Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kern.
Hal C. Kern
Description de cette image, également commentée ci-après
Au montage d’Autant en emporte le vent
(1939, photo promotionnelle)
Nom de naissance Harold Coleman Kern
Surnom Hal
Naissance
Anaconda
Montana, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 90 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Monteur (activité principale)
Assistant de production
Producteur
Films notables L'Aigle noir
Autant en emporte le vent
Le Procès Paradine
Vilma Bánky et Rudolph Valentino, dans L'Aigle noir (1925)
De g. à d. : C. Aubrey Smith, Freddie Bartholomew et Dolores Costello, dans Le Petit Lord Fauntleroy (1936)
Fredric March et Carole Lombard, dans La Joyeuse Suicidée (1937)
Katharine Hepburn et Cheryl Walker, dans Le Cabaret des étoiles (1943)
Cary Grant et Sophia Loren, dans
La Péniche du bonheur (1958)

Harold « Hal » Coleman Kern est un monteur, assistant de production et producteur américain, né le à Anaconda (Montana), mort le à Los Angeles (Californie).

Il est généralement crédité Hal C. Kern, parfois Hal Kern.

Sommaire

BiographieModifier

Comme monteur, Hal C. Kern travaille sur quarante-trois films américains, le premier étant Civilisation de Reginald Barker et Thomas H. Ince (avec Howard C. Hickman et Enid Markey), sorti en 1916. Fait particulier, il contribue à trois réalisations d'Alfred Hitchcock, Rebecca (1940, avec Laurence Olivier et Joan Fontaine), La Maison du docteur Edwardes (1945, avec Ingrid Bergman et Gregory Peck) et enfin Le Procès Paradine (avec Gregory Peck et Ann Todd), le dernier film qu'il monte, sorti en 1947.

Parmi ses autres films notables de cette première période, mentionnons L'Aigle noir de Clarence Brown (1925, avec Rudolph Valentino et Vilma Bánky), Une étoile est née de William A. Wellman (version de 1937, avec Janet Gaynor et Fredric March), Autant en emporte le vent de Victor Fleming (1939, avec Vivien Leigh et Clark Gable), ou encore Duel au soleil de King Vidor (1946, avec Jennifer Jones et Gregory Peck).

Dans une seconde période, Hal C. Kern est assistant de production ou producteur associé sur onze films, sortis de 1954 à 1965, dont Le Bouffon du roi de Melvin Frank et Norman Panama (1955, avec Danny Kaye et Glynis Johns ; assistant) et La Péniche du bonheur de Melville Shavelson (1958, avec Cary Grant et Sophia Loren ; associé).

Notons ici qu'il avait déjà eu une première expérience d'assistant de production sur The Bat de Roland West (1926, avec George Beranger et Emily Fitzroy), dont il assurait le montage.

Et relevons qu'il obtient trois nominations à l'Oscar du meilleur montage, dont un gagné en 1940 pour Autant en emporte le vent.

Filmographie partielleModifier

Comme monteurModifier

(sauf mention complémentaire)

Comme assistant de productionModifier

Comme producteur associéModifier

DistinctionsModifier

NominationsModifier

RécompenseModifier

Lien externeModifier