Hürth

ville allemande de Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Hürth
Hürth
Blason de Hürth
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Cologne
Arrondissement
(Landkreis)
Rhin-Erft
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
12
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Dirk Breuer (CDU)
Code postal de 50354
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 3 62 028
Indicatif téléphonique +02-233
Immatriculation BM
Démographie
Population 60 189 hab. ()
Densité 1 176 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 52′ nord, 6° 52′ est
Altitude 90 m
Min. 54 m
Max. 154,8 m
Superficie 5 117,3 ha = 51,173 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Voir sur la carte topographique de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie
City locator 14.svg
Hürth
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Hürth
Liens
Site web www.huerth.de

Hürth est une ville allemande, située près du Rhin dans le sud du land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans l'arrondissement de Rhin-Erft et le district de Cologne, à 9 km au sud-ouest de la ville de Cologne.

GéographieModifier

Le lac Otto-Maigler près de Hürth. Octobre 2017.

Hürth est située au sud-ouest de Cologne, dans le nord-est du massif de Ville et fait partie du Parc naturel de Rhénanie.

HistoireModifier

Appartenances historiques

  Duché de Brabant 1183-1430
  Pays-Bas bourguignons 1430-1482
  Pays-Bas des Habsbourg 1482-1556
  Pays-Bas espagnols 1556-1713
  Pays-Bas autrichiens 1713-1797
  République cisrhénane (Roer) 1797-1802
  République française (Roer) 1802-1804
  Empire français (Roer) 1804-1815
  Royaume de Prusse (Province de Juliers-Clèves-Berg) 1815-1822
  Royaume de Prusse (Province de Rhénanie) 1822-1918
  République de Weimar 1918-1933
  Reich allemand 1933-1945
  Allemagne occupée 1945-1949
  Allemagne 1949-présent

Les premières traces de peuplement sur le site de Hürth sont antérieures à l'époque romaine. La ville a conservé un précieux patrimoine des époques romaine et franque. Parmi cet héritage, la curiosité archéologique la plus surprenante est peut-être les restes de l'aqueduc de l'Eifel, un des plus longs aqueducs de l'Empire romain, approvisionnant Cologne en eau.

Vers la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance, la région est partagé entre l'électorat de Cologne et le duché de Juliers. La zone de Hürth fait partie du duché de Brabant, sous l'autorité des Valkenburg et appartint donc à l'Espagne, puis plus tard aux Pays-Bas autrichiens.

Lors de l'occupation de la Rhénanie par les troupes françaises, en 1797, deux municipalités furent créées sur le secteur de la ville actuelle de Hürth : Hürth et Efferen.

PolitiqueModifier

ÉconomieModifier

 
Un studio à Hürth

Hürth était autrefois un centre important de l'industrie minière avec l'extraction de lignite. Elle a dû faire face, après 1988 à la fin de cette exploitation et à la nécessité d'une reconversion industrielle qu'elle semble avoir réussie. Dans des zones industrielles nouvelles, s'est constitué un tissu de petites et moyennes entreprises performantes. Des sociétés innovantes se sont installées dans le parc chimique et dans la technopole de Knapsack. La ville est aussi, avec ses trente studios de télévision, un important centre de la production audiovisuelle allemande.

AdministrationModifier

QuartiersModifier

Hürth est divisée en douze quartiers :

  • Alstädten-Burbach
  • Alt-Hürth
  • Berrenrath
  • Efferen
  • Fischenich
  • Gleuel
  • Hermülheim
  • Kalscheuren
  • Kendenich
  • Knapsack
  • Sielsdorf
  • Stotzheim

EnseignementModifier

 
Le lycée Ernst Mach dans le quartier d'Hermulheim

MonumentsModifier

Installation 4101, tour 93 - seul pylône électrique jamais équipé d'un pont d'observationModifier


La tour 93 de l'installation 4101, située au nord de Bleibtreusee à 50°50′52.57″N 6°51′32.54″E, est un pylône électrique de 74,84 mètres de haut, capable de porter quatre circuits de 380 kV, qui a été construit en 1975 comme filtre pour la ligne à double circuit de 380 kV Oberzier-Sechtem. En 1977, un pont d'observation public couvert, accessible par un escalier au centre du pylône, a été installé à une hauteur de 27 mètres sur ce pylône, qui était selon toute probabilité le seul pont d'observation jamais installé sur un pylône électrique. En 2002, deux circuits de courant alternatif monophasé de la ligne 110 kV Cologne-Sindorf utilisée par la compagnie ferroviaire allemande, DB AG, ont été installés sur sa traverse la plus basse.

En 2010, la plate-forme d'observation, y compris l'escalier, a été retirée, après des actes de vandalisme répétés, qui ont également concerné des parties importantes pour l'intégrité du pylône. Aujourd'hui, seule une plaque de béton entre ses pieds et un motif en forme de "v" inversé dans sa structure en treillis rappellent l'ancienne plate-forme d'observation.

LiensModifier

CultureModifier

 
« Der Schrei », œuvre d'Hubert Bruhs

Hürth possède une œuvre du sculpteur allemand Hubert Bruhs (1922-2005), « Der Schrei », réalisée pour rendre hommage aux victimes du nazisme. Elle est exposée dans un parc.

MuséesModifier

Personnalités nées à HürthModifier

Jumelages[3]Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Willi Hoffsümmer, Wir freuen uns auf die Predigt — Beispiele für Kinder-, Jugend- und Familiengottesdienste, 119 pp., M. Grünewald, Mainz (1984) (ISBN 3-7867-0574-7)
  2. Ulf Heppekausen, Die Kölner Statuten von 1437, 331 pp., Böhlau (1999) (ISBN 3-4121-3098-2)
  3. (de) Site sur les villes jumelées avec Hürth

Lien externeModifier