Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hans.

Hans
Série
Scénario André-Paul Duchâteau
Dessin Grzegorz Rosinski
Kas
Couleurs Graza
Genre(s) science-fiction

Personnages principaux Hans
Orchidée
Mahonia
Lieu de l’action la « Ville », la « Zone », Ardélia, Xanaïa
Époque de l’action 2020-2060

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale français
Éditeur Éditions du Lombard
Collection Sur les pas d’un héros
Première publication 1983
Format couleur
Nb. de pages 46
Nb. d’albums 12

Prépublication Journal de Tintin, 1980

Hans est une série de bande dessinée de science-fiction franco-belge créée par le dessinateur Grzegorz Rosinski et le scénariste André-Paul Duchâteau, publiée du [1] au dans l’édition française du Journal de Tintin (du au dans l’édition belge) et éditée en album de 1983 à 2000 par les éditions du Lombard. La série est terminée.

Il est d'abord apparu sous le titre La Tour du désespoir, avant d'être rebaptisé La Dernière Île pour le premier épisode de la série sous le nom de son personnage principal Hans.

Grzegorz Rosinski collabore avec le dessinateur Kas dès 1989 et lui délègue la partie graphique en 1992, à partir du sixième tome La Planète aux sortilèges.

Sommaire

DescriptionsModifier

SynopsisModifier

2027. Dans une contrée inconnue. Aux abords d'une ville, erre un homme. Amnésique, il ne se souvient que de son prénom : Hans. Récupéré par les gardes de la « Ville » qui veulent l'emprisonner, il s'enfuit et est recueilli par deux « Pilleurs » extérieurs. Grâce à eux, Hans apprend les règles de ce monde dévasté par une catastrophe nucléaire, où la pensée, la puissance de la suggestion occupent une place importante. Pourchassés par les « Vigilants », ils se réfugient dans les montagnes de lumière. Lentement, Hans recompose le puzzle de sa vie…

PersonnagesModifier

Hansen, dit « Hans » 
Ce citoyen de la « Ville » entre dans des missions sous l'ordre du chef Valsary.
Orchidée 
La jeune fille des « Pilleurs » et l'amour de Hans.
Valsary 
L'infâme chef des « Vigilants », surtout ennemi de Hans.
Kylal et Aurora 
Le couple de la planète Xanaïa d'où le peuple est mutant.
Ardélia 
La reine du peuple hyménoptère sur la planète portant son nom à qui Hans demande — dans le second tome Le Prisonnier de l'éternité — le droit d'asile avec Orchidée afin de fuir des « Vigilants », mais celle-ci, selon leur coutume pour protéger leur race, l'ordonne, comme chaque nouveau résident, de battre en duel à mort avec un étranger.

AnalyseModifier

DéveloppementModifier

En , lors d'un voyage à Bruxelles, Grzegorz Rosinski, alors encore inconnu, rencontre Jean Van Hamme et André-Paul Duchâteau, rédacteur en chef de Tintin à cette époque, qui vont l'aider dans une carrière prometteuse.

D'abord il travaille sur Thorgal écrit par Jean Van Hamme, puis rejoint en 1979 André-Paul Duchâteau qui a cédé son poste éditorial pour reprendre sa carrière d'écrivain et de scénariste à part entière ; ils créent ensemble le premier épisode de Hans.

Alors que paraissent les deux premiers tomes de la série Thorgal — pour laquelle Rosinski avait reçu le Prix Saint-Michel du meilleur dessin réaliste un an auparavant — en 1980, l’aventure de Hans intitulée La Tour du désespoir est pré-publiée dans le magazine hebdomadaire de Tintin. Très vite, le titre de cet épisode devient La Dernière Île.

Ce récit sort en album en .

Les lecteurs polonais découvrent le premier album de la série Yans entièrement traduit dans leur langue en 1988.

La même année, au Festival de la bande dessinée de Sierre en Suisse, Grzegorz Rosinski fait la connaissance d’un jeune Polonais, Zbigniew Kasprzak, qui a pour surnom Kas. Ensemble, ils collaborent dès 1989 au dessin de La Loi d'Ardélia, le cinquième tome.

Rosinski propose à son compatriote de continuer Hans seul au dessin en 1992, pour « pouvoir mieux me remettre à ma série principale. Je ne peux pas dessiner deux séries à la fois, avec la même force et le même état d'esprit. Je préfère me diversifier en réalisant des histoires complètes en marge de Thorgal, plutôt que de travailler sur deux séries. »[2]

« Kas est probablement le dessinateur qui est le plus proche de moi. Nous avons la même sensibilité, la même tradition et la même culture. Je suis comblé de l'avoir trouvé pour reprendre Hans. »

— Grzegorz Rosinski à propos de son successeur, en janvier 2003[3].

PublicationsModifier

PériodiquesModifier

Le Journal de Tintin (1980-1988)Modifier

Hans a été prépubliée simultanément dans les éditions française et belge du Journal de Tintin entre 1980 et 1988.

Hello Bédé (1990-1993)Modifier

L'hebdomadaire Hello Bédé a pris le relais du Journal de Tintin et de Tintin reporter entre 1990 et 1993.

AlbumsModifier

TiragesModifier

IntégralesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Hans », sur Le Journal de Tintin (page perso sur Free.fr)
  2. Marc Carlot et Dimitri Carlot, « Interview : Grzegorz Rosinski », sur Auracan, p. 3
  3. Marc Carlot et Dimitri Carlot, « Interview : Grzegorz Rosinski », sur Auracan, p. 1