Hétéronyme

personnage imaginaire créé par un auteur pour écrire dans différents sstyles

En linguistique, un hétéronyme Écouter est un mot ayant une orthographe unique, mais possédant plusieurs prononciations et sens différents, c'est-à-dire un homographe à prononciation différente.

En littérature, un hétéronyme est un pseudonyme utilisé par un écrivain pour incarner un auteur fictif, possédant une vie propre imaginaire et un style littéraire particulier.

Origine de l'hétéronymieModifier

 
Fernando Pessoa
 
Alberto Caeiro
 
Álvaro de Campos
 
Ricardo Reis
 
Bernardo Soares

Le terme a été pour la première fois utilisé par Speusippe au IVe siècle av. J.-C.. Pour lui, sont aussi hétéronymes les polyonymes (noms différents désignant une même chose).

Pour Fernando Pessoa, ce concept correspond à une personnalité différente de celle de l'écrivain orthonyme (c'est-à-dire Pessoa lui-même) pour laquelle il crée une vie en soi en plus d'une œuvre. On recense plus de 70 hétéronymes possibles (recensés par Teresa Rita Lopes) dans l'œuvre de Pessoa, même si les trois principaux sont Alberto Caeiro, Ricardo Reis, Álvaro de Campos ainsi qu'un « semi-hétéronyme », Bernardo Soares, l'auteur du Livre de l'intranquillité.

Pessoa précise à propos des métamorphoses hétéronymiques : « Je ne change pas, je voyage » (seconde lettre à Casais Monteiro).

L'écrivain français Frédérick Tristan utilise le mot « hétéronyme » pour désigner ceux de ses personnages qui, à l'intérieur d'un roman, écrivent sous un autre pseudonyme que l'auteur lui-même. Exemple : Danielle Sarréra, Adrien Salvatetc. Ce procédé est une mise en abyme littéraire.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier