Hôpital Augustin-Morvan

hôpital à Brest (Finistère)

48° 23′ 35,23″ N, 4° 29′ 12,21″ O

Hôpital Augustin-Morvan
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Destination actuelle
Hôpital
Style
Architecte
Raymond Lopez et Raymond Gravereaux
Construction
1932-1939
Propriétaire
Établissement public
Usage
Hôpital, centre de vaccination contre le Covid-19 en France (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
2 avenue Maréchal Foch, 29200 Brest, FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Accès et transport
Tramway
Tram A 
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Finistère
voir sur la carte du Finistère
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Brest
voir sur la carte de Brest
Red pog.svg

L’hôpital Augustin-Morvan est un des sites du CHU de Brest.

HistoriqueModifier

L’hôpital Augustin-Morvan de Brest fut conçu par les architectes Raymond Lopez et Raymond Gravereaux à partir de 1932 et construit entre 1937 et 1939 sous l’impulsion du maire Victor Le Gorgeu. Destiné à remplacer l’hôpital vétuste du centre-ville, il était situé aux limites d’alors de la ville, à l’emplacement du fort des Fédérés, à l’extérieur des murs.

La construction a été interrompue par la Seconde Guerre mondiale et le bâtiment a été durement touché par les bombardements. Il a été occupé successivement par les armées britannique, française, allemande et américaine[1].

Reconstruit à partir de 1945, il a accueilli ses premiers patients en 1951, avant d’être officiellement inauguré en 1953[2]. C'est à cette occasion qu'il a été placé sous le patronage d'Augustin Morvan, médecin et député du Finistère, auteur de nombreuses découvertes médicales, mort en 1897.

Il fut promu centre hospitalier en 1960 puis centre hospitalier régional universitaire en 1966, avec la création d'une faculté de médecine à proximité[2].

ArchitectureModifier

De conception résolument moderne, les bâtiments sont typiques l’architecture hospitalière dans les années 1930. L’étagement progressif des niveaux marque une ouverture sur l’extérieur[1].

Le travail du crépi et des toits en cuivre y est particulièrement intéressant, le tout dans un pur Style « paquebot ».

Depuis la création de l’hôpital, d’autres bâtiments ont été ajoutés au fil des années.

ProtectionModifier

Il a été inscrit monument historique par arrêté du [3]. La protection partielle concerne : façades, toitures et hall d'entrée du bâtiment d'accueil ; cour d'entrée, avec les façades et toitures des bâtiments qui la cernent ; façades et toitures du bâtiment dit des "Petits Payants", de l'ancien bâtiment de chirurgie, de la chaufferie et de la galerie de circulation.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « L’hôpital Morvan : un monument ! », sur actu.fr, (consulté le 7 mars 2021)
  2. a et b « Hôpital Morvan, Brest », sur histoire.inserm.fr (consulté le 7 mars 2021)
  3. Notice no PA29000011, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier