Hans-Heinrich Dieckhoff

diplomate allemand

Hans-Heinrich Dieckhoff
Illustration.
Hans-Heinrich Dieckhoff en 1924.
Fonctions
Ambassadeur d'Allemagne en Espagne
Prédécesseur Hans-Adolf von Moltke (en)
Successeur Sigismund von Bibra
Ambassadeur d'Allemagne aux États-Unis
Prédécesseur Hans Luther
Successeur Hans Thomsen
Comme chargé d'affaires
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Strasbourg (Empire allemand)
Date de décès
(à 67 ans)
Profession Diplomate

Hans-Heinrich Dieckhoff, né le à Strasbourg (Reichsland Elsaß-Lothringen, Empire allemand) et mort le , était un diplomate allemand qui a servi pendant le Troisième Reich.

BiographieModifier

Dieckhoff naît à Strasbourg, en Alsace-Lorraine allemande. De 1937 à , il est ambassadeur d'Allemagne aux États-Unis, jusqu'à ce qu'il soit rappelé par son pays, en réponse au retour de l'ambassadeur américain qui proteste contre la Nuit de Cristal. Il est le dernier ambassadeur allemand de l'entre-deux-guerre, bien que jusqu'au , Hans Thomsen exerce la fonction de « chargé d'affaires ». À partir de 1943, il est ambassadeur d'Allemagne en Espagne.

Il est interrogé après la guerre et appelé à témoigner lors des procès de Nuremberg, mais il n'a jamais été formellement inculpé d'aucun crime. Pendant son mandat d'ambassadeur, il est impliqué dans la controverse ayant amené le Troisième Reich à refuser à ce que les citoyens allemands présents sur le territoire américain n'adhèrent au Bund germano-américain. En 1938, il met en garde le chancelier Adolf Hitler des ressentiments du président Franklin Roosevelt à l’égard du régime nazi et de son souhait de préparer une guerre.

Dieckhoff était le beau-frère de Joachim von Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères du Reich entre 1938 et 1945, ayant épousé sa sœur.

SourcesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier