Ouvrir le menu principal

Hagos Gebrhiwet
Image illustrative de l’article Hagos Gebrhiwet
Hagos Gebrhiwet lors des Jeux olympiques de 2016.
Informations
Disciplines Courses de fond
Nationalité Drapeau : Éthiopie Éthiopien
Naissance (25 ans)
Taille 1,67 m
Poids 65 kg
Entraîneur Hussein Shibo
Palmarès
Jeux olympiques - - 1
Championnats du monde - 1 1
Ligue de diamant 1 - -

Hagos Gebrhiwet Berhe (né le à Atsbi-Wonberta, dans la région du Tigré[1]) est un athlète éthiopien, spécialiste des courses de fond.

BiographieModifier

En 2011, il termine cinquième du 3 000 mètres lors des championnats du monde cadets, à Lille, dans le temps de min 45 s 11. Il remporte l'épreuve de la San Silvestre Vallecana, course sur route de 10 km disputée chaque année le 31 décembre dans les rues de Madrid[2].

Il confirme son potentiel dès l'année suivante à l'occasion du Shanghai Golden Grand Prix, deuxième étape de la Ligue de diamant 2012, en s'imposant sur 5 000 m en 13 min 11 s 00, devant les Kényans Thomas Longosiwa et John Kipkoech[3],[4]. Début juin, lors des Bislett Games d'Oslo, il se classe deuxième du 5 000 m derrière Dejen Gebremeskel et descend pour la première fois de sa carrière sous les 13 minutes en établissant le temps de 12 min 58 s 99. Début juillet, lors du Meeting Areva, l’Éthiopien termine deuxième du 5 000 m, derrière Dejen Gebremeskel, en améliorant de près de cinq secondes le record du monde junior de la discipline en 12 min 47 s 53[5]. Le précédent record mondial était détenu depuis 2003 par le Kényan Eliud Kipchoge en 12 min 52 s 61. Sélectionné à dix-huit ans seulement pour les Jeux olympiques de 2012, à Pékin, il se classe 11e de l'épreuve du 5 000 m.

Le 2 février 2013, à l'occasion du meeting des Boston Indoor Games, à Roxbury, Hagos Gebrhiwet bat le record du monde junior en salle du 3 000 m en parcourant la distance en min 32 s 87[6]. Fin mars, à Bydgoszcz en Pologne, il remporte la course individuelle junior des championnats du monde de cross. Le 16 août 2013, il devient vice-champion du monde du 5 000 m, terminant derrière le britannique Mo Farah et devant le Kényan Isiah Kiplangat Koech, qu'il bat sur la ligne en étant départagé au millième de seconde[7].

 
Hagos Gebrhiwet en 2015.

Cinquième du 3 000 m lors des championnats du monde en salle 2014, il remporte le titre par équipes des championnats du monde de cross 2015, aux côtés de Muktar Edris, Tamirat Tola et Atsedu Tsegay après avoir terminé quatrième de l'épreuve individuelle. Lors des championnats du monde 2015, à Pékin, il s'adjuge la médaille de bronze du 5 000 m, devancé par le Britannique Mo Farah et le Kényan Caleb Ndiku[8].

Hagos Gebrhiwet participe aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Dans l'épreuve du 5 000 m, il se classe troisième de la finale, derrière Mo Farah et l'Américain Paul Chelimo, obtenant la première médaille olympique de sa carrière[9]. Il remporte le classement général de la Ligue de diamant 2016, grace notamment à ses succès obtenus à Oslo et Zurich.

PalmarèsModifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2011 Championnats du monde cadets Lille 5e 3 000 m 7 min 45 s 11
2012 Jeux olympiques Londres 11e 5 000 m 13 min 49 s 59
2013 Championnats du monde de cross Bydgoszcz 1er Individuel junior
Championnats du monde Moscou 2e 5 000 m 13 min 27 s 26
2014 Championnats du monde en salle Sopot 5e 3 000 m 7 min 56 s 34
2015 Championnats du monde de cross Guiyang 4e Individuel
1er Par équipes
Championnats du monde Pékin 3e 5 000 m 13 min 51 s 86
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 3e 5 000 m 13 min 4 s 35
Ligue de diamant 1er 3 000 m / 5 000 m détails
2018 Championnats du monde en salle Birmingham 4e 3 000 m 8 min 15 s 76

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Plein air 3 000 m 7 min 30 s 36   Doha 10 mai 2013
5 000 m 12 min 47 s 53 (WJR)   Paris 6 juillet 2012
Salle 3 000 m 7 min 32 s 87 (WJR)   Boston 2 février 2013

Notes et référencesModifier

  1. (en) Haimanot Turuneh Torode, « Focus on athlete - Hagos Gebrhiwet », sur iaaf.org, (consulté le 10 mai 2013)
  2. (en) Emeterio Valiente, « Gebrehiwot surprises, Dibaba signals strong return in Madrid 10Km – San Silvestre Vallecana report », sur iaaf.org, (consulté le 19 mai 2012)
  3. (fr) « Athlétisme/Shanghaï - MPM 2012 pour Hagos Gebrhiwet sur 5000 m », sur lemonde.fr, (consulté le 19 mai 2012)
  4. (en) Len Johnson, « Gebrhiwot makes a big splash in Shanghai – Samsung Diamond League », sur iaaf.org,
  5. (en) Bob Ramsak, « Rudisha’s 1:41.54 one of five world leads in Paris – REPORT – Samsung Diamond League », sur iaaf.org, (consulté le 7 juillet 2012)
  6. (en) David Monti, « Gebrhiwet gets the plaudits, three world leads in Boston », sur iaaf.org, (consulté le 3 février 2013)
  7. (en) « championnats du monde d'athlétisme 2013 - 5000 m masculin », sur iaaf.org,
  8. (en) « championnats du monde d'athlétisme 2015 - 5000 m masculin », sur iaaf.org,
  9. (en) « Jeux olympiques d'été de 2016 - 5 000 m masculin », sur iaaf.org,

Liens externesModifier