Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kundt.

Hans Kundt
Hans Kundt
Hans Kundt vers 1915.

Naissance
Neustrelitz, Confédération de l'Allemagne du Nord
Décès (à 70 ans)
Lugano, Suisse
Origine Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse
Allégeance Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Drapeau de la Bolivie Bolivie
Grade Generalleutnant
Commandement Deutsches Heer
Armée bolivienne
Conflits Première Guerre mondiale
Guerre du Chaco

Hans Kundt ( - à Lugano) est un officier allemand qui fut commandant en chef de l'armée bolivienne pendant la guerre du Chaco.

Sommaire

BiographieModifier

Hans Kundt est né le à Neustrelitz dans le Mecklembourg. Il est promu au grade de second lieutenant le à l'âge de 19 ans et en 1911, passé au grade de Major, il est envoyé en Bolivie à la tête d'une mission militaire allemande de huit officiers et treize sous-officiers.

Il rentre en Allemagne peu avant le début de la Première Guerre mondiale et est promu au grade d'Oberstleutnant le . Il occupe les fonctions de chef d'état-major au X. Reserve-Korps (de) du au puis passe au commandement du Kaiser Alexander Garde-Grenadier-Regiment Nr. 1 (de) du au , étant promu au grade d'Oberst (colonel) le .

Il passe ensuite au commandement de la brigade d'infanterie 211 jusqu'au . Il est promu au grade de General-Major à la fin de la guerre qu'il aura passée principalement sur le front de l'Est.

Il retourne en Bolivie en 1921 et y occupe les fonctions de chef-d'état major jusqu'en 1926, date à laquelle il devient Ministre de la Guerre (es). En 1930, il est chassé du pays à la suite de sa participation à diverses intrigues politiques et passe alors au service du Chili où il devient conseiller militaire. Il y prend part à la planification des opérations militaires sur la frontière avec l'Argentine en Patagonie.

Il est rappelé en Bolivie en 1932 au début de la guerre du Chaco et est nommé commandant en chef de l'armée[1]. Kundt est apprécié en tant qu'excellent organisateur mais les revers boliviens de l'année 1933 mettent en évidence ses graves lacunes en matière tactique. Il est remercié en 1934 et retourne alors définitivement en Allemagne où il meurt en 1939. On ne lui connaît aucune activité politique sous le Troisième Reich de l'époque.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Hans Kundt est l'auteur d'un traité d'instruction en espagnol Prescripciones para el tiro con cartuchos de guerra, para los cuerpos armados con fusil y carabina, que regirán desde la fecha (La Paz, Intendencia de Guerra, 1923).
  • Hans Kundt & Raúl Tovar Villa Campaña del Chaco, el general Hans Kundt, comandante en jefe del Ejército en Bolivia (La Paz, Editorial Don Bosco, 1961).

Liens externesModifier