), fondateur en 1932 de l'Arabie saoudite. Elle est la mère des sept Soudayris.

Hassa bint Ahmed al-Soudayri
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
حصة بنت أحمد السديريVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Famille
Père
Ahmed ben Mohammed al-Soudayri (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud
Mohammed ben Abderrahmane Al Saoud (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Fahd ben Abdelaziz Al Saoud
Al-Jawhara bint Abdelaziz Al Saoud (en)
Latifa bint Abdelaziz (en)
Luluwah bint Abdelaziz Al Saoud (en)
Abdallah ben Mohammed Al Saoud (d)
Turki ben Abdelaziz Al Saoud (1934-2016) (en)
Salmane ben Abdelaziz Al Saoud
Ahmed ben Abdelaziz Al Saoud
Abdul-Rahman bin Abdul-Aziz Al Saud
Nayef ben Abdelaziz Al Saoud
Sultan ben Abdelaziz Al SaoudVoir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Origine familialeModifier

La tribu des Soudayri, à laquelle appartient Hassa ainsi que la mère d'Ibn Séoud, Sarah al-Sudayri, ainsi que trois de ses autres épouses, est originaire de la ville de Soudayr (ar), dans le Nejd, la région centrale du royaume, et est liée à confédération bédouine des Dawasir (en).

Les Soudayri auraient aidé financièrement, aux temps héroïques, le futur roi Abdelaziz Al Saoud dans sa conquête de Riyad[3].

MariagesModifier

Hassa se marie une première fois avec Abdelaziz ibn Séoud, à l'âge de treize ans. Elle donne naissance à un fils, Saad, qui mourra de la grippe espagnole à cinq ans, en 1919. Rapidement divorcée d'Abdelaziz, elle se remarie avec le frère cadet de celui-ci, Mohammed ben Abderrahmane Al Saoud (en), dont elle a un fils, Abdallah. Mais Abdelaziz force son frère à divorcer et épouse Hassa à nouveau. Ils ont douze autres enfants dont sept fils (parmi les nombreuses épouses du roi, c'est Hassa qui lui a donné le plus de fils) et resteront mariés jusqu'à la mort d'Abdelaziz en 1953.

Sept SoudayrisModifier

Les sept fils que Hassa a eu avec Ibn Séoud après leur deuxième mariage sont surnommées les sept Soudayris. Ils forment un groupe soudé et influent au sein de la famille royale[4]. Ce sont :

Notes et référencesModifier

  1. (en) « King Fahd », sur The Telegraph,
  2. Quid : Arabie saoudite
  3. Succession in Saudi Arabia, Joseph A. Kechichian - New York, États-Unis : Palgrave, 2001 - (ISBN 0-312-23880-0)
  4. RFI

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier