Hakim Warrick

joueur de basket-ball américain

Hakim Warrick
Image illustrative de l’article Hakim Warrick
Hakim Warrick en 2011
Fiche d’identité
Nom complet Hakim Hanif Warrick
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (38 ans)
Philadelphie, Pennsylvanie
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 100 kg (220 lb)
Surnom Helicopter, Hak
Situation en club
Poste Pivot, ailier
Carrière universitaire ou amateur
2001-2005 Syracuse
Draft de la NBA
Année 2005
Position 19e
Franchise Grizzlies de Memphis
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2012-2013
2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016
2017
2018
2018-2019
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Bucks de Milwaukee
Bulls de Chicago
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Hornets de la Nouvelle-Orléans
Bobcats de Charlotte
Magic d'Orlando
Liaoning Flying Leopards
Torku Konyaspor B.K.
Melbourne United
Olympiakos
Leones de Ponce
Ironi Nahariya
Wolves de l'Iowa
04,1
11,7
12,4
11,6
10,2
08,7
08,4
06,4
04,0
0-
0-
0-
17,6
14,2
0-
0-
0-
12

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Hakim Hanif Warrick (né le à Philadelphie, Pennsylvanie) est un joueur américain de basket-ball. Il est surnommé "Helicopter" et "Hak[1]". Il mesure 2,06 m et joue aux postes d'ailier et de pivot.

BiographieModifier

Il est issu de l'université de Syracuse, dont il est diplômé en management et commerce[2].

Il s'impose lors de sa deuxième année dans l'effectif, doublant ses statistiques offensives (de 6,1 à 14,8 points par match) et passant de 4,8 rebonds à 8,5 rebonds. En 2003, il remporte le titre de champion NCAA. Carmelo Anthony ayant quitté l'équipe pour la NBA, il devient le leader offensif des Orangemen et est nommé dans la second-team All-America par ESPN.com et The Sporting News. Il continue ses performances lors de sa saison senior avec des moyennes de 21,4 points et 8,6 rebonds par match. Son dernier match se solde par une défaite au premier tour du tournoi NCAA face à l'université de Vermont[3].

Bien que ses qualités athlétiques impressionnent les recruteurs NBA et qu'on le pressente parmi les joueurs sélectionnés dans le haut de la draft, la plupart des recruteurs redoutent qu'il ne soit pas assez fort physiquement pour défendre sur les ailier-forts et qu'il n'ait pas les capacités à manier le ballon face aux ailiers. Néanmoins, il est sélectionnée au 19e rang de la draft 2005 par les Memphis Grizzlies[4].

Pour sa première saison, il participe à 68 matchs, pour des statistiques de 4,1 points et 2,1 passes décisives en 10 minutes par match derrière Pau Gasol. Il participe au Slam Dunk Contest lors du NBA All-Star Game 2006. Il termine à la 3e place derrière Nate Robinson et Andre Iguodala.

Lors de l'été 2006, Memphis est perturbé par la blessure de Gasol, faisant de Warrick l'un des joueurs pressentis pour le poste de titulaire. Il jouera les 82 matchs de saison régulière, dont 43 en tant que titulaire. Il termine la saison avec des statistiques de 12,7 points et 5,1 rebonds par match.

Lors de l'été 2009, Warrick est transféré aux Bucks de Milwaukee.

Le , il est transféré aux Bulls de Chicago[5].

En février 2013, il est échangé par les Bobcats de Charlotte avec les Magic d'Orlando contre Josh McRoberts[6].

Il est coupé au bout de 3 jours par les Magic. Il tente sa chance en Chine avec les Sichuan Blue Whales[7]. Il jouera finalement la saison 2013-2014 avec les Liaoning Flying Leopards. Puis pour la saison 2014-2015 avec les Torku Konyaspor[8]. Il tournera avec le club turc à 17,6 points et 7,7 rebonds par match.

En septembre 2014, Hakim Warrick fait un essai avec les Spurs de San Antonio mais qui ne donnera rien[9].

Il joue avec les Melbourne United de la National Basketball League (NBL) entre 2015 et 2016. Il marquera en moyenne en 23 matches 14,2 points par match et 6 rebonds[10].

En , Warrick rejoint l'Olympiakos où il signe un contrat jusqu'à la fin de la saison[11].

En 2017, il rejoint l'équipe des Leones de Ponce dans le championnat de basket du Porto Rico[12].

En avril 2018, Hakim Warrick s'engage en Israël avec les Ironi Nahariya[13].

En 2018, il est drafté, en G-League, par les Blue Coast du Delaware en 9ème position. Il est le plus vieux joueur de l'histoire à être drafté en G-League. Il est immédiatement échangé contre Michael Bryson et file aux Wolves de l'Iowa[14]. Il tourne cette saison à 12 points par match[15].

Durant l'été 2019, il participe à The Basketball Tournament (TBT) avec la Boeheim's Army (équipe de la région de Syracuse) et marque 11,5 points par match[16]. L'équipe est éliminée dès la phase régionale par l'équipe des Brotherly Love[17]

RéférencesModifier

  1. http://cbs.sportsline.com/collegebasketball/story/8294977
  2. http://www.dailyorange.com/home/index.cfm?event=displayArticle&ustory_id=4f0a629b-8546-49b8-889a-e34259bcd484
  3. https://www.usatoday.com/sports/scores105/105077/20050318NCAABSYRACUSE--0nr.htm
  4. http://sportsillustrated.cnn.com/basketball/nba/2005/draft/players/53.html
  5. « Salmons s'en va », sur www.lequipe.fr, (consulté le 3 septembre 2010)
  6. (en) « Bobcats trade Warrick to Magic for McRoberts », sur ESPN.com, (consulté le 7 mars 2020)
  7. « Hakim Warrick à l'essai en Chine », (consulté le 7 mars 2020)
  8. Leo, « Après la Chine et la Turquie, Hakim Warrick atterrit au pays des kangourous : Melbourne, le voici ! », sur TrashTalk, (consulté le 7 mars 2020)
  9. « Hakim Warrick à l'essai avec San Antonio », (consulté le 7 mars 2020)
  10. VincentCouty, « L'Olympiacos recrute Hakim Warrick (ex-NBA) », sur Inside Basket Europe (consulté le 7 mars 2020)
  11. (en) « Olympiacos adds size with Warrick », Euroligue,
  12. (es) « Dawson y Warrirck reforzarán a Leones de Ponce para Liga de Las Américas », sur MERIDIANO.net (consulté le 7 mars 2020)
  13. (en) « Former Syracuse star Hakim Warrick signs with pro team in Israel », sur syracuse, (consulté le 7 mars 2020)
  14. (en-US) « 2018 NBA G League Draft Board », sur NBA G League (consulté le 7 mars 2020)
  15. (en-US) « Hakim Warrick », sur NBA G League (consulté le 7 mars 2020)
  16. (en-US) « Boeheim’s Army 2019 Player Series: Hakim Warrick », sur Inside the Loud House, (consulté le 7 mars 2020)
  17. (en) « 2019 TBT Schedule », sur The Basketball Tournament (TBT) (consulté le 7 mars 2020)

Liens externesModifier