Ouvrir le menu principal

Halle Clemenceau

patinoire à Grenoble
Halle Clemenceau
Hall Clémenceau - Grenoble.JPG
Généralités
Adresse
Boulevard Clemenceau
38000 Grenoble
Construction et ouverture
Ouverture
le 23 septembre 1963
Équipement
Capacité
2 042 places
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Grenoble
voir sur la carte de Grenoble
Red pog.svg

La halle Clemenceau est une salle de sport située boulevard Clemenceau à Grenoble. Elle est située dans le parc Paul-Mistral, à proximité du palais des sports et du stade des Alpes. Elle a été inaugurée le [1] et a été la première patinoire de Grenoble jusqu'en 2001.

Cette ancienne patinoire était utilisée lors des Jeux olympiques d'hiver de 1968 comme patinoire d'entraînement (superficie de 4 630 m2[2]), elle a été reconvertie en salle omnisports en 2001, à la suite de l'ouverture de la patinoire Pôle Sud.

Depuis, la halle sert à diverses activités sportives comme le volley-ball, l'escrime (avec le GUC-escrime, organisateur du circuit national de fleuret féminin Fleur'Isère), le handball (avec les Masters de Handball qui ont lieu chaque année en septembre et qui accueillent quatre équipes de première division), etc.

DescriptionModifier

Le bâtiment est un vaste hall surmonté d'une voûte tronquée avec une charpente de bois en lamellé-collé.

1963 - Patinoire 
les gradins contenaient 2 200 places assises et 700 places debout, les vestiaires et les annexes (locaux techniques, garage, ateliers, appartement...). La patinoire était de dimension olympique (60 × 30 m). Elle était constituée d'une dalle de béton armé qui enrobait le réseau des tubes producteur de froid. Celui-ci était produit par évaporation d'ammoniaque liquide à -10 °C environ, courant dans vingt-trois kilomètres de tubes[3].
2001 - Salle omnisports 
depuis 2001, elle est transformée en salle omnisports pouvant atteindre 2 042 places assises en gradins. Elle accueille parfois des matchs de l'équipe du Grenoble-Saint-Martin-d'Hères GUC Handball.

HistoireModifier

 
L'intérieur de la halle Clemenceau

La patinoire Clemenceau était la patinoire municipale de Grenoble entre 1963 et 2001[4]. C'est la première patinoire de Grenoble[5], inaugurée le 23 septembre 1963 le long du boulevard Clemenceau, à l'intérieur du parc Paul-Mistral. Elle était, à l'époque, la seule patinoire couverte dans une grande ville française, si l'on excepte la « patinoire fédérale » de Boulogne-Billancourt.

Elle a accueilli l'équipe de hockey sur glace de la ville, les Brûleurs de loups.

Pendant les Jeux olympiques d'hiver de 1968Modifier

Lors des Jeux olympiques d'hiver de 1968, la patinoire a servi de piste d'entraînement aux hockeyeurs et accueilli les rencontres de hockey série B. Les épreuves de hockey série A et de patinage artistique se déroulaient au stade de glace

CompétitionsModifier

La patinoire a également accueilli :

Fermeture et reconversionModifier

En 2001, la patinoire ferme ses portes à la suite de l'inauguration de la nouvelle patinoire de la capitale dauphinoise, la patinoire Pôle Sud. Les locaux libres sont alors convertis pour une activité de gymnase, dont la nouvelle dénomination devient halle Clemenceau.

Elle accueille parfois des matchs de l'équipe du Grenoble-Saint-Martin-d'Hères GUC Handball.

Notes et référencesModifier

  1. « Grenoble : il y a 50 ans, l'inauguration de la patinoire Clemenceau », sur ledauphine.com (consulté le 27 septembre 2013)
  2. Selon le livre Grandes et petites histoires du quartier Exposition-Bajatière, Union des habitants du quartier E.B., 2007
  3. [PDF] Rapport officiel de Jeux olympiques d'hiver de Grenoble en 1968, page 106., sur le site la84foundation.org
  4. Photographie de la patinoire Clemenceau, sur le site hockeyarenas.net
  5. Histoire du club de hockey de Grenoble, sur le site passionhockey.com