Hôtel de Clermont-Mont-Saint-Jean

hôtel particulier à Chambéry (Savoie)
Hôtel de Clermont-Mont-Saint-Jean
Hôtel des Douanes
Hôtel des Douanes de Chambéry (été 2019).JPG
Présentation
Destination initiale
Architecte
Denis-Philibert Lapret
Construction
1784-1792
Commanditaire
Propriétaire
Direction régionale des Douanes
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Savoie
voir sur la carte de la Savoie
Red pog.svg

L'Hôtel de Clermont-Mont-Saint-Jean, ou Hôtel des Douanes, est un ancien hôtel particulier situé en France dans le centre-ville de la commune de Chambéry, dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Bâti à la fin du XVIIIe siècle, ce monument fait aujourd'hui l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

LocalisationModifier

Il est situé Place du Palais de Justice, aux côtés du palais de justice de Chambéry, du musée des beaux-arts de Chambéry, du lycée Vaugelas et des halles.

HistoriqueModifier

L'hôtel fut construit entre 1784 et 1792 selon les plans de Denis-Philibert Lapret[2]

Son commanditaire est le marquis de Clermont-Mont-Saint-Jean. Issu d'une des branches de la Maison de Clermont-Tonnerre installée en Savoie, le marquis de Clermont-Mont-Saint-Jean fit une carrière militaire puis politique. Émigré en 1791[3], il ne put voir la fin de la construction de son hôtel. Il fut vendu comme bien national le 9 ventôse an VIII, à Louis-Pierre Pollingue, avocat. Son fils, Jean-Baptiste, le vendit aux Douanes et Gabelles Royales en 1841. La Direction régionale des Douanes occupe toujours ce bâtiment.

ClassementModifier

C'est l'un des 25 édifices de la ville de Chambéry à être Inscrit ou Classé aux titres des monuments historiques. Depuis 1948, sont inscrits la façade et les toitures[4].

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Notice no PA00118236, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. La Savoie au 18e siècle, Jean Nicolas, 1978
  3. Ou 1792 selon les sources
  4. « Hôtel des Douanes », notice no PA00118236, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externesModifier