Ouvrir le menu principal

Harry J. Wild

caméraman américain
Harry J. Wild
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance
New York
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 59 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables Ça commence à Vera Cruz (1949)
Les hommes préfèrent les blondes (1953)
La Vénus des mers chaudes (1955)

Harry J. Wild (parfois crédité Harry Wild), A.S.C., né le à New York (État de New York), décédé le à Los Angeles (Californie), est un directeur de la photographie américain.

BiographieModifier

Au cinéma, Harry J. Wild débute comme deuxième assistant opérateur en 1926 (sur Le Mécano de la « General », de et avec Buster Keaton), devient premier assistant opérateur en 1931, puis cadreur en 1932. Enfin, il est chef opérateur de 1936 à 1956, principalement au sein de la RKO Pictures, sur quatre-vingt-six films américains, dont des westerns.

Il collabore notamment avec les réalisateurs Frank Borzage (Le Cabaret des étoiles en 1943, avec Cheryl Walker et Katharine Hepburn), Howard Hawks (Les hommes préfèrent les blondes en 1953, avec Jane Russell — qu'il photographie à l'occasion de sept films en tout — et Marilyn Monroe), Jean Renoir (La Femme sur la plage en 1948, avec Joan Bennett et Robert Ryan), Don Siegel (Ça commence à Vera Cruz en 1949, film noirgenre auquel il contribue souvent — avec Robert Mitchum et Jane Greer), Robert Stevenson (ex. : Mon passé défendu en 1951, avec Robert Mitchum et Ava Gardner), ou encore John Sturges (La Vénus des mers chaudes en 1955, avec Jane Russell et Gilbert Roland), entre autres. Notons aussi qu'il photographie quelques scènes additionnelles de deux films d'Orson Welles, Citizen Kane (1941) et La Splendeur des Amberson (1942).

En 1939, il obtient une nomination (partagée) à l'Oscar de la meilleure photographie, pour Army Girl (1938, avec Madge Evans et Preston Foster) de George Nichols Jr.

À la télévision, de 1955 à 1960, Harry J. Wild est directeur de la photographie sur neuf séries, dont Au nom de la loi (1959-1960, douze épisodes) et La Quatrième Dimension (1960, un épisode).

Filmographie partielleModifier

Comme directeur de la photographie, sauf mention contraire

Au cinémaModifier

 
Prise de vue pour The Renegade Ranger (1938) : Rita Hayworth et George O'Brien
 
Prise de vue pour Les hommes préfèrent les blondes (1953) : Marilyn Monroe et Tommy Noonan

À la télévision (séries)Modifier

  • 1959-1960 : Au nom de la loi (Wanted : Dead or Alive)
    • Saison 2, épisode 15 Chain Gang (1959), épisode 16 L'Illusionniste (Vanishing Act, 1959) de Don McDougall, épisode 17 Qui est cet homme ? (Mental Lapse, 1960), épisode 21 Jason (1960) de George Blair, épisode 23 Le Gang Bender (Tolliver Bender, 1960) de George Blair, épisode 27 Le Paria (The Pariah, 1960) de George Blair, épisode 31 La Route de la prison (Prison Trail, 1960), et épisode 32 Le Banquier (Pay-Off at Pinto, 1960) de Don McDougall
    • Saison 3, épisode 1 Cour martiale (The Trial, 1960), épisode 2 Cure sans alcool (The Cure, 1960) de Gene Reynolds, épisode 3 La Prisonnière (Journey for Josh, 1960), et épisode 6 L'Évadé (The Showndown, 1960)
  • 1960 : La Quatrième Dimension (The Twilight Zone)

NominationModifier

Liens externesModifier