Habbo

jeu vidéo de 2000
(Redirigé depuis Habbo Hotel)

Habbo
Logo de Habbo

Adresse https://www.habbo.fr/
Description Réseau social et jeu en ligne
Slogan Un endroit étrange avec des personnes incroyables !
Commercial Oui Oui
Type de site Jeu social
Langue Français,
Espagnol,
Anglais,
Portugais,
Néerlandais,
Allemand,
Finnois,
Italien,
Turc
Inscription Requise
Siège social Helsinki
Drapeau de la Finlande Finlande
Propriétaire Sulake Corporation
Créé par Sampo Karjalainen
Aapo Kyrölä
Lancement en Finlande
en France
État actuel Ouvert

Habbo (anciennement Habbo Hotel) est un monde virtuel prévu pour les adolescents âgés d'au moins 13 ans. Les joueurs y incarnent un avatar, personnage virtuel qu'ils ont la possibilité de personnaliser. Ces derniers évoluent dans des appartements créés par les joueurs ou l'équipe du site et peuvent interagir avec les autres utilisateurs principalement par le biais d'un chat. L'inscription et l'utilisation du site est gratuite mais des contenus supplémentaires comme du mobilier ou des abonnements peuvent être obtenus après paiement. Le jeu est surveillé par des modérateurs.

Le jeu, disponible dès dans sa version finlandaise et depuis dans sa version française, est édité par la société finlandaise Sulake Corporation. Il comptait en selon la société 273 millions de comptes enregistrés et 5 millions de visiteurs uniques chaque mois.

En , une enquête menée par la chaîne britannique Channel 4 révèle des dysfonctionnements dans les systèmes de sécurité utilisés pour surveiller et protéger les utilisateurs au sein du jeu[1].

En octobre 2019, Sulake a annoncé une nouvelle interface prévue pour l'année 2020.

Historique du jeuModifier

De Mobiles Disco à Habbo HotelModifier

Mobiles DiscoModifier

Dans les années 1990, Sampo Karjalainen et Aapo Kyrölä, deux jeunes finlandais, se rencontrent au sein de leur entreprise de télécommunications Finnish IT. Ensemble, ils créent en pendant leur temps libre pour le groupe de rap finlandais « Mobiles » une plateforme virtuelle intitulée « Mobiles Disco » basée sur la technologie Fuse où les internautes peuvent se créer un personnage virtuel et discuter avec d'autres utilisateurs. Initialement ouvert aux joueurs finlandais, le succès que connaît le site encore rudimentaire les pousse à ouvrir une version pour les utilisateurs étrangers. « Mobiles Disco » était disponible jusqu'en [2].

Lumisota - SnowWarModifier

Forts de leur premier succès, les deux jeunes sont rapidement repérés par la société finlandaise Taivas et l'opérateur Radiolinja qui leur demandent de concevoir un jeu pour lequel les joueurs auront besoin d'envoyer des SMS surtaxés afin d'améliorer leur expérience de jeu. Ils lanceront ainsi en un jeu intitulé « SnowWar » (ou « Lumisota ») consistant en une bataille de boules de neige. Le jeu n'a cependant pas rencontré le succès espéré[2],[3].

Hotelli Kultakala (Hôtel Poisson Rouge)Modifier

Toujours à la demande de la société Elisa[note 1] (qui a alors racheté Taivas et Radiolinja), Sampo Karjalainen et Aapo Kyrölä s'attèlent avec une équipe de développeurs à la création d'une nouvelle plateforme sociale sur internet. L'entreprise Elisa décide alors de créer une nouvelle filiale nommée Sulake (« fusible » en finnois) afin d'assurer la conception, le développement du service et pour faciliter les levées de fonds nécessaires. L'entreprise ne compte alors qu'une dizaine d'employés dont principalement des anciens collègues des deux créateurs. Ils lancent alors sur le site internet Elisa Hotelli Kultakala (« Hôtel Poisson Rouge » en français) en [3].

Habbo HotelModifier

Le développementModifier

Au vu du rapide engouement que provoque Hotelli Kultakala, l'entrepreneuse britannique Dee Edwars (en) propose aux deux fondateurs de créer une version anglophone du site. « Je pensais vraiment que les entreprises numériques pouvaient avoir du succès en utilisant la technologie pour gérer une entreprise efficacement et tirer parti des nouvelles formes de communication »[4]. Ils planchent alors sur les moyens de rendre le site rentable par le biais de la publicité et/ou d'une participation payante des utilisateurs. En , ils rendent disponible une version beta du jeu en anglais puis lancent officiellement « Habbo UK » en . C'est la première fois qu'ils utilisent le nom "Habbo Hotel"[2].

Surfant sur la vague du déploiement d'internet en Europe, ils décidèrent d'ouvrir d'autres versions de leur jeu. C'est ainsi qu'en , ils ouvrirent une version suisse puis une version japonaise en grâce aux fonds reçus par des investisseurs. Après cette date, ils continueront à étendre leur compagnie en ouvrant sur ses fonds propres de nouvelles versions dans le monde entier[2].

Le déclinModifier

Le déclin d'Habbo commence en , lorsque la chaîne britannique Channel 4 met au jour un scandale sur le système de modération et de sécurité d'Habbo. L'article sera repris par de nombreux autres médias étrangers, ce qui aura pour conséquence une perte de confiance des joueurs et des parents vis-à-vis du jeu, mais aussi une autre vague de licenciement en et le retrait d'investissements dans la société Sulake.

Pour contrer ce scandale, Paul LaFontaine, PDG de Sulake de l'époque, décide de stopper tout moyen de communication pendant quelques jours. Cela aura pour effet de diminuer drastiquement le nombre de membres connectés, certains ayant même arrêté de fréquenter le jeu.

Les rétros (copies illégales de Habbo, dont la principale particularité est de proposer des crédits illimités aux joueurs) ont un rôle non négligeable dans le déclin progressif d'Habbo, causant des trous financiers, ces mêmes rétros sont très probablement une des causes des diverses vagues de licenciements qu'a connu Sulake ces dernières années.

A noter aussi que l'abandon progressif de Flash (qui est utilisé par Habbo) par les principaux navigateurs web, tel Google Chrome ou Mozilla Firefox, met en danger le fonctionnement du jeu.

ChronologieModifier

Les dates relatives à la version française sont indiquées ci-dessous en gras.

  •  : Sulake ouvre une version française de son jeu. Le premier compte du jeu, sans doute celui d'un technicien, a pourtant été ouvert le .
  •  : l'entreprise change le nom de domaine principal du jeu anciennement http://habbohotel.com pour http://habbo.com ainsi que le nom « Habbo Hotel » pour « Habbo » sur la majorité des pages du jeu.
  •  : la communauté chinoise ferme ses portes car les coûts d'exploitation sont trop importants relativement au nombre d'utilisateurs.
  • : le site russe annonce qu'il fermera ses portes en car le jeu ne connaît pas là-bas le succès espéré.
  •  : Sulake abandonne la technologie Shockwave pour la technologie Flash et propose une nouvelle version de son interface de jeu accessible à une poignée d'utilisateurs triés sur le volet.
  •  : la nouvelle interface utilisant Flash est déployée pour l'ensemble des utilisateurs après les retours des premiers utilisateurs.
  • -  : les utilisateurs ont maintenant la possibilité d'utiliser leurs comptes de réseaux sociaux pour s'inscrire et se connecter au jeu de façon simplifiée. Dans le même temps, une application sur la page Facebook du jeu permet aux utilisateurs de se connecter directement au jeu. Avec cette nouveauté, Sulake espère accroitre l'influence et la présence de son jeu sur les réseaux sociaux et ainsi gagner de nouveaux utilisateurs.
  •  : Sulake annonce la fusion de la version américaine et canadienne du jeu qui devait être effective en [5],[6]. Finalement, ce sont toutes les communautés anglophones (version américaine, canadienne, anglaise, singapourienne et australienne) qui seront fusionnées à terme au . Au-delà du fait de rassembler l'ensemble des utilisateurs parlant un même langage sur une même version, c'est surtout l'occasion pour la société de réduire les coûts d'exploitation du jeu. En effet, chacun des bureaux locaux employant les salariés de chacune des versions ont progressivement été fermés. La présence d'utilisateurs de pays situés sur des fuseaux horaires différents permet également de rationaliser les effectifs de modération[7].
  •  : Paul LaFontaine, alors PDG de Sulake, annonce un plan de licenciement de grande envergure concernant le licenciement de 40 à 60 salariés du groupe soit 25 % de l'effectif total de l'entreprise dans le monde[8],[9],[10]. Avec ces licenciements, l'entreprise souhaite réorganiser son implantation dans le monde. La plupart des bureaux locaux sont alors fermés progressivement ; l'activité est désormais gérée depuis les bureaux londoniens, madrilènes et helsinkiens. La décision, motivée par des raisons économiques[11], aura des conséquences négatives notables sur l'activité des différentes versions du jeu. En effet, la plupart de ces salariés contribuaient à l'animation et à la résolution des problèmes rencontrés par les utilisateurs. Il existait surtout des liens très forts entre les salariés et les joueurs qui ont manifesté à plusieurs reprises leur désapprobation face à cette décision.
  •  : la chaîne de télévision britannique Channel 4 mène une enquête sur la sécurité des utilisateurs au sein du jeu[12]. Elle révèle de graves dysfonctionnements en matière de modération. L'article, repris par plusieurs médias dans le monde entier, constitue un véritable séisme pour Sulake qui avait fait de la sécurité des utilisateurs sur son jeu un argument face aux réticences des parents. Face au scandale, Paul LaFontaine alors PDG de l'entreprise prend la décision de couper tout moyen de communication sur le jeu le temps de réaliser un audit des procédures de sécurité[13]. Le scandale ébranlera la société à tous point de vue: chute du nombre de connectés puisque ne pouvant bénéficier des fonctionnalités de base, retrait d'investisseurs[14] et perte de crédibilité vis-à-vis des parents.
  •  : ouverture d'une version turque du jeu. Afin de permettre l'installation de la communauté, les joueurs étrangers ne peuvent accéder dans un premier temps à cette version.
  •  : à la suite du dernier scandale et de la perte d'utilisateurs et de revenus que celui-ci a occasionnés, Sulake est encore dans l'obligation de procéder à des licenciements[15],[16],[17]
  •  : Pocket Habbo, une version simplifiée du jeu et adaptée pour les mobiles, est disponible sur la plupart des magasins d'applications.
  •  : Sulake lance une opération de grande envergure contre les rétro serveurs, des copies illégales du jeu, en poursuivant le développeur d'un émulateur utilisé par un grand nombre de copies. Le pirate aurait ainsi écoulé plus de 1 000 versions de son émulateur.
  •  : M6 rompt son partenariat avec le jeu[18].
  •  : la société Sulake France est radiée 8 ans après sa création. L'entreprise ne dispose plus d'aucun local ni salariés en France mais la version francophone du jeu est toujours ouverte à cette date[19].
  •  : le jeu est disponible sur iPad grâce à une application disponible pour l'ensemble des communautés.[1]
  •  : le jeu est disponible sur iPhone grâce à une application comprenant de nombreuses fonctionnalités.
  •  : fermeture des versions danoise, suédoise et norvégienne du jeu pour des raisons économiques.
  •  : Sulake décide la suppression unilatérale de l'outil des Gardiens Habbo.[20] Disponible depuis 2012 sur tous les hôtels, cet outil permettait aux signalements effectués par les joueurs, lorsque ceux-ci rencontraient une difficulté vis-à-vis d'un autre utilisateur, d'être examinés par cinq Gardiens. Ces derniers votaient ensuite pour décider si le Habbo en question contrevenait effectivement aux règles, permettant ainsi de fluidifier le processus de modération[21].
  • -  : dans le cadre du confinement de 2020 dû à la pandémie de Covid-19, les serveurs connaissent une hausse significative de leur trafic, le nombre de connexions ayant augmenté de 213% depuis le 25 février 2020[22].
Origine du nomModifier

Au vu du rapide développement que connaît le jeu qui est alors disponible en anglais, il devenait nécessaire pour l'équipe de trouver un nouveau nom à leur plateforme et qu'il serait facile à traduire et utiliser dans d'autres langues. Aapo Kyrölä rapporte le déroulement de cette réunion: « Retiisi (membre de l'équipe, ndlr) dit « happo » (« acide » en finnois) et les autres le transformèrent en « habbo ». [...] Le premier logo portait le nom « Grand Habbo Hotel », mais « Grand » a rapidement été supprimé »[2].

Historique des logosModifier

Terminologie et jargonModifier

BadgesModifier

Les Badges sont des récompenses qui se voient attribuées aux utilisateurs qui accomplissent des objectifs, comme par exemple le temps de connexion, le nombre de jours d'affilée de connexion, ou le nombre de parties de Battle Banzai jouées. D'autres insignes peuvent être données par les Staffs et les Webfans en participant à des événements en cours ou en rejoignant un Groupe Habbo spécifique.

BotsModifier

Les Bots de Habbo sont des robots ayant l'apparence d'avatars classiques répondant à des commandes et mots-clefs préenregistrés. Ceux-ci ont un badge exclusif leur permettant d'être rapidement identifiables. Certains de ces robots sont présents dans les lieux publics pour servir boissons et aliments. Il est aussi possible de croiser des bots dans des salles privées officielles, avec qui il est possible de communiquer à travers des mots-clefs pour obtenir de l'aide ou certaines informations liées à un événement en cours.

En 2012, avec le lancement de la campagne Habbo Stars fut lancée l'utilisation des Bots à usage personnel[23]. Deux types de bots étaient alors disponibles : le Bot casual (qui peut posséder un look, parler si quelqu'un dit quelque chose, et danser) et le Bot de service (qui sert une boisson correspondant au mot-clef saisi par le joueur). Depuis, un troisième type de Bot est sorti : l'Enregistreur de visiteurs, qui permet de savoir qui a visité la salle dans laquelle le joueur se trouve depuis la dernière fois qu'il s'y est rendu.

ÉcotronModifier

Après l'arrivée de la Version BUILD dans l'Hôtel, cette section est apparue dans le catalogue (connu plus tard sous le nom de Furni-Matic). Sa fonction est de recycler les mobis que les utilisateurs n'utilisent plus pour les déposer ultérieurement dans une machine virtuelle qui transformerait 5 (puis 12[24]) mobis en un nouveau mobi. Les mobis autorisés à être déposés possédaient une flèche verte sur la partie supérieure droite de leur description. Le mobi obtenu était ensuite déposé dans une Caisse Mystérieuse.

Il y avait de nombreuses possibilités disponibles à l'aide d'un petit menu. Bien que les mobis déposés pouvaient ne pas avoir de valeur, la machine fonctionnait comme une machine à sous et il était possible d'obtneir un mobi rare à partir d'un ensemble de mobis communs.

Avec l'actualisation de l'hôtel le 1er juin 2016, cette fonction a disparu sans annonce préalable du catalogue. Toutefois, il est toujours possible de voir les flèches vertes indiquant la recyclabilité des mobis.

EffetsModifier

Les Effets furent introduits en décembre 2008 en même temps que les Pixels. Ils pouvaient être acquis à travers le Catalogue Pixel, dont la monnaie pouvait s'acquérir en gagnant des badges ou en accomplissant divers objectifs. Les Pixels pouvaient s'utiliser pour acheter les effets, comme l'Effet Fantôme, la Soucoupe d'OVNI, les mouches, le projecteur de lumière, la torche, les papillons et le gel. Après une mise à jour, de nouveaux effets furent ajoutés : le microphone, un sac à dos à réaction, et de nouvelles couleurs pour les soucoupes d'OVNI. Cependant, ces effets ont une limite de temps d'une heure pour chaque effet.

Les Habbos avaient aussi la possibilité de louer des effets spéciaux pour leur salle privée pour une heure, comme les effets d'explosion, de bulles ou de flammes. Toutefois, les Pixels furent supprimés en Novembre 2012 bien que les effets puissent toujours s'acheter au Catalogue contre des Crédits. Depuis la mise en place des Duckets, il est possible d'acheter ces effets contre cette monnaie. Les effets peuvent coûter 30 ou 60 Duckets et 1 crédit. Actuellement, les effets se divisent en deux catégories : les Effets temporaires et les Effets permanents.

GroupesModifier

Les Groupes Habbo sont représentés par un badge. Ce badge peut être affiché sur le profil des membres du groupe si celui-ci est désigné comme Favori et peut être édité par le propriétaire du groupe ou un administrateur que celui-ci aura désigné. Les membres non abonnés au Habbo Club disposent d'une quantité maximale de 50 groupes alors que les membres abonnés en possèdent le double. De surcroît, les membres HC qui possèdent les droits administratifs sur le groupe ont la possibilité de les gérer à la différence des utilisateurs non membres. Chaque groupe peut acheter un forum de discussion où tous les membres - et dans certains cas les visiteurs - peuvent discuter autour de la thématique du groupe.

Habbo ClubModifier

Le Habbo Club, aussi connu sous l'abréviation HC, est un abonnement qui offre quelques avantages additionnels à celui qui y souscrit. Pour y souscrire, il est nécessaire de dépenser quelques crédits. Tous les abonnés reçoivent un badge de membre, qui peut être placé à côté de la description du Habbo et qui peut être vu par tous les autres utilisateurs, à moins que le joueur décide de ne pas l'afficher.

Chaque nouveau mois que l'utilisateur décide de souscrire au Habbo Club, il reçoit un point qu'il peut échanger contre un mobi spécial. Les abonnés ont aussi le privilège de pouvoir rentrer plus facilement dans les salles publiques et d'avoir un accès privé à certaines salles qui ne sont pas accessibles aux autres utilisateurs. A ceci s'ajoute que les abonnés ont accès à des vêtements, couleurs et accessoires spéciaux, ainsi que des formes de visage et de chaussures différents. En termes de construction, les abonnés bénéficient de formes supplémentaires pour créer leurs appartements, ainsi que de la possibilité de supprimer les murs d'une salle.

En ce qui concerne le social, la liste d'amis des membres HC passe de 550 à 1100 et bénéficient de certaines commandes spéciales[25] :

  • :furni : permet de voir le nom de tous les mobis présents dans la salle où le joueur se situe
  • :chooser : permet de voir le nom de tous les utilisateurs présents dans la salle où le joueur se situe

De plus, l'abonné a accès à trois nouvelles danses : The Rollie, Dunk Funk et Pogo Mogo.

HomepagesModifier

Homepages (2007 - 2015)Modifier

Les Homepages étaient des pages d'utilisateurs de Habbo où ces derniers pouvaient se décrire et raconter quelques faits importants sur eux. Les Homepages pouvaient se personnaliser en ajoutant, en retirant, ou en déplaçant des accessoires (connus sous le nom de Stickers), widgets, notes et fonds. Les widgets sont des objets qui s'utilisaient pour montrer quelques éléments basiques sur le propriétaire de la page, comme sa date d'inscription, ses badges, et ses amis. Les stickers et les fonds sont des éléments qui s'utilisent quant à eux pour décorer la page. Il était aussi possible d'acquérir plus d'objets grâce au Catalogue web dont les Homepages était dotées. Pour finir, les notes sont de petites annotations qu'il était possible d'ajouter sur sa propre page pour écrire quelque chose sur un sujet de son choix.

Certaines de ces caractéristiques furent supprimées lors du Grand Mute, et les Homepages disparurent en septembre 2015 pour laisser place aux Profils Habbo, plus limités en termes d'options de personnalisation[26].

Profils Habbo (depuis 2015)Modifier

Les Profils Habbo sont des pages d'utilisateurs de Habbo où ces derniers peuvent montrer leurs derniers looks utilisés, leurs badges, amis, salles créées et groupes créés. Il est aussi possible de montrer sa date d'inscription, et les photos que d'autres utilisateurs décident de publier sur le site de Habbo pour un coût de 10 Duckets par photo.

MarchéModifier

Le Marché est un endroit fictif de Habbo qui permet d'acheter et de vendre ses objets avec beaucoup plus de sécurité que le troc classique. Il est accessible à travers le Catalogue dans la section Marché. Cette section contient deux onglets :

  • Mes ventes: affiche les mobis que l'utilisateur a mis en vente ainsi que leur prix. Si l'objet a été vendu, l'utilisateur peut récupérer le montant indiqué en cliquant sur le bouton "Recevoir mes crédits"
  • Offres: affiche les mobis actuellement mis en vente par d'autres utilisateurs. Il contient un moteur de recherche permettant de trouver un objet spécifique selon son nom, son prix et le niveau d'activité de ses échanges

Pour vendre un mobi, il est nécessaire que celui-ci soit échangeable. Il faut ouvrir son Inventaire, cliquer sur le mobi que l'on souhaite mettre en vente et cliquer ensuite sur le bouton "Vendre au marché". Il était auparavant nécessaire de dépenser des crédits pour mettre des mobis en vente, et les membres du Habbo Club et du VIP Club avaient des réductions. Aujourd'hui, cette taxe n'existe plus mais un supplément à payer subsiste lorsque l'utilisateur met son objet en vente, qui est croissant avec le prix du mobi mis en vente

MobisModifier

Les mobis sont le mobilier virtuel de Habbo. Ils peuvent s'acquérir à l'intérieur de l'Hôtel à partir du Catalogue en utilisant des Crédits. Les utilisateurs peuvent utiliser les mobis pour décorer et meubler leur appartement privé. Les meubles peuvent s'échanger entre les utilisateurs dans les trocs. Beaucoup d'utilisateurs s'efforcent à réunir tous les mobis les plus rares et les collectors. Les meubles rares sont souvent en vente au Catalogue, mais pour une durée limitée, ce qui augmente leur valeur. Sulake a classifié les rares dans un nouveau système appelé Mobis Rares[27], ces mobis n'étant en vente au catalogue que pendant un mois et n'étant plus mis en vente par la suite.

Les utilisateurs, en plus de mobilier, peuvent acquérir des fenêtres pour leur appartement, les appartements étant initialement créés sans fenêtre. Les mobis peuvent aussi être gagnés à la suite de compétitions et de jeux qui sont parfois organisés sur Habbo.

StaffModifier

Les Staffs Habbo, ou plus simplement appelés Staffs, sont des personnes employées par Sulake dont le travail est de gérer à la fois l'hôtel et d'autres tâches, comme la modération, les finances et la publicité. Ces personnes sont des salariés de Sulake et travaillent dans plusieurs bureaux à travers le monde.

Hotel ManagerModifier

Les Hôtels Managers sont des Staffs en charge de la communauté entière d'un Hôtel. La plupart des hôtels possèdent au moins un manager. Ils sont en charge de plusieurs fonctions, comme la modération, les finances, la publicité, mais aussi l'organisation de compétitions et d'événements et les problèmes techniques que peuvent rencontrer l'hôtel. Alors que les modérateurs ont le préfixe MOD- devant leur pseudo, les Hotel Managers ne l'ont pas.

ModérateurModifier

Les Modérateurs sont des membres du Staff dont le travail est de garantir la sécurité dans l'hôtel. Ils ont la possibilité de gérer les fauteurs de trouble en utilisant un panel d'outil spécifique à leur fonction. Ils peuvent mettre sous silence les éléments perturbateurs, voire les exclure temporairement d'une salle de l'Hôtel ou de l'Hôtel tout entier.

Les Modérateurs sont aussi responsables des requêtes envoyées via le bouton Besoin d'Aide, qui est un système permettant aux joueurs de signaler le comportement inapproprié de certains joueurs.

Service clientModifier

Le Service client est un groupe composé de membres du Staff qui interagissent avec la communauté et répondent à leurs questions concernant leur compte. Ils gèrent les bannissements et les problèmes que les joueurs peuvent rencontrer avec leur compte et leur crédits, en leur aidant notamment à récupérer leur compte si celui-ci a été piraté.

TagsModifier

Les tags étaient des mots-clefs qui servaient à montrer les goûts et préférences d'un utilisateur. Ils facilitaient la recherche d'utilisateurs qui partagent les mêmes goûts. Chaque utilisateur pouvait avoir jusqu'à 20 Tags et les changer quand il le désirait. Dans le cas des salles privées, chaque salle privée pouvait inclure jusqu'à 2 mots-clefs et facilitaient la recherche de salles tout en étant éditables par le propriétaire.

Actuellement, cette fonction provoque dans la majorité des cas un bug dans la visibilité de la salle où elle est activée. En effet, la salle n'est plus visible dans le moteur de recherche du Navigateur.

VIP ClubModifier

Le VIP Club, ou plus simplement le VIP, était un abonnement qui offrait de nouveaux avantages en plus de ceux déjà disponibles avec le Habbo Club. Il est apparu pour la première fois en avril 2010, et à la différence du Club Habbo, les abonnés du VIP Club recevaient deux badges membres, celui du HC et du VIP et deux points qui peuvent être échangés contre des mobis spéciaux. Les abonnés au VIP Club possédaient plus de variété dans les vêtements que les abonnés du HC, en plus de plus de couleurs et d'accessoires. Ils avaient aussi davantage de formes disponibles pour leurs salles privées, avec des escaliers et sans murs. Sur le marché, les abonnés du VIP pouvaient publier jusqu'à 10 mobis à la fois au lieu des 5 habituels. Les commandes spéciales et les danses disponibles étaient les mêmes que pour le HC. Identiquement au Habbo Club, le badge augmentait de niveau pour chaque 12 mois passés en étant abonnés.

A partir de mars 2012 pour l'hôtel francophone, le Habbo Club fut retiré temporairement pour laisser totalement place au VIP Club[28]. Mais un peu plus d'un an plus tard, en janvier 2013, le Habbo Club fut réinstauré et le VIP Club définitivement supprimé

WIREDModifier

En novembre 2010, la version 62 de Habbo introduit les mobis WIRED[29]. Ce sont des mobis programmables qui permettent de contrôler n'importe quel autre mobi dans la salle. Pour les faire fonctionner, il est nécessaire de les empiler pour qu'ils fonctionnent

DéclencheursModifier

Les déclencheurs définissent ce qu'il faut faire pour qu'un effet se produise. Pour qu'il fonctionne, il est nécessaire de placer un Effet dessus.

EffetsModifier

Les effets déterminent ce qui se produit lorsqu'un déclencheur a été activé.

ConditionsModifier

Les conditions déterminent les prérequis pour que l'effet se déclenche.

VerrousModifier

Les verrous sont une gamme de mobis spécialement conçue pour être utilisés conjointement aux WIRED.

NavigationModifier

La fonctionnalité principale d'Habbo est l'Hôtel, qui est un client utilisant la technologie Adobe Flash (étant donné que Adobe Flash ne sera plus pris en charge par la majorité des navigateurs fin 2020, les administrateurs d'Habbo prévoient de développer une version de l'Hôtel qui n'utilisera pas Adobe Flash). Il est possible d'accéder à l'Hôtel en se connectant via la page d'accueil du site. Lorsqu'un utilisateur se connecte à l'Hôtel, il est amené sur la Vue Aérienne. Pour naviguer dans l'Hôtel, il faut utiliser le Navigateur. Ce dernier permet aux utilisateurs de voyager d'une salle de chat à une autre. En plus d'être un moyen de transport, le Navigateur affiche aussi les informations basiques concernant la salle de chat sélectionnée, comme la description écrite par son propriétaire, le nombre d'utilisateurs qu'elle comporte, les paramètres de confidentialité, le nom du propriétaire et les autorisations de troc.

Lieux officielsModifier

Les Apparts publics sont des salles ouvertes à tous les membres. Ils représentent souvent de véritables lieux publics comme des restaurants, cinémas, ou discothèques. La plupart des Apparts publics contiennent des robots automatisés qui envoient des messages pré-enregistrés contenant des astuces utiles aux joueurs, et peuvent aussi donner aux membres des boissons et de la nourriture. Ces salles sont créées par Sulake et ne sont pas modifiables par les utilisateurs. Par le passé, certaines de ces salles contenaient des jeux officiels comme le Battle Ball, le SnowStorm, le Wobble Squabble et la plongée, mais ces jeux ont été retirés de l'Hôtel suite à des problèmes d'encodage lorsque les serveurs ont été déplacés de Shockwave à Flash.

Liste des Salles officielles:

  • Réception
  • Coffee House
  • Théâtre
  • Pavillon des Jeux
  • HC Lounge
  • Club NX
  • Big PicNic
  • Hall of Habbo
  • Parc Fil Santé Jeunes

Salles privéesModifier

Les Apparts privés sont des salles spéciales que les utilisateurs peuvent personnaliser avec des meubles et des revêtements de sols et de murs, moyennant l'achat de crédits. Les utilisateurs peuvent choisir une forme d'appart prédéfinie ou créer la leur grâce au Builder Club. Les Apparts privés peuvent être créés par n'importe quel membre et peuvent être verrouillés pour restreindre leur accès à certains utilisateurs grâce à l'utilisation d'un mot de passe.

Beaucoup d'utilisateurs créent leurs propres jeux dans leurs apparts privés, et donnent des Mobis ou des Crédits au vainqueur. Ces salles sont rangées sur le navigateur dans de nombreuses catégories comme "Troc", "Fête" et "Jeux de Rôles". Des animaux virtuels et des robots (appelés "Bots") peuvent être achetés et gardés dans les Apparts privés. Les utilisateurs peuvent interagir avec leurs animaux de compagnie et programmer leurs bots, qui obéiront à certaines commandes que l'utilisateur leur adressera.

JeuxModifier

Jeux classiquesModifier

Il est actuellement possible pour les joueurs de créer des jeux et arènes de jeux grâce à du mobilier et des outils crées spécialement à cet effet. Parmi eux, le Battle Banzai, qui est la version plus moderne du Battle Ball, aujourd'hui disparu, l'Ice Tag, basé sur le jeu du loup, et le Freeze, lancé en décembre 2010, et similaire au Snow Storm bien que partageant davantage de similitudes avec le jeu Bomberman.

Jouer à ces jeux est complètement gratuit, cependant créer l'arène de jeu nécessaire est payant. Jouer à n'importe lequel de ces jeux donne la possibilité à l'utilisateur d'obtenir des points qui lui permettront d'obtenir des récompenses.

Il est aussi possible de mentionner la gamme de mobis Football, qui permet aux utilisateurs de créer leur propre stade de football avec la possibilité d'y jouer en lançant la balle et de marquer des buts. Malgré le fait que ce jeu soit très populaire dans la vraie vie, il n'eut pas beaucoup d'impact sur le jeu puisque ne donnant aucune récompense.

Battle BanzaiModifier

Le jeu est semblable au Battle Ball, à ceci près qu'il ne peut pas se jouer en mode "Tous contre tous" (à moins qu'il n'y ait qu'un joueur par équipe) et que les objets qui donnaient de pouvoirs spéciaux au Battle Ball n'existent plus dans le Battle Banzai.

Les éléments de décor comme les pièces du jeu possèdent un design inspiré de la culture pop-japonaise.

Le jeu se joue entre deux, trois, ou quatre équipes et nécessite de sautiller sur les cases d'un vaste damier quadrillé. Si un joueur forme un polygone fermé, toutes les cases qui se trouvent à l'intérieur du polygone se retrouvent colorés de la couleur de l'équipe du joueur. Pour ce faire, il est nécessaire de sautiller trois fois d'affilée sur la même case pour la bloquer définitivement en faveur de l'équipe du joueur et empêcher l'équipe adverse de la voler.

Le propriétaire de la salle peut configurer la durée du jeu, et bien évidemment, la disposition que possèderont la salle et l'arène de jeu.

Conjointement au jeu sortirent trois nouveaux badges : l'un d'entre eux validant un certain nombres de cases bloquées par l'utilisateur, une autre pour la quantité de points cumulés en équipe et la dernière accordée au propriétaire de la salle pour le total de points que les utilisateurs ont accumulé dans son arène de jeux. Pour obtenir plus rapidement ces deux derniers badges, il est préférable de jouer dans une arène de jeux avec davantage de cases, puisque chaque case bloquée constitue un point supplémentaire. Ces récompenses ne peuvent s'obtenir qu'en présence d'au moins deux équipes dans le jeu.

Cours comme un lapin!Modifier

Ce jeu, sorti lors de la collection de mobis de Printemps 2011, est fondé sur l'Ice Tag et le Patinage à roulettes. Pour qu'il fonctionne, il est nécessaire d'installer des patchs d'herbe fluo ainsi que le Gyrophare Oeuf. Le premier utilisateur pénétrant la piste de jeu voit sa tête transformée en lapin et, comme pour l'Ice Tag, doit tenter d'attraper les autres joueurs présents sur la piste pour lui transmettre l'effet tête de lapin et ainsi récupérer sa "tête normale".

FreezeModifier

Le jeu demande de lancer des boules de neige sur un plateau de jeu en cherchant à ce que le rayon de l'explosion de la boule parvienne à toucher - et ainsi congeler - les adversaires adjacents. Chaque joueur commence la partie avec trois vies, et en perdra une pour chaque congélation subie. Si le joueur arrive à court de vie, il est éliminé et transporté sur la case de sortie qui doit au préalable avoir été posée dans la salle.

Dans l'arène, le propriétaire peut aussi insérer le mobi "Bloc de glace" qui permettent, s'ils sont détruits par l'impact d'une boule de neige, de libérer un objet qui donne un pouvoir à celui qui l'obtient.

Le jeu se joue de deux à quatre équipes et, comme le Battle Banzai, le propriétaire de la salle peut configurer la durée de jeu.

Les badges liés aux performances de jeu consistent en la quantité de points accumulés par équipe, et le total de points cumulés dans le jeu (ce dernier étant accordé au propriétaire de la salle), ce qui est identique à ceux du Battle Banzai. Cependant, certains badges spécifiques à ce jeu existent, comme le nombre cumulé de joueurs que l'utilisateur a congelé.

Ice TagModifier

Ce jeu ne requiert pas énormément de mobis pour être construit. L'utilisateur ne nécessite que des mobis "Patinoire" et "Gyrophare" pour qu'il soit possible d'y jouer.

Le jeu consiste à éviter d'être attrapé par le joueur qui brille. Ce dernier, quant à lui, doit attraper les autres utilisateurs. Un utilisateur qui se retrouve attrapé devient brillant et doit à son tour attraper les autres joueurs.

Jouer à ce jeu offre trois badges différents, parmi lesquels celui matérialisant la quantité de fois que l'utilisateur fut attrapé, ce qui fait que les joueurs préfèrent être attrapés que d'éviter le joueur brillant.

Pour créer ce jeu, il est indispensable d'avoir le mobi Gyrophare, mais ce dernier n'est pas nécessaire si le propriétaire de la salle souhaite simplement créer une piste de patinage.

Patinage à roulettesModifier

Comme l'Ice Tag, ce jeu ne nécessite pas beaucoup de mobis. Seul le "Rollerpark", sorti avec la gamme de mobis Saint-Valentin de 2011, est indispensable.

L'unique but de ce jeu est de patiner un certain temps afin d'obtenir un badge, du niveau 1 (I) au niveau 20 (XX). Pour obtenir l'autre badge lié à ce jeu, il est nécessaire d'être propriétaire d'un Rollerpark, de les disposer dans son appartement privé, et d'attendre que d'autres utilisateurs les utilisent pour voir son badge augmenter de niveau.

Jeux de la communautéModifier

Depuis la création de Habbo, les utilisateurs ont créés différents types de jeux à l'intérieur de leur salle, qui ont pour habitude d'être décorées selon la thématique du jeu.

La majorité de ces jeux sont inspirés de jeux de fête classiques ou de concours télévisés, mais sont parfois purement inventés par les joueurs eux-mêmes.

Liste des jeux présents sur l'Hôtel francophone :

Nom français Nom anglais Description
Anagrammes Unscramble L'animateur donne une suite de lettres dans le désordre. Le premier à joueur à former un mot existant avec toutes les lettres données gagne un point.
Ballon Game Balloon Game L'aire de jeu est divisée en quatre sections, chacune d'elles représentant la couleur d'un ballon qui peut être pioché dans le mobi Ballons Arc-en-ciel. Les joueurs piochent un ballon en rentrant dans l'aire de jeu, ce qui détermine la section dans laquelle ils doivent se diriger pour ce tour. Une fois que tous les joueurs ont pioché leur ballon, l'animateur en pioche un lui aussi. Tous les joueurs possédant un ballon de la même couleur que l'animateur sont éliminés.
Bank Game - Les joueurs démarrent assis sur un siège avec deux pièces d'un crédit en face d'eux. L'animateur place ensuite un dé devant le premier joueur que ce dernier doit lancer. Le nombre qu'il tire décide de son sort. L'animateur fait de même pour tous les joueurs, jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un joueur en course qui remporte le montant en face de lui.
Banzai Big Brother - L'animateur prend un téléporteur surprise qui le téléporte au hasard devant un joueur. Le premier joueur sera maître des nominations et pourra mettre deux joueurs en danger. Ensuite, l'animateur prend une deuxième fois le téléporteur surprise ce qui permet à un autre joueur de sauver un nommé de son choix. Finalement, l'animateur choisit un joueur qui devra éliminer l'un des nommés.
Bingo - Chaque joueur doit lancer son dé et tomber sur le même nombre que l'animateur a obtenu. Le dernier est éliminé.
Casino - Il s'agit d'une salle contenant plusieurs jeux d'argent, comme le 13 or 21. Le joueur mise un montant de crédits qu'il aura au préalable transformé en Magots. S'il dépasse le nombre 13 (ou le nombre 21), il perd sa mise. Si c'est le croupier qui dépasse ce nombre, il remporte le double de sa mise. Depuis le 7 avril 2014 et la décision de Sulake d'interdire tout jeu de paris, ce jeu est indisponible[30].
Chaises musicales Musical Chairs Les joueurs se placent sur une aire de jeu. L'animateur place des sièges au hasard sur l'aire de jeu. Le dernier à ne pas avoir pu s'asseoir est éliminé[31].
Jeu de l'habit Costume Change Dans ce jeu, l'animateur donne un thème et les joueurs doivent s'habiller en fonction de ce thème. La tenue jugée la moins pertinente perd, et le même principe se poursuit jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un joueur.
Jeu de la taupe The Mole L'animateur choisit un joueur pour être la Taupe. Cette dernière doit choisir à chaque tour un joueur à éliminer du jeu. A la fin de chaque tour, tous les joueurs doivent voter pour le joueur qu'ils soupçonnent être la Taupe. Si elle obtient la majorité des votes, elle est éliminée et une autre Taupe est désignée. Si elle n'obtient pas la majorité des votes, la personne qu'elle aura désigné sera éliminée.
Jeu donne Giveaway L'animateur donne des mobis sans conditions préalables. Dans certains cas, un mini-jeu de hasard est organisé où les utilisateurs doivent franchir une plateforme de téléportation (ou "téléporteur") pouvant les amener vers un des lots disposés par l'animateur.
Jeu du béret Dodgeball Il y a deux équipes. Lorsque l'animateur lance le dé, le joueur de chaque équipe associé au chiffre du dé doit se précipiter au centre de la piste de jeu avant son opposant.
Jeu du célibataire Kick the ugly La plupart du temps abrégé en Jeu du célib. Une équipe de filles et une équipe de garçons s'affrontent. A l'annonce de l'animateur, les filles doivent se diriger vers le garçon qu'elle estiment le moins bien vêtu. C'est ensuite au tour des garçons, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un couple en lice.
Jeu du frigo Fridge Game Les joueurs piochent un aliment dans un frigo, qui détermine leur destin dans le jeu. Habituellement, piocher une carotte signifie perdre, piocher un verre d'eau signifie continuer l'aventure, et piocher une glace donne l'opportunité au joueur d'éliminer un joueur de son choix.
Jeu du mot de passe Telephrase La plupart du temps abrégé en Jeu du mdp. Ce jeu exige une fonctionnalité Wired, plus précisément le déclencheur "L'utilisateur prononce le mot de passe" et l'effet "Téléporte vers un Mobi". Une fois le Wired mis en place, l'animateur donne un thème. Les joueurs trouvant le mot correspondant au thème et inscrit dans le Wired seront téléportés. Le dernier joueur de chaque tour est éliminé.
Kick Wars - L'objectif de ce jeu est d'éliminer l'équipe adverse en les excluant de l'appartement, tout en essayant d'éviter d'être exclu soi-même.
Labyrinthe Maze Ce jeu se joue habituellement en plusieurs salles. Les joueurs doivent y traverser plusieurs obstacles, éviter des objets piégés et parfois répondre à des énigmes pour en venir à bout.
Mario Kart - Une course sur plusieurs salles. L'objectif est de finir la course le premier. La plupart du temps, ce jeu se joue par équipe de deux.
Ne touche pas le mur Don't hit my wall, Don't touch my wall Ce jeu est composé de six chaises. L'animateur lance le dé, et le joueur dont la chaise correspond au nombre affiché sur le dé avance d'une case. Arriver en face du mur signifie perdre la partie. Le gagnant est donc le dernier à ne pas toucher le mur.
Ne touche pas le sol Melting carpets, Melting mats, Don't hit the floor L'animateur lance le dé, et peu importe le nombre affiché sur le dé, le tapis associé à ce chiffre est retiré (ou rajouté si déjà retiré auparavant). Si un joueur touche le sol, il est éliminé. Le "tapis" est la plupart du temps de taille 3x3.
Nervous Game - Les joueurs doivent s'installer en cercle autour d'un siège central. Lorsque l'animateur pioche une carotte dans le réfrigérateur, les joueurs doivent se précipiter sur le siège central. Celui qui y parvient peut lancer un dé dont les effets varient selon les organisateurs.
Patate Chaude Shout it out Les joueurs doivent s'installer sur des sièges faisant face à des tapis roulants. L'animateur choisit un thème, et place un objet au début de la file des tapis roulants. Lorsque l'objet se situe sur le tapis roulant qui fait face au joueur, ce dernier doit donner un mot correspondant au thème.
Petit bac Trivia Races Ce jeu possède de nombreuses variantes. La plupart du temps, l'animateur donne simplement un thème et une lettre. Le premier joueur à trouver un mot commençant par la lettre donnée et associé au thème indiqué avance d'une case (par exemple : Cerise pour Fruit en C).
Plus ou moins Higher or Lower Les joueurs démarrent dans un large espace divisé en deux sections. Une section est nommée "Plus" et l'autre "Moins". Une fois que les joueurs sont prêts, l'animateur lance un dé. Les joueurs disposent ensuite de quelques secondes pour faire leur choix et décider de la section dans laquelle ils veulent aller. Ensuite, l'animateur relance le dé. Si le chiffre est supérieur au chiffre obtenu juste avant, les joueurs de la section "Moins" sont éliminés et inversement.
Sauve-toi Danger Pod Les joueurs sont placés sur une piste de jeu dans laquelle ils doivent éviter les objets qui téléportent les utilisateurs rentrant en collision avec eux hors du jeu.
Touché-coulé Rare Grabber Le joueur doit d'abord miser une somme de crédits qu'il aura au préalable transformé en Magots, et lance ensuite deux dés. Les deux nombres affichés correspondent à une place sur le tableau de jeu. Par exemple, si le joueur a tiré 3,3 et qu'un Parasol Violet se trouve sur cette case, il remporte ce gain. Depuis le 7 avril 2014 et la décision de Sulake d'interdire tout jeu de paris, ce jeu est indisponible[30].
Zombie Run Haunted Mansion L'objectif de ce jeu est de se tenir le plus loin possible des zombies/tueurs, qui possèdent la capacité d'exclure les autres joueurs s'ils se trouvent à proximité d'eux. Dans sa version francophone, le jeu se joue habituellement sur plusieurs salles.

InterfaceModifier

Barre de dialogueModifier

Permet d'écrire ce que l'utilisateur souhaite, dont le contenu s'affichera en petites bulles de dialogues ou phylactères. Il est possible de parler, de crier et de murmurer.

  • Parler (par défaut) : tous les Habbos verront le message envoyé, et celui-ci sera écrit de façon standard. Le message n'est seulement visible qu'en dessous d'un certain nombre de cases de distance. Cette option est réglable par le propriétaire dans les salles privées.
  • Murmurer: seul le Habbo sélectionné pourra lire ce qu'écrit le joueur.
  • Crier: après avoir écrit le message, en effectuant la manipulation Shift + Entrée, tous les Habbos pourront voir ce qui a été envoyé sans limite de distance. Mais à la différence de l'option Parler, le message apparaîtra en gras.

Messagerie instantanéeModifier

Permet de discuter avec un autre Habbo en privé sans que celui-ci ne soit présent dans la pièce, et à condition d'avoir ce dernier dans sa liste d'amis.

Liste d'amisModifier

Anciennement appelée Habbo Console, elle consiste en une liste des utilisateurs de l'hôtel qui ont accepté en ami le joueur. A partir de cette liste, il est possible de contacter ses amis. Depuis juillet 2019[32], il est possible d'avoir 550 amis (au lieu de 300) dans sa liste, et ce sans abonnement au Habbo Club, la limite passant à 1100 si abonné à ce dernier.

NavigateurModifier

Il inclut tous les lieux de l'hôtel qu'il est possible de visiter. Il contient quatre onglets différents :

  • Public : contient toutes les salles publiques où le joueur et les autres utilisateurs peuvent rentrer, sans aucune limitation. Il est aussi possible de rencontrer des salles appartenant à d'autres utilisateurs qui ont été sélectionnées par le personnel de l'hôtel, et qui deviennent donc publiques pour un temps limité.
  • Tous les apparts : contient les salles créées par d'autres utilisateurs. Elles sont rangées par ordre décroissant de nombre d'utilisateurs actuellement présents dans la pièce. Elles peuvent s'organiser en catégories distinctes.
  • Events : contient les salles ayant loué, pour le montant de 150 Duckets, la capacité d'organiser un événement pour un temps limité. Il suffit de se rendre dans l'un de ses apparts et de cliquer sur le bouton "Promouvoir" puis, après avoir rempli un court formulaire, lancer l'événement.
  • Mon monde : contient quatre type de salles différentes ; les salles qui appartiennent au joueur, les quartiers généraux des groupes auxquels le joueur appartient, les salles appartenant à des utilisateurs présents dans la liste d'amis du joueur, et les salles dernièrement visitées par le joueur.

Boutique (ou Catalogue)Modifier

Il existe sur Habbo une grande variété de meubles et d'objets connus sous le nom de Mobis. Une partie de ces meubles sont disponibles toute l'année dans le Catalogue. Mais la grande majorité sont uniquement présents à une certaine période de l'année ou durant un événement particulier, voire ne reviennent jamais. Par exemple, les mobis de Noël, Saint-Valentin, Pâques et Halloween ne sont présents que durant les périodes de l'année associées à ces fêtes.

Entrepôt BCModifier

C'est un entrepôt qui permet à l'utilisateur de placer une grande gamme de Mobis empruntés dans le catalogue du Builder Club. Avec ces mobis, il est possible de construire des salles, espaces, et bien plus. De surcroît, il est possible d'ajouter, de retirer, ou de niveler les cases des salles prédéfinies pour personnaliser encore davantage son appartement en utilisant l’Éditeur de Sol.

Il existe une version d'essai au Builder Club où l'utilisateur, non membre, peut placer des objets empruntés au catalogue du club (dans une limite de 100 mobis). Toutefois, pour autoriser l'accès à d'autres utilisateurs, il lui sera nécessaire d'y adhérer finalement. Sans adhésion, la salle restera invisible aux yeux des autres utilisateurs. Lors de la première inscription, le joueur possédera une limite de 1000 mobis pour construire, mais il est possible d'augmenter cette limite en achetant une extension de mobis BC au Catalogue, moyennant des Crédits et des Diamants[33].

InventaireModifier

L'Inventaire contient tous les mobis, badges, animaux et bots que le joueur possède. C'est depuis l'Inventaire que le joueur prend des mobis, animaux ou bots pour construire ses apparts, ou les vend au Marché (ce dernier ne servant que pour les mobis). Il est aussi possible depuis l'inventaire de gérer son palmarès de Badges. Autrefois, l'Inventaire était connu sous le nom de la Grosse Main. Cependant, suite au lancement le 4 novembre 2009 de la phase bêta numéro 6 du jeu, cette dernière disparut[34].

AideModifier

C'est un petit panel à partir duquel il est possible de dénoncer les Habbos contrevenant à la Habbo Attitude, sorte de code de conduite de l'utilisateur[35]. Au travers de cet outil, la demande d'aide sera envoyée à un modérateur, qui prendra les mesures nécessaires (un message de réponse sera reçu uniquement si le modérateur a pu vérifier l'alerte ou si le message d'aide contient des informations intelligibles et compréhensibles). Cependant, depuis la phase 6, il est possible de rapporter directement un Habbo avec l'option Rapporter.

ParamètresModifier

L'onglet Paramètres permet de régler les préférences de l'utilisateur

  • Préférences avatar : ouvre un onglet qui redirige l'utilisateurs vers la liste des avatars associés à son compte. Il peut ainsi changer d'avatar sans avoir à se déconnecter.
  • Préférences son : ouvre une vignette permettant de régler l'intensité du son de la Traxmachine et des Mobis
  • Autres paramètres : ouvre une vignette permettant de choisir entre diverses options favorisant le confort du joueur, comme le design de tchat qu'il préfère

MonnaiesModifier

CréditsModifier

Les Crédits sont la monnaie utilisée sur Habbo. Les Crédits se trouvent dans le Catalogue, accessible depuis n'importe quel endroit du jeu, y compris depuis la page principale. Les mobis peuvent être échangés contre des crédits, mais aussi contre d'autres mobis à travers le système de troc[36]. L'abréviation souvent utilisée par l'hôtel francophone pour désigner les crédits est c, qui représente le mot "Crédits". Initialement, lorsqu'un utilisateur échangeait ses mobis contre des crédits, les crédits reçus restaient sous forme de magots dans son inventaire. Cependant, le 8 février 2016, Sulake modifie les modalités du troc : désormais, les magots se convertissent immédiatement en crédits dans le porte-monnaie. Cette mise à jour fut très mal reçue auprès de la communauté des joueurs[37].

PixelsModifier

Les Pixels étaient une monnaie qui permettaient d'acheter des effets spéciaux à durée limitée pour décorer son personnage. Il était possible de combiner ces Pixels avec des Crédits pour acheter certains types d'objets dans une section du catalogue nommée Boutique Pixel. Ils s'obtenaient en gagnant des badges, en réalisant des défis ou en passant tout simplement du temps dans l'Hôtel. Les mobis de bienvenue que chaque nouvel utilisateur recevait pouvaient s'acheter grâce aux Pixels et ne pouvaient ni s'échanger, ni se vendre.

En prévision de la suppression des Pixels fut mis en place début juin 2012 un nouvel onglet dans la Boutique Pixels : les mobis Kuurna[38]. Ces derniers valaient beaucoup plus que les mobis de bienvenue, mais pouvaient s'acheter en couplant Crédits et Pixels. Ils disparurent le 25 juin 2012.

DucketsModifier

Les Pixels furent remplacés par les Duckets sur tous les hôtels le 1er mars 2013[39]. Cette nouvelle monnaie est symbolisée par un rond rose composé d'un canard en son centre. Il est possible d'avoir jusqu'à 1300 Duckets au maximum en cas de non adhésion au Habbo Club et 2600 si adhérant à ce dernier[40]. Ils furent lancés à la fin de la campagne Saint-Valentin de 2013 et rajoutent de nouvelles fonctionnalités aux Pixels, comme la possibilité de louer des mobis.

A partir de septembre 2016, les fonctionnalités des Duckets furent drastiquement changées : il n'est désormais plus possible de louer des mobis, les Duckets servant simplement à acheter certaines gammes de mobis avec ou sans crédits additionnels. Les catégories de mobis accessibles avec cette monnaies varient chaque semaine.

DiamantsModifier

Les Diamants furent instaurés dans les Hôtels au niveau international en mai 2014. Actuellement, les diamants ne peuvent s'acheter par aucun moyen. Pour chaque crédit acheté, peu importe le moyen de paiement (excepté les échanges entre utilisateurs), le joueur recevra un diamant. Les Diamants peuvent s'utiliser pour acheter au Catalogue de nombreux mobis qui ne peuvent s'acheter qu'avec cette monnaie spéciale. Cette monnaie possède un certain avantage pour les gros acheteurs de crédits puisque, si un utilisateur achète en un mois un montant supérieur ou égal à 120 crédits, il aura 1 bonus de 120 diamants en plus des 120 dont il est initialement doté ainsi qu'un rare[41].

Mode de fonctionnementModifier

Modèle économiqueModifier

FonctionnementModifier

Pour stimuler l'achat de crédits, l'entreprise mène toute l'année des campagnes événementielles durant lesquelles de nouvelles collections thématiques de mobilier sont proposées. On trouve ainsi chaque année de nouvelles collections consacrées à Noël, Halloween, Pâques ou au nouvel an chinois. Parallèlement à la mise en vente, des concours et des animations sont proposées aux joueurs toujours dans un but promotionnel. L'intérêt pour le jeu est aussi entretenu de par les mises à jour régulières effectuées qui apportent au jeu de nouvelles fonctionnalités.[42],[43]

Les utilisateurs ont la possibilité de s'abonner, moyennant participation, à des clubs censés apporter au joueur de nouvelles fonctionnalités et avantages dont il ne pourrait pas disposer avec son compte gratuit. Initié d'abord avec le Habbo Club, le jeu a ensuite développé le VIP Club[44] aujourd'hui supprimé[45]. Un abonnement d'un mois au Habbo Club coûte 3,99€ le mois[46].

La principale critique des utilisateurs à l'encontre du jeu réside dans le prix des Crédits Habbo jugé excessif et qui constitue une des raisons pour lesquelles les utilisateurs se détournent du jeu original pour des copies illégales où le mobilier et les fonctions équivalentes à celles du Habbo Club sont offertes gratuitement. Pour tenter de répondre aux critiques, Sulake a lancé le un nouveau club : le « Builders Club ». En s'abonnant, les joueurs ont la possibilité d'utiliser sans supplément des centaines de meubles dans leur appartement ce qui leur permet de ne plus les acheter à l'unité dans le catalogue. La limite en meubles disponibles augmente chaque mois. Le paiement par carte bancaire de l'abonnement permet une reconduction tacite. Un abonnement d'un mois au Builder Club est facturé 10,00 [47].

Les joueurs peuvent aussi acheter un abonnement Habbo Club et Builder Club avec des Crédits et Diamants dans le jeu (dans la Boutique du jeu).

MicropaiementModifier

Afin de toucher ses utilisateurs les plus jeunes, Sulake propose aux utilisateurs un large choix de moyens de paiement. Ils permettent d'acheter des crédits, des mois d'abonnement aux différents clubs ainsi que des packs de mobilier. Le paiement en ligne est opéré par l'entreprise Zong, filiale de eBay, pour le compte de Sulake.

Liste des moyens de paiement proposés :[48]

Les moyens de paiement peuvent varier en fonction de la localisation du joueur.

Un partenariat avec la chaîne de magasins Game permettait, jusqu'à sa fermeture, d'acheter des cartes d'une valeur de 10  dans ces enseignes[49].

Publicité et partenariats publicitairesModifier

CommunautéModifier

CaractéristiquesModifier

Animation de la communautéModifier

La communauté est animée par des salariés de l'entreprise Sulake qui organisent des jeux, des concours et des compétitions afin de divertir la communauté et promouvoir les nouvelles gammes de mobilier. D'abord assurée par des salariés de la filiale française de Sulake, cette mission est depuis la fermeture du bureau parisien assurée par une équipe située dans les locaux madrilènes

Sites de fansModifier

Les sites de fans sont la base d'Habbo, car le premier site de fan, anglophone a été créé en 2003 soit deux ans après la sortie du jeu. Les sites de fans d'Habbo se comptent en centaines dans le monde. Depuis plusieurs années, Sulake propose un service d'officialisation de ces sites, des recrutements sont donc mis en place régulièrement. Les sites de fans officiels possèdent des avantages, possibilité de créer des événements, avoir des articles dédiés...[pertinence contestée]

Sécurité et modérationModifier

SécuritéModifier

L'accès au jeu est en théorie réservé aux personnes âgées de 13 ans ou plus au moment de l'inscription, les utilisateurs mineurs doivent disposer de l'autorisation de leurs parents pour s'inscrire. Il n'est pourtant effectué aucune vérification quant à l'âge des utilisateurs à leur inscription. Très rapidement, Sulake a fait de la sécurité de ses utilisateurs une priorité mais aussi un argument commercial. De nombreuses pages ont ainsi été mises en place pour expliquer aux parents des utilisateurs encore mineurs comment s'effectuait la modération au sein du jeu et quels pouvaient être les dangers auxquels ils pouvaient être confrontés[50].

ModérationModifier

Au lancement du jeu, la modération était effectuée par des joueurs bénévoles, les « Hobbas ». Reconnaissables par leur insignes, ils participaient à l'animation et à la modération du jeu qui était encore très confidentiel. Quelques-uns de ces bénévoles ont par la suite été salariés par Sulake pour permettre le développement du jeu[réf. nécessaire].

Selon la société, ce seraient près de 200 modérateurs qui seraient employés pour surveiller le jeu et exclure les utilisateurs ne respectant pas les conditions d'utilisation. Elle emploierait des méthodes strictes quant à la sélection de ces modérateurs « Les membres du personnel ont tous été soumis à une enquête de moralité. Ils justifient tous d'une expérience significative en matière d'animation de communautés Internet »[50]. Chaque jour ce sont près de 70 millions de messages qui sont écrits par les utilisateurs, un volume tel qu'il ne permet pas aux modérateurs de vérifier les conversations envoyées dans leur globalité[51]. Sulake a donc mis en place un système de filtre qui remplace instantanément les expressions grossières, à caractère sexuel ou racistes par des astérisques. Les joueurs sont invités à rapporter tout contenu ne respectant pas la « Habbo Attitude » (ndlr, règles de la communauté) aux modérateurs qui effectuent alors un contrôle à postériori et prennent les mesures adéquates.

En , une enquête menée par un ancien joueur révèle que les modérateurs surveillant le jeu ne sont pas des employés de l'entreprise Sulake. En , la société avait ainsi procédé au licenciement de 8 modérateurs qu'elle employait sous son propre nom pour confier cette mission à une autre entreprise basée en France. L'enquête établit également des liens entre la société à laquelle Sulake a sous-traité la modération et une autre société située en Tunisie. Cette dernière profiterait des coûts salariaux faibles du pays pour proposer un service financièrement attractif[52].

Le jeu étant originellement ouvert 7j/7 et 24h/24, répondre à la promesse d'un jeu continuellement modéré représente finalement l'un des coûts les plus importants que la société devait supporter. Les horaires d'ouverture du jeu seront ainsi revus en , les joueurs pouvaient se connecter entre 8h et 3h[53]. Par la suite en 2015, les horaires d'ouverture sont passés de 8h à 2h[54]. En 2017, ces horaires changent et redeviennent celles mises en vigueur en 2013. Puis quelques mois plus tard, en avril, les horaires repassent à leur statut d'origine, c'est-à-dire ouvert 7j/7 et 24h/24[55].

Copies illégales du jeuModifier

Le jeu ainsi que le site dans leur globalité sont soumis au droit d'auteur qui interdit théoriquement la reproduction sans le consentement du créateur d'une ou plusieurs parties du contenu. Il est fait une exception pour les sites relayant l'actualité de jeux, appelés « sites de fan », et qui peuvent utiliser et reproduire des images du jeu. Mais le jeu fait l'objet de nombreuses copies illégales appelées « rétro serveurs ».

À l'inverse de la version originale, ces copies permettent généralement aux utilisateurs de disposer gratuitement de mobilier ou d'avoir accès à d'autres fonctionnalités. Si certains utilisateurs cherchent dans ces copies le moyen de pouvoir jouer gratuitement, d'autres y trouveront plus d'animations ou encore la possibilité de jouer à des jeux de rôle de façon plus poussée. Certaines copies n'ont pas suivi l'évolution du jeu et restent volontairement dans d'anciennes versions[56],[57]. Pour se distinguer des copies, Sulake met notamment en évidence le manque de sécurité et de modération au sein des copies et rappelle régulièrement leur caractère illégal[58].

Ces copies illégales constituent un manque à gagner important pour la société éditrice du jeu qui s'emploie régulièrement à faire fermer ces copies ou les sites permettant de créer de nouvelles copies. Reproduire le jeu constitue une infraction assimilable à de la contrefaçon et pouvant faire l'objet de poursuite judiciaires même si les utilisateurs de copies ne semblent pas pouvoir être inquiétés. En , après une action judiciaire, Sulake a obtenu l'arrêt de la distribution d'un émulateur permettant de réaliser des copies du jeu. Le pirate aurait ainsi écoulé plus de 1000 licences de son émulateur.

PartenariatsModifier

Engagement socialModifier

Dans la plupart des versions du jeu, des partenariats ont été noués avec des associations ou des organisations à but non lucratif pour sensibiliser et dialoguer avec les jeunes sur des sujets qui les concernent. Les joueurs sont invités à se rendre dans un appartement décoré en forme de bus, appelé « infobus », dans lequel ils discutent par petit groupes autour d'un thème fixé à l'avance. La discussion est animée et encadrée par des professionnels de santé.

Dans sa version française, Sulake s'est associée dès avec l'organisme Fil Santé Jeunes[59] qui anime de manière bihebdomadaire des rencontres dans le jeu d'une durée d'une heure. En , 3 267 jeunes auraient participé aux rencontres organisées au sein du jeu[60]. Entre et , le partenariat avait été suspendu à la suite de la coupure des moyens de communication au sein du jeu et à la fermeture du bureau français.

Dans le reste du monde, les discussions sont animées par d'autres organisations comme l'UNICEF ou encore la Croix Rouge[61].

Rencontres avec artistes et célébritésModifier

Le jeu accueille régulièrement des artistes et des célébrités dans ses locaux. Pendant généralement plus d'une heure, ces derniers peuvent échanger avec les utilisateurs dans un appartement créé spécialement pour l'occasion. La rencontre est filmée puis publiée sur les réseaux sociaux. Depuis la fermeture des bureaux français de Sulake, peu de rencontres ont été organisées.

Dans le cadre de son partenariat avec la chaîne de télévision M6, de nombreux candidats et animateurs ont été reçus sur le jeu. C'est notamment le cas avec les émissions X Factor et Nouvelle Star.

En , Habbo lance le « Habbo Music Festival ». Il s'agit du premier festival de musique en ligne dont le but est de récompenser les nouveaux talents musicaux. Le jeu a ainsi reçu 9 artistes dont Zaho et Big Ali[62]. À l'été , avec « Habbo Palooza », Sulake reprend le principe de festival musical en ligne et l'étend à l'ensemble des communautés.

Parmi les artistes et célébrités présentes sur Habbo, on peut citer :

Comédiens

Chanteurs, musiciens ou artistes musicaux

Candidats ou présentateurs d'émissions M6

Autres

ControversesModifier

Selon l'association Common Sense Media[63] qui étudie les effets que les médias et la technologie ont sur les jeunes utilisateurs, le site Habbo est dominé par les propos orduriers et les salles de chat sexuel, lui donnant une étoile sur cinq et ne recommande pas sa fréquentation, quel que soit l'âge de l'enfant[64].

Raids des AnonymousModifier

En 2006 et 2007, le jeu est la cible fréquente de raids qui auraient été organisés par le groupe d'activistes Anonymous. Sur le site internet 4chan, fréquenté par ces activistes, des rumeurs non-fondées faisaient état d'agissements racistes de la part des modérateurs du jeu qui excluraient arbitrairement les utilisateurs en fonction de la couleur de peau de l'avatar. Des utilisateurs se sont alors inscrits sur le jeu, ont revêtu une coupe de cheveux afro ainsi qu'un costume gris et ont bloqué l'entrée de la piscine du jeu. Les activistes formaient avec leurs avatars une croix gammée et répétaient le message « pool closed due to AIDS (piscine fermée car infectée par le SIDA) »[65]. Ces manifestations qui, selon les participants, « n'étaient pas racistes mais une blague entre utilisateurs »[66] ont donné naissance au groupe de grifers Patriotic Nigras (en).

HameçonnageModifier

Les utilisateurs de Habbo sont régulièrement la cible de tentatives d'hameçonnage de la part d'autres utilisateurs mal intentionnés, permettant alors aux fraudeurs de transférer les biens virtuels des victimes sur leurs comptes. En , un adolescent hollandais a d'ailleurs été interpellé par la police qui lui reproche d'avoir volé 4 000 euros de meubles virtuels à de nombreuses victimes[67].

Achat de créditsModifier

La facilité pour les adolescents d'acheter des Crédits Habbo, la monnaie virtuelle du site, sans l'accord de leurs parents inquiète également de nombreux parents et associations. En 2009, parce qu'elle avait refusé de payer les « Crédits Habbo » facturés par Internet, la Maison des jeunes de Questembert (Morbihan) a vu sa connexion internet coupée. En effet, c'est grâce à cette facilité de paiement que deux enfants de cette maison ont dépensé en trois mois 600 euros pour acheter des Crédits, sans avoir reçu l'accord des responsables de l'association[68]. Afin de se protéger juridiquement de ces excès, le site diffuse des messages incitant à demander l'autorisation parentale, sous peine d'exclusion définitive du site.

Cybersexe et pédophilie, la modération du site remise en questionModifier

Le , un reportage de la chaine anglaise Channel Four News dénonce des lacunes dans la modération des contenus à caractère sexuel des messages en ligne par Habbo[69]. Une journaliste s'étant faite passer pendant 2 mois pour une jeune fille de 11 ans sur le site anglophone de Habbo, a été témoin de discussions et d'interactions d'une nature sexuelle explicite, lui a aussi été demandé si elle avait une webcam et si elle acceptait d'aller discuter sur MSN ou Skype[70].

L'affaire a pris de l'ampleur quand il est apparu que deux personnes déjà reconnues coupables d'abus sexuels sur des d'enfants avec lesquels ils étaient amis sur Habbo continuaient à utiliser régulièrement l'hôtel[71]. L'une de ces personnes, Matthew Leonard, 21 ans, de Billericay en Essex, a été condamné à sept ans de prison après avoir reconnu avoir tenté de gagner la confiance de jeunes filles rencontrées sur Habbo avec l'intention d'avoir une relation sexuelle avec elles[72].

La conséquence en a été le retrait de la vente des cartes de crédits Habbo pour trois détaillants britanniques [73], ainsi qu'au départ des deux plus grands actionnaires de la société[72],[74]. Paul La Fontaine annonce officiellement l'arrêt temporaire de toutes formes de chat avec les produits de sa société [75].

Ce n'est que le que cette fonction est de nouveau disponible pour les déclinaisons finlandaise, brésilienne et espagnole du site. Le , ce sont les hôtels français, allemand, italien et néerlandais qui peuvent désormais se servir à nouveau du chat.

Un questionnaire de sécurité visant à s'assurer des problématiques liées à l'utilisation des messageries instantanées est déployée et constitue une étape obligatoire pour tout utilisateurs désireux de chatter à nouveau. Un système de filtres par mots clés est aussi développé pour contrôler les propos avant leur publication [76]. Néanmoins, il est toujours impossible d'écrire sur les « post-its » (billets où l'on peut écrire qu'on colle sur les murs des apparts) et de faire des « événements » (invitations à des jeux, troc, rencontres, etc. qui apparaissent dans la liste des apparts). Les forums et les mini-mails, messages instantanés et pages personnelles restent désactivés à ce moment. L'entreprise annonce par ailleurs choisir deux parents par hôtel afin de recueillir leurs avis vis-à-vis des évolutions futures du produit[77][réf. obsolète].

Le voit les fonctions post-its, invitations chat par console et messages « wired » être de nouveau possibles, d'autres restant indisponibles (pages personnelles, forums, minimails, évènements, écriture de liens dans la conversation). Depuis[Quand ?], les pages personnelles et forums ont été réactivés mais pas les mini-mails ni le fait de pouvoir écrire des liens externes dans la conversation.

À la suite de ce scandale, Habbo a été classé 6e des plus gros scandales de l'année 2012[78] par la chaîne Channel 4.

Affaires consécutivesModifier

Malgré la controverse, les forums sont remis en place, conduisant à un nouveau double scandale en mars 2013 au Brésil où ont été rapportés des cas de racisme très violents et en Allemagne où la pédophilie a été de nouveau soulevée.

Le fonctionnement d'Habbo en dangerModifier

Habbo utilise une technologie nommée Flash, mais celle-ci est en danger car Facebook, Mozilla et Apple essayent de l'arrêter. En effet, cette situation est légèrement similaire à celle de la disparition de Shockwave en mai 2012, sauf que cette fois-ci il semblerait que l'application disparaîtra définitivement[79]. Habbo serait donc obligé de changer de technologie afin de refaire fonctionner son jeu si toutefois le plugin disparaîtrait.

Applications mobilesModifier

Applications associéesModifier

En , Sulake lance « Bobba Bar », sa première application mobile. Comme Habbo, il s'agissait d'un monde virtuel mais disponible uniquement depuis des plateformes mobiles et destinée à des utilisateurs plus âgés. L'application permettait à des joueurs du monde entier, âgés de plus de 17 ans, de se rencontrer et de discuter dans des lieux publics virtuels comme des bars ou des clubs[80],[81]. L'application est retirée du marché et n'est plus accessible depuis le [82].

Jeux mobiles liés au jeuModifier

En cohérence avec la stratégie suivie pour développer et promouvoir le jeu, Sulake a fait appel à plusieurs reprises à des sociétés tierces afin de développer des jeux aux univers plus ou moins éloignés de Habbo. Les applications développées permettent d'obtenir des gains récupérables sur Habbo. L'entreprise souhaite ainsi faire le lien entre les plateformes mobiles et les plateformes traditionnelles[83].

En , Sulake lance une nouvelle application « Niko » disponible également gratuitement mais comportant des achats in-app qui permettaient de débloquer de nouveaux mondes. D'abord disponible sur l'Apple Store, ce jeu de plateforme a ensuite été disponible sur le Google Play Store. Les joueurs pouvaient remporter du mobilier ainsi que des badges (insignes) pour le jeu Habbo[84].

À compter du , les applications « Lost Monkey » et « Niko » ne sont plus disponibles sur les magasins d'application ; il sera également impossible de les connecter à Habbo. Sulake n'assure désormais plus le support de ces applications. Les applications peinaient à se faire une place parmi celles déjà existantes[85].

Applications permettant d'accéder au jeuModifier

Changeant l'axe de sa stratégie mobile, Sulake souhaite désormais se concentrer uniquement sur son jeu Habbo et créer des applications mobiles permettant d'y accéder. En effet, l'utilisation de la technologie Flash pour accéder au jeu pose un problème de compatibilité avec la plupart des plateformes mobiles disponibles sur le marché. Créer une application distincte mise à disposition sur un magasin d'application est ainsi le moyen pour les utilisateurs de jouer depuis la plupart des plateformes mobiles (smartphone, tablette, etc).

En , Sulake lance « Pocket Habbo », une version simplifiée du jeu qui ne permet pas de profiter de toutes les fonctionnalités du jeu. Les joueurs ne peuvent, par exemple, avoir accès aux appartements ou discuter directement avec les autres utilisateurs, seules quelques fonctions basiques sont utilisables.

Depuis , les utilisateurs d'iPad peuvent télécharger une application mobile spécifique permettant un accès complet et adapté pour écran tactile au jeu. Des achats in-app permettent d'effectuer des achats sur le jeu[86].

Depuis , Habbo est disponible sur IOS et Android.

Habbo dans le mondeModifier

Anciennes communautésModifier

Pays Date d'ouverture Date de fermeture
  Australie
  Canada
  Chine
  Japon
  UK
  Irlande
  Singapour
  Danemark
  Norvège
  Suède

Communautés actuellesModifier

Langue Pays associés
Allemand   Allemagne
  Suisse (depuis la fusion des hôtels germanophones)
Anglais   États-Unis
  Royaume-Uni (depuis la fusion des hôtels anglophones)
  Irlande (depuis la fusion des hôtels anglophones)
  Australie (depuis la fusion des hôtels anglophones)
  Canada (depuis la fusion des hôtels anglophones)
  Nouvelle-Zélande (depuis la fusion des hôtels anglophones)
  Singapour (depuis la fusion des hôtels anglophones)
Espagnol   Espagne
Pays d'Amérique latine
Finnois   Finlande
Français   France
  Suisse
  Belgique
  Canada (Québec)
Italien   Italie
Portugais   Portugal
  Brésil
Néerlandais   Pays-Bas
  Belgique
Turc   Turquie

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Elisa est une entreprise de télécommunications finlandaise. Alors qu'elle est une des premières à croire au potentiel d'un monde virtuel en ligne, l'entreprise a finalement cédé ses participations dans la société[Quand ?][Combien ?]. En , alors que Sulake se trouve en difficultés financières, Elisa redevient le principal actionnaire de la société.

RéférencesModifier

  1. (en) « Should you let your child play in Habbo Hotel? », sur Channel 4, (consulté le 14 juin 2014)
  2. a b c d et e (en)« Hotel History », sur Habborator (consulté le 14 juin 2014)
  3. a et b (en)« Sulake, the company », sur Habborator (consulté le 14 juin 2014)
  4. (en) « Why start your own business? (archive) », sur startups.co.uk,
  5. (en) « Habbo.com + Habbo.ca Unite », sur Habbo.com, (consulté le 16 juin 2014) Version archivée de l'article supprimé.
  6. (en) « Attention Habbos », sur Habbo.com, (consulté le 16 juin 2014) Version archivée de l'article supprimé.
  7. (en) « Ending the Merge: Habbo Accounts », sur Habbo.com Customer Support (consulté le 16 juin 2014)
  8. (fi) « Suomalainen Sulake vetäytyy maailmalta, irtisanoo tuntuvasti », sur Dome.fi, (consulté le 18 juin 2014)
  9. (en) « Dome.fi: Sulake To Lay Off 25% Of Workforce, Shuts All Country Offices », sur ArcticStartup.com, (consulté le 18 juin 2014)
  10. (en) « Sulake's CEO: Our Changes Are Strategy Driven, Games Will Be A Big Part Of Our Future », sur ArcticStartup.com, (consulté le 18 juin 2014)
  11. (en) « Sulake has a problem », sur Ramine.net, (consulté le 18 juin 2014) Daté de , cet archive d'article permet de mettre en évidence les coûts salariaux que l'entreprise supportait.
  12. (en) « Striptease and cyber sex: my stay at Habbo Hotel », sur Channel 4, (consulté le 18 juin 2014)
  13. (en) « Habbo Hotel chats silenced over sex allegations », sur Telegraph, (consulté le 18 juin 2014)
  14. (en) « Habbo investor pulls out after 'explicit' sex allegations », sur BBC, (consulté le 18 juin 2014)
  15. (en) « Habbo Hotel parent company to axe 60 jobs », sur GamesIndustry, (consulté le 18 juin 2014)
  16. (en) « Habbo Hotel revenue at 75 per cent of pre-scandal levels », sur GamesIndustry, (consulté le 18 juin 2014)
  17. (en) « Habbo plans post-scandal reinvention, but that means cutting jobs », sur Gigaom, (consulté le 18 juin 2014)
  18. « M6 annonce la fin du partenariat avec Habbo.fr », sur Mangetoica, (consulté le 18 juin 2014)
  19. « Sulake France », sur Societes.com (consulté le 18 juin 2014)
  20. (en-US) « Habbo », sur Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  21. « Passons au niveau suivant avec les Gardiens Habbo ! », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  22. « Gamers check back in to Habbo Hotel as coronavirus refuge », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mai 2020)
  23. « MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion ! » (consulté le 24 mai 2020)
  24. « MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion ! » (consulté le 24 mai 2020)
  25. « Les commandes », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  26. « MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion ! » (consulté le 24 mai 2020)
  27. « Dictionnaire des Mobis », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  28. « MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion ! » (consulté le 24 mai 2020)
  29. « MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion ! » (consulté le 24 mai 2020)
  30. a et b « MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion ! » (consulté le 24 mai 2020)
  31. La variante de l'hôtel anglophone ne se joue pas de la même manière et se rapproche davantage du jeu original ; les sièges tournent à l'aide de tapis roulants et lorsque la musique s'arrête, ceux-ci doivent s'asseoir.
  32. « Augmentation de la limite d'amis pour les utilisateurs ! », sur HabboAndChill, (consulté le 24 mai 2020)
  33. « Le Builders Club », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  34. « MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion ! » (consulté le 24 mai 2020)
  35. « La Habbo Attitude », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  36. « Tout sur le troc », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  37. « MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion ! » (consulté le 24 mai 2020)
  38. « Adieu les Pixels ! », (consulté le 24 mai 2020)
  39. « MTC | MangeToiÇa » Le fanblog d'opinion ! » (consulté le 24 mai 2020)
  40. « Les Duckets sont là ! », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  41. « Habbo Shopping - Informations », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  42. « Les crédits Habbo, c'est quoi ? », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  43. « Gagne des Crédits », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 24 mai 2020)
  44. « Club VIP », sur Habbo, (consulté le 20 août 2014)
  45. « Le Habbo Club est de retour ! », sur Centre d'aide Habbo (consulté le 20 août 2014)
  46. « ACHETER DES CRÉDITS HABBO ET PLUS », sur habbo.fr
  47. « acheter des crédits habbo et plus », sur habbo.fr
  48. « Crédits Habbo », sur Habbo (consulté le 20 août 2014)
  49. « offres prépayées », sur Habbo
  50. a et b « Le Guide des Parents », sur Centre d'aide Habbo (consulté le 4 juillet 2014)
  51. (en) « Habbo Hotel opens separate site to seek users' views », sur BBC, (consulté le 4 juillet 2014)
  52. « Habbo : la vérité sur les SOS », sur Mangetoiça (consulté le 4 juillet 2014)
  53. « Habbo.fr fermera désormais de 03h à 08h du matin ! », sur Mangetoiça, (consulté le 4 juillet 2014)
  54. Alice, « Qu'est-ce qu'Habbo? », sur Centre d'Aide Habbo (consulté le 9 avril 2016)
  55. « L'hôtel accessible 24h/24 », sur habbo.fr, (consulté le 27 mai 2017)
  56. « Immersion dans l’univers des rétros : plongée au cœur de l’illégalité », sur Mangetoiça, (consulté le 5 juillet 2014)
  57. « Habbo et les rétro serveurs : l'enquête ! », sur Vioupic, (consulté le 5 juillet 2014)
  58. (en) « Let’s Talk About Retros », sur Habbo Blog, (consulté le 5 juillet 2014)
  59. « Besoin de parler? Fil Santé Jeunes est là pour t'écouter :) », sur Habbo France, (consulté le 16 juillet 2014)
  60. « Le rôle des espaces d'expression internet proposés par Fil Santé Jeunes dans la prévention », sur cairn.info (consulté le 16 juillet 2014) Publié dans Santé Publique 2009/hs2 (vol. 21) par Delphine Hervier.
  61. (it) « Habbo - L'UNICEF in azione », sur UNICEF Italie, (consulté le 16 juillet 2014)
  62. « Habbo Music Festival : le premier festival virtuel de musique [http://jeuxvideo.com Jeuxvideo.com] », (consulté le 7 juillet 2014)
  63. (en) Common Sense Media
  64. (en)http://www.commonsensemedia.org/website-reviews/habbo
  65. (en) « Watching the Watchers: Power and Politics in Second Life (Part One) », sur Site de Henry Jenkins, (consulté le 6 mars 2015)
  66. (en) « Net users insist 'racist' sign is joke », sur My San Antonio News, (consulté le 6 mars 2015)
  67. « lci.tf1.fr/high-tech/2007-11/a… »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  68. « Jeux internet. Attention aux pièges ! », Le Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2020).
  69. (en)http://www.channel4.com/news/striptease-and-cyber-sex-my-stay-at-habbo-hotel
  70. Le Monde du 13 juin 2012
  71. « Trop de sexe sur Habbo ? », sur Europe 1 (consulté le 1er juillet 2020).
  72. a et b (en) « Habbo investor pulls out after 'explicit' sex allegations », sur BBC News, (consulté le 27 avril 2014)
  73. (en)http://www.marketingweek.co.uk/news/tesco-wh-smith-pull-habbo-backing-over-pornography-reports/4002156.article
  74. (en)Second Habbo Hotel investor 3i checks out, BBC News, 14 juin 2012
  75. https://help.habbo.fr/entries/21564947-mise-en-silence-generale-du-site
  76. Liste blanche
  77. http://parentsummit.habbo.com/ "Parents Advisory Summit"
  78. http://www.channel4.com/news/top-uk-business-stories-2012-scandals-and-highlights
  79. « Le chef de la sécurité de Facebook veut un Flashxit » (consulté le 23 juillet 2015)
  80. (en) « Sulake Is Going For The Adult Market With Bobba Bar. Beer Anyone? », sur ArcticStartup, (consulté le 19 juin 2014)
  81. « Bobba Bar : un réseau social à boire », sur Blog LeFigaro, (consulté le 19 juin 2014)
  82. « Bobba Bar : un réseau social à boire », sur Mangetoica, (consulté le 19 juin 2014)
  83. (en) « Sulake CEO discusses Niko, Habbo Hotel and the drive to move audiences across platforms », sur VentureBeat, (consulté le 19 juin 2014)
  84. « Sulake, le créateur d'HABBO, creuse son sillon sur le mobile en lançant NIKO », sur Agence Française pour le Jeu Vidéo, (consulté le 19 juin 2014)
  85. (en) « ‘Lost Monkey’ & ‘Niko’ say goodbye », sur Habbo.com, (consulté le 19 juin 2014)
  86. « Habbo Hotel disponible sur iPad », sur Pocket Gamer, (consulté le 19 juin 2014)