Ouvrir le menu principal

Hôtel de Montmorency

page d'homonymie d'un projet Wikimédia
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
L'hôtel de Montmorency du boulevard des Capucines. Architecte : Claude-Nicolas Ledoux.

L'intitulé hôtel de Montmorency renvoie à plusieurs hôtels particuliers parisiens ayant appartenu à la maison de Montmorency.

Rue Sainte-AvoyeModifier

Boulevard des CapucinesModifier

Rue Notre-Dame-des-ChampsModifier

Rue Saint-MarcModifier

Rue du Cherche-MidiModifier

  • L'hôtel de Montmorency-Bours, dit également Petit hôtel de Montmorency, situé no 85, rue du Cherche-Midi : Constitué en 1743 par rassemblement de plusieurs maisons, ce qui explique l'irrégularité de ses façades, cet hôtel fut acquis en 1752 par le comte Joseph-Alexandre de Montmorency-Bours (†1759) qui lui a donné son nom. C'est aujourd'hui le musée Hébert, dépendant du musée d'Orsay. La façade sur rue est inscrite aux monuments historiques[2].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Rue de TournonModifier

  • L'Hôtel de Montmorency-Fosseux, au 2 & 4 rue de Tournon, était construit depuis longtemps avant d'appartenir à François d'Harville, marquis de Palaiseau et ses sœurs: Anne de Harville, épouse de François de Béthune, comte puis duc d'Orval et Isabelle de Harville (1629-1712) épouse de François de Montmorency-Fosseux, (1614-1684) marquis de Bois-Ruffin, Thury, Fosseux, Courtalain et Baron de Neuilly.

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

  • Alexandre Gady, Les Hôtels particuliers parisiens, Paris, Éditions Parigramme, 2008, p. 313-314

Articles connexesModifier