Hardinge Giffard

personnalité politique britannique
Hardinge Giffard
Image dans Infobox.
Hardinge Giffard
Fonctions
Lord chancelier
-
Lord chancelier
-
Membre de la Chambre des lords
-
Lord chancelier
-
Membre du 22e Parlement du Royaume-Uni
22e Parlement du Royaume-Uni (d)
Launceston (en)
-
Membre du 21e Parlement du Royaume-Uni
21e Parlement du Royaume-Uni (d)
Launceston (en)
-
Titres de noblesse
Comte
Earl of Halsbury (en)
à partir du
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 98 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Père
Stanley Lees Giffard (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Susanna Meares Moran (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Caroline Humphreys (d) (depuis )
Wilhelmina Woodfall (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Hardinge Goulburn Giffard (d)
Lady Constance Mary Evelyn Giffard (d)
Lynie May Robias Giffard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Titre honorifique
Le très honorable

Hardinge Stanley Giffard, 1er comte de Halsbury, né le à Londres et mort le , est un important barrister, homme politique et ministre britannique à son époque. Il sert trois fois (1885-1886, 1886-1892 et 1895-1905) en tant que lord chancelier.

BiographieModifier

Durant la crise sur le Parliament Act de 1911, Halsbury est l'un des principaux meneurs de la faction rebelle de pairs conservateurs - surnommés les "Ditchers" - qui se résolurent à une opposition irréductible au projet du gouvernement quoi qu'il arrive. À une réunion de pairs conservateurs le , Halsbury s'écria : "Je diviserai même si je suis seul".

Le legs durable de Halsbury est la compilation d'un compendium complet des Lois d'Angleterre ("Laws of England") (1905-1916), un ouvrage de référence majeur publié en de nombreux volumes et souvent appelé simplement "Le Haslbury" ("Halsbury's"). Les "Lois de Halsbury" furent suivies par un second ouvrage de référence en plusieurs volumes en 1929, "Halsbury's Statutes", et plus tard par "Halsbury's Statutory Instruments".

Liens externesModifier