Ouvrir le menu principal

Haruka Tachimoto
Image illustrative de l’article Haruka Tachimoto
Contexte général
Sport pratiqué Judo
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Japon Japonaise
Naissance (29 ans)
Lieu de naissance Imizu
Catégorie -70 kg (moyens)
Palmarès
Jeux olympiques 1
Ch/ du monde par équipes 1 1
Championnats d'Asie - 1 -

Haruka Tachimoto (田知本 遥, Tachimoto Haruka?), née le à Imizu, est une judokate japonaise combattant dans la catégorie des moins de 70 kg, poids moyen. Championne olympique lors des Jeux de 2016 à Rio de Janeiro, elle est également vice-championne d'Asie en 2011.

BiographieModifier

Après avoir remporté un titre continental des moins de 20 ans à Hyderabad en 2007, Haruka Tachimoto devient double championne du monde de cette catégorie d'âge, en remportant d'abord l'édition de 2008 à Bangkok, puis l'édition suivante à Paris.

Elle est médaillée d'argent aux Championnats d'Asie à Abou Dhabi en 2011. Championne du Japon 2012, elle participe aux Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres ; elle est battue en quarts de finale par la Chinoise Chen Fei puis elle perd le combat pour la médaille de bronze[1] contre la Néerlandaise Edith Bosch.

Lors des mondiaux de Rio de Janeiro, elle s'incline dès son premier combat, face à la Cubaine Onix Cortés. Elle participe ensuite à la compétition par équipes où le Japon remporte la médaille d'or face au Brésil. Lors de l'année suivante, lors des mondiaux de Chelyabinsk, elle n'est pas retenue pour défendre les couleurs de son pays dans sa catégorie, mais participe à la compétition par équipes où le Japon termine troisième.

Malgré sa victoire en finale à Fukuoka lors des championnats japonais, face à Chizuru Arai, championne du monde junior en titre, elle n'obtient pas sa qualification pour les mondiaux d'Astana, les sélectionneurs japonais choisissant sa jeune rivale[2].

En 2016, elle remporte le titre national à face Fukuoka à Chizuru Arai[3], obtenant ainsi sa deuxième participation aux Jeux olympiques. Lors du tournoi olympique des Jeux de 2016 à Rio de Janeiro, où elle obtient la médaille d'or en battant la Colombienne Yuri Alvear en finale[4].

En , elle annonce la fin de sa carrière sportive[5]. Elle déclare se consacrer alors à ses études à l'université de Tsukuba[5].

PalmarèsModifier

Compétitions internationalesModifier

Année Compétition Lieu Résultat Catégorie
2011 Championnats d'Asie Abou Dhabi 2e Moins de 70 kg
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 1re Moins de 70 kg

Dans les compétitions par équipes

Année Compétition Lieu Résultat
2013 Championnats du monde Rio de Janeiro 1re
2014 Championnats du monde Chelyabinsk 3e

Tournois Grand Chelem et Grand PrixModifier

Année Compétition Lieu Résultat Catégorie
2010 Grand Prix de Tunis Tunis 1re Moins de 70 kg
Grand Prix de Rotterdam Rotterdam 1re Moins de 70 kg
Grand Slam Tokyo Tokyo 1re Moins de 70 kg
2011 Grand Slam de Moscou Moscou 2e Moins de 70 kg
Grand Prix d'Abou Dhabi Abou Dhabi 1re Moins de 70 kg
Grand Slam Tokyo Tokyo 3e Moins de 70 kg
2012 Masters mondial de judo Almaty 3e Moins de 70 kg
Tournoi de Paris Paris 1re Moins de 70 kg
Grand Slam Tokyo Tokyo 2e Moins de 70 kg
2013 Grand Prix d Miami Miami 3e Moins de 70 kg
2014 Tournoi de Paris Paris 3e Moins de 70 kg
Grand Slam Tokyo Tokyo 2e Moins de 70 kg
2015 Grand Slam de Tioumen Tioumen 1re Moins de 70 kg
Tournoi de Paris Paris 1re Moins de 70 kg
2016 Tournoi de Paris Paris 2e Moins de 70 kg

Notes et référencesModifier

  1. « La Japonaise Haruka Tachimoto championne olympique en -70kg », sur lequipe.fr, .
  2. Thomas Rouquette, « Sélection japonaise pour Astana : pas d’Ono ni de Takato ? », sur lespritdujudo.com, 4vril 2015.
  3. Thomas Rouquette, « La sélection officielle japonaise pour Rio », sur lespritdujudo.com, 4vril 2016.
  4. « JO-2016/Judo: la Japonaise Tachimoto titrée chez les -70 kg », sur leparisien.fr, .
  5. a et b (en) « Rio Olympic judo champ Tachimoto to retire », sur japantimes.co.jp.

Liens externesModifier