HMS Cossack (F03)

navire de guerre

HMS Cossack
Photo en noir et blanc d'un navire vu de tribord.
Le HMS Cossack en 1938.
Type Destroyer
Classe Tribal
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Chantier naval Vickers-Armstrongs[1]
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Torpillé le par l'U-563
Équipage
Équipage 190 à 250 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 114,9 m
Maître-bau 11,1 m
Tirant d'eau 3,96 m
Déplacement 1 959 long tons (1 990 t)
À pleine charge 2 519 long tons (2 559 t)
Propulsion 2 hélices
Turbines à engrenage Parsons
3 chaudières Admiralty
Puissance 44 000 chevaux impériaux (44 610 ch)
Vitesse 36,5 nœuds (68 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 × 2 canons de 4,7 pouces
1 × 4 canon de 2 livres
2 × 4 mit. de 12,7 mm
1 × 4 TLT de 21 pouces (533 mm)
20 grenades ASM
Électronique Sonar Type 127
Rayon d'action 5 700 milles marins (10 600 km) à 15 nœuds (28 km/h)
Carrière
Indicatif F20
Localisation
Coordonnées 35° 55′ 59″ nord, 10° 04′ 01″ ouest
Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique
(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
HMS Cossack
HMS Cossack

Le HMS Cossack (pennant number F03) est un destroyer de la Royal Navy de la classe Tribal. Il sert durant la Seconde Guerre mondiale.

HistoireModifier

Il est construit au chantier naval Walker de Vickers-Armstrongs à Newcastle. La quille est posée le , il est lancé le et entre en service le .

Commandé par le capitaine Philip Vian, sa première action a lieu le . Il prend part à l'Incident de l’Altmark dans le Jøssingfjord, qui aboutit à la libération des équipages faits prisonniers par l’Admiral Graf Spee qui étaient détenus à bord du navire de ravitaillement Altmark, et à la mort de sept membres d'équipage du navire allemand. Le HMS Cossack arrive à Leith le avec les 299 prisonniers. Le gouvernement norvégien proteste ensuite contre la violation de sa neutralité par le Cossack et exige le retour des prisonniers.

Le Cossack a participé à la bataille de Narvik, en .

En , le navire a participé à la poursuite et à la destruction du Bismarck. Lorsqu'il escortait le convoi WS-8B vers le Moyen-Orient, le Cossack et 4 autres destroyers reçurent l'ordre de l'intercepter le . Les 5 destroyers trouvèrent le cuirassé dans la soirée, et l'attaquèrent aussitôt de plusieurs torpilles. Même si aucun coup au but ne fut marqué, cela empêchait les canonniers du Bismark de trouver le sommeil, facilitant le travail des cuirassés qui l'attaquèrent aussitôt le lendemain matin. Au total, 6 cuirassés et croiseurs de bataille, 2 porte-avions, 13 croiseurs et 24 destroyers participèrent à la destruction du Bismark.

Le , alors que le Cossack escortait un convoi de Gibraltar jusqu'au Royaume-Uni, il fut touché par les torpilles lancées du sous-marin allemand U-563. Il fut par la suite remorqué le , mais les conditions empirèrent et le remorquage fut stoppé le lendemain. Le , le Cossack chavira dans Atlantique à l'ouest de Gibraltar, à la position 35° 56′ N, 10° 04′ O. 159 membres d'équipage furent tués lors de l'attaque.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier