Harriet Marin

réalisatrice espagnole
Harriet Marin
Description de l'image défaut.svg.
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagnole
Drapeau des États-Unis Américaine
Profession réalisatrice, scénariste

Harriet Marin est une réalisatrice et auteure américano-espagnole.

BiographieModifier

De double nationalité américaine et espagnole, Harriet Marin a néanmoins effectué sa scolarité dans des pays francophones, notamment en Suisse et en France.

Elle part ensuite aux États-Unis, où elle étudie l'audiovisuel à l'American University de Washington et remporte diverses distinctions.

Elle continue ses études à New York, et obtient un Masters de Cinema Studies de New York University, alors qu'elle travaille déjà en tant que stagiaire et assistante sur des longs métrages aux États-Unis et à Paris. Puis elle s’installe définitivement à Paris.

Tout en se consacrant à la lecture de scénarios pour France 3 Cinéma, TF1 ou Pandora, elle travaille sur de nombreux scénarios (dont Pars vite et reviens tard, de Régis Wargnier), fait du script-doctoring[Quoi ?], écrit et réalise de nouveaux courts métrages (La Nuit face au ciel produit par Anne Bennet[1], Lazennec Tout Court et Mascarade, produit par Odessa Productions) et écrit des sitcoms pour Marathon Média. Elle réalise en 2000 Épouse-moi, son premier long métrage, distribué par Gaumont, avec Vincent Pérez, Michèle Laroque et Audrey Tautou dans les rôles principaux.

En marge de ses activités cinématographiques, Harriet marin a écrit deux romans, dont Très à l’Ouest d’Eden, publié chez Albin Michel en 2008, et Pardon, auto-édité en 2015.

Elle crée sa propre société de production, Abélart Productions, en 2008, avec laquelle elle développe des projets tant pour le cinéma que la télévision.

FilmographieModifier

CinémaModifier

ScénaristeModifier

RéalisatriceModifier

TélévisionModifier

ScénaristeModifier

  • 2015 : Edward Jones - King of Kings – consultant sur le documentaire : Michel Fessler. Coproduit par Abélart Productions.

Productrice court-métrageModifier

Mise en scène théâtreModifier

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Lazennec », sur www.lazennec.com (consulté le 26 mars 2018)

Liens externesModifier