Ouvrir le menu principal

Hainneville (Manche)

ancienne commune française du département de la Manche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hainneville.
Article général Pour un article plus général, voir Équeurdreville-Hainneville.

Hainneville
Hainneville (Manche)
L'église Notre-Dame-de-l’Assomption
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton Octeville (en 1965)
Équeurdreville-Hainneville (depuis 2015)
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Cotentin
Commune Cherbourg-en-Cotentin
Statut Ancienne commune
Code commune 50173
Géographie
Coordonnées 49° 38′ 59″ nord, 1° 40′ 59″ ouest
Superficie 8,03 km2
Historique
Date de fusion 1er janvier 1965
Commune(s) d’intégration Équeurdreville-Hainneville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Hainneville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Hainneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Hainneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Hainneville

Hainneville est une ancienne commune française du département de la Manche. La commune fusionne en 1965 avec Équeurdreville pour former la nouvelle commune d'Équeurdreville-Hainneville (décret du 10 septembre 1964).

Sommaire

HistoireModifier

Hainneville demeure un village rural, à l'intérieur des terres, qui s'organise autour d'un bourg et de fermes[1].

Dans les années soixante, Équeurdreville, confrontée à une croissance démographique forte, est à la recherche de terrains. Elle se tourne alors, via le maire de l'époque Joseph Bocher, vers Hainneville et son maire, René Lecanu, et propose un projet de fusion. Après de vives discussions, il est finalement adopté par le conseil municipal d'Hainneville et finalisé le 10 septembre 1964 par arrêté préfectoral. Le 1er janvier 1965, Équeurdreville et Hainneville fusionnent, devenant une commune d'environ 12 000 habitants[1].

ToponymeModifier

Il s'agirait de l'anthroponyme germanique Hagino[2],[3],[4].

La graphie Henneville, qui apparaît sur la carte de Cassini (1753/1785), alterne à partir de cette date avec Hainneville, qui ne s'impose qu'au milieu du XXe siècle.

DémographieModifier

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841
755606752915932880854
1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876
8409861 0531 1381 1011 0501 020
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
1 0951 1581 4961 3771 3951 4291 491
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1 3491 3401 4111 6351 7681 8212 118
(Sources : EHESS[5] et Insee)

Liste des mairesModifier

Liste des maires d'Hainneville
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1794 François Néel    
1796 1797 Jean Bonnissant    
1797 1798 Joseph Le Poittevin    
1798 1798 Jean Bonnissant    
1798 1808 Georges Belhomme    
1808 1818 Jacques Nicollet    
1818 1830 Charles Néel    
1830 1831 François Nicollet    
1831 1832 Prosper Hignard    
1832 1838 Jean Nicollet    
1838 1848 François Belhomme    
1848 1858 Jean Bonnissant    
1858 1871 François Mouchel    
1871 1874 Auguste Nicollet    
1874 1881 Prosper Hignard    
1881 1884 Adolphe Nicollet    
1884 1896 Jean Sanson    
1896 1906 Auguste Nicollet    
1906 1912 Jacques Quoniam    
1912 1916 Julien Peyron    
1916 1929 Jules Maffre    
1929 1936 François Quetteville    
1936 1964 René Lecanu    
Une partie des données est issue de liste établie par Jean Pouëssel et l'association du patrimoine hainnevillais
issue de l'ouvrage "601 communes et lieux de vie de la Manche" [6]

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Notre Dame de l’Assomption[7], clocher-porche du milieu de XVIIIe, le chœur du XVe siècle[8]
  • Le manoir d'Hainneville du XVIe siècle. Ce bâtiment est notamment remarquable par sa toiture en schiste typique de la région, ainsi que son parc d'un hectare et demi. En le rachetant en 1992, la ville le destina à un parc paysager réaménagé et lieu de promenade[9].
  • La chapelle Pie X[10], située au hameau de la Mer, a et été inaugurée par Mgr Guyot en 1953.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Histoire d'Equeurdreville-Hainneville », equeudreville.com, site officiel de la commune
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 938
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 116
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Hainneville », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 6 janvier 2016)
  6. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche [détail des éditions]
  7. Eglise d'Hainneville
  8. L’Eglise Notre-Dame de l’Assomption d’ Hainneville
  9. Site d'Equeurdreville-Hainneville . Le manoir de Hainneville
  10. La chapelle Pie X de Hainneville