Ouvrir le menu principal

Hôtel des Postes de Chartres

médiathèque à Chartres (Eure-et-Loir)
Hôtel des Postes de Chartres
Chartres - Hotel Postes 01.jpg
L'ancien hôtel des Postes, aujourd'hui médiathèque.
Présentation
Destination initiale
Hôtel des Postes
Destination actuelle
Médiathèque
Style
Architecte
Construction
1923-1928
Rénovation
2007
Propriétaire
Ville de Chartres
Statut patrimonial
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
1 boulevard Maurice ViolletteVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

L'hôtel des Postes est un ancien hôtel des Postes situé à Chartres, département français d'Eure-et-Loir, à l'angle du boulevard Maurice-Viollette et de la rue du Général-Koenig[1].

Le bâtiment héberge aujourd'hui la médiathèque l'Apostrophe de Chartres.

Sommaire

HistoriqueModifier

 
Raoul Brandon devant les guichets de l'hôtel des Postes.

L'architecte de l'édifice est Raoul Brandon, né en 1878 dans la commune de Lucé située en limite ouest de Chartres. Sa construction dura cinq ans, de 1923 à 1928.

Les fresques murales ornant la salle recevant le public sont réalisées en 1929 par Pierre Vaillant (1878-1939), fils de Charles Émile Vaillant, architecte du département d'Eure-et-Loir ayant eu Raoul Brandon comme élève.

Elles représentent trois grandes scènes de moisson beauceronne, ainsi que des illustrations de monuments du département, tel que le château de Frazé.

Ces œuvres sont détruites dans les années 1970[2].

Les façades et les toitures sont inscrites au titre des monuments historiques en 1994[1].

En 2007, après une rénovation complète de l'intérieur du bâtiment par Paul Chemetov, l'édifice reçoit sa nouvelle fonction de médiathèque de la ville de Chartres.

DescriptionModifier

ExtérieurModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

MosaïquesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

IntérieurModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier