Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grimm et Hans Grimm.

Hans Grimm est un officier alsacien du Sicherheitsdienst, service de renseignement du NSDAP.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Hauptscharführer (adjudant-chef) Hans Grimm, dit Lecomte, fait partie du SD de Rennes, dont dépend, sur le plan militaire, l'unité Bezen Perrot. Bras droit du colonel Pulmer, il est décrit par Henri Fréville, dans son livre Archives secrètes de Bretagne 1940-1944 comme « un adjudant de 45 ans qui parle parfaitement le français, occupe une maison avec sa maîtresse, originaire de Bruz, au 26 rue St-Melaine à Rennes. Si l’on en juge par les dégâts qu’il fit parmi la Résistance en Bretagne et la faiblesse de ses effectifs - 70 agents et 15 secrétaires - ce service de police est d’une redoutable efficacité ; elle repose essentiellement sur les renseignements fournis par les nombreux délateurs et indicateurs... ». En 1943 il fournira à Louis-Ferdinand Céline une autorisation pour se rendre en villégiature à Saint-Malo (zone d'accès limité à cette période du conflit). L'auteur lui offrira un exemplaire d'une première édition d'un de ses romans.

HomonymieModifier

Il ne doit pas être confondu avec l'écrivain nationaliste allemand Hans Grimm (1875-1959) ou le réalisateur allemand Hans Grimm (1905-1998).

SourcesModifier