Ouvrir le menu principal

Lorsque par décrets du 1er mars 1808[1] Napoléon crée en France des titres d'Empire, l'Empereur leur attribue un règlement héraldique.

Tandis que de nouvelles armoiries furent créées pour des familles roturières de l'Ancien Régime, d'anciennes familles nobles adaptèrent leurs armes aux nouveaux règlements (ex : Claude Ambroise Régnier, Emmanuel de Grouchy), ou en créèrent de nouvelles en rupture avec celles de l'Ancien régime (ex : Famille Cambacérès, Famille Clarkeetc.[2]).

Au lendemain de Waterloo et de l'effondrement de l'Empire, seuls quelques chefs étoilés, quartiers d'azur et cantons de gueules, subsisteront dans les armoiries des personnes titrées par l'Empereur.

Les règles napoléoniennes ne concernent que le droit de porter tel ou tel élément selon son rang ou sa fonction, mais ne remettent en cause en aucune façon les règles pures de l'héraldique. L'ancien régime avait lui aussi défini des règles limitant les droits d'utilisation de certaines figures, ainsi la fleur de lys d'or sur champ d'azur, réservé à la royauté.

Grandes armes impériales

Sommaire

Charges de l'écuModifier

Jusqu'en 1789, le rang de noblesse de la famille, les fonctions civiles et militaires du détenteur étaient majoritairement représentées dans les ornements extérieurs de l'écu ; désormais les rangs et fonctions seront représentés sur des pièces au sein de l'écu.

« L'héraldique napoléonienne est d'inspiration antique et naturaliste. Les meubles se conforment à une certaine symbolique. Ce symbole est un fait d'armes, un rappel d'un commandement glorieux, un trait de caractère, une figure rappelant la campagne d'Égypte[3], une inspiration maçonnique[4]. Mais, également, elle introduit une codification obligatoire, indiquant le titre et la fonction du titulaire[5]. »

Ornements extérieurs de l'écuModifier

Couronnes et toquesModifier

Seuls la famille impériale et les Princes souverains avaient la possibilité d'arborer une couronne sur leurs armes tandis qu'une toque différente fut attribuée aux Grands Dignitaires, Ducs, Comtes, Barons et Chevaliers de l'Empire.


Grandes dignités et maréchaux d'EmpireModifier

Avec la création en 1805 des six Grandes dignités de l'Empire (grand électeur, archichancelier de l'Empire, archichancelier d'État, architrésorier, connétable et grand amiral) apparurent les ornements extérieurs correspondants.

La dignité de maréchal d'Empire laissait la possibilité au récipiendaire d'arborer deux bâtons d'azur semé d'aigles d'or en sautoir.

Les titres d'EmpireModifier

Les princesModifier

Article détaillé : Armorial des princes de l'Empire.
  Les grands dignitaires

Sur le blason : Les Princes grands dignitaires ajoutent un chef d'azur, semé d'abeilles d'or.

Ornements extérieurs : Six lambrequins d'or. Toque de velours noir, retroussée de vair, avec porte-aigrette d'or, surmonté de sept plumes d'argent. Manteau d'azur semé d'abeilles d'or, doublé d'hermine, surmonté d'un bonnet d'azur, retroussé d'hermine.

  Les princes souverains

Sur le blason : Les Princes souverains ajoutent un chef d'azur, chargé d'une aigle d'or, empiétant un foudre du même, les ailes étendues et la tête contournée.

Ornements extérieurs : Six lambrequins d'or. Manteau d'azur, frangé d'or, doublé d'hermine et surmonté d'une couronne d'or à bonnet d'azur.

Les ducs de l'EmpireModifier

Article détaillé : Armorial des ducs de l'Empire.
Les ducs de l'Empire

Sur le blason : Les Ducs ajoutent un chef de gueules, semé d'étoiles d'argent.

Ornements extérieurs : Six lambrequins d'or. Toque de velours noir, retroussée d'hermine, avec porte-aigrette d'or, surmonté de sept plumes d'argent. Manteau d'azur, doublé de vair.

Les Comtes de l'EmpireModifier

« Pour les Comtes et les Barons, cette codification figure dans un franc-quartier. En réalité le nom de « Franc-quartier », qui normalement occupe le quart de la surface du blason, est ici impropre puisque ses dimensions doivent s'adapter à celles des figures afin de ne pas gêner la lecture.[5] »

Article détaillé : Armorial des comtes de l'Empire.
Les Comtes Sénateurs

Sur le blason : franc-quartier ou un canton d'azur, chargé d'un miroir d'or où se mire un serpent d'argent.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins (deux d'or et deux d'argent). Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent. Manteau d'azur doublé d'argent.

Les Comtes Archevêques

Sur le blason : franc-quartier ou un canton d'azur, à une croix pattée d'or.

Ornements extérieurs : Chapeau de sinople d'Archevêque, croix en pal, l'écu timbré du pallium. Quatre lambrequins (deux d'or et deux d'argent). Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Militaires

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé d'une épée haute d'argent, garnie d'or.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Ministres

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé d'une tête de lion arrachée d'or.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Conseillers d'État

Sur le blason : franc-quartier ou canton échiqueté d'or et d'azur.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Présidents du Corps Législatif

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé des tables de la loi d'or.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Officiers de la Maison de l'Empereur

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé d'un portique ouvert, surmonté d'un fronton d'or, accompagné des lettres DA (Domus Altissima) du même.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Officiers de la Maison des Princes

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé d'un portique ouvert, surmonté de d'un fronton d'or, accompagné en cœur des lettres DJ (Domus Julii) du même.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Ministres employés à l'extérieur

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé d'une tête de lion arrachée d'argent.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Préfets

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé d'une muraille crénelée d'or, surmontée d'une branche de chêne du même.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Maires

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé d'une muraille crénelée d'or.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Présidents de Collège électoral

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé de trois fusées d'or, posées en fasce.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Membres de Collège électoral

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, chargé d'une branche de chêne d'or, posée en bande.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Propriétaires (Comtes ne rentrant pas dans une des catégories précédentes)

Sur le blason : franc-quartier ou canton d'azur, à un épi de blé d'or, posé en pal.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtesses de l'EmpireModifier

Comtesses attachées aux Maisons impériales

Sur le blason : Un écusson en abîme d'azur, au portique ouvert à deux colonnes, surmonté d'un fronton d'or[6].

Ornements extérieurs : Deux palmes d'or, nouées en sautoir, d'un ruban d'azur, entourant l'écu.

Comtesse, veuve de militaire

Sur le blason : Un écusson d'or en abîme à l'épée de sable en pal renversée[6].

Ornements extérieurs : Deux palmes d'or, nouées en sautoir, d'un ruban d'azur, entourant l'écu.

Autres comtesses

Sur le blason : Un écusson en abîme d'or plein[6].

Ornements extérieurs : Deux palmes d'or, nouées en sautoir, d'un ruban d'azur, entourant l'écu.

Les Barons de l'EmpireModifier

Article détaillé : Armorial des barons de l'Empire.
Les Barons Évêques

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, à une croix alésée d'or.

Ornements extérieurs : Chapeau de sinople d'Évêque et croix en pal. Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Militaires

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, à une épée haute d'argent.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Ministres employés à l'extérieur

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une tête de lion arrachée d'argent.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Jurisconsultes

Sur le blason : franc-quartier ou canton sénestre échiqueté de gueules et d'or.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Officiers de la Maison de l'Empereur

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'un portique ouvert, surmonté d'un fronton d'argent, accompagné des lettres DA (Domus Altissima) du même.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Officiers de la Maison des Princes

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'un portique ouvert, surmonté d'un fronton d'argent, accompagné en cœur des lettres DJ (Domus Julii) du même.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Préfets

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une muraille crénelée d'argent, surmontée d'une branche de chêne du même.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Sous-préfets

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une muraille non-crénelée d'argent, surmontée d'un rameau d'olivier du même.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Maires

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une muraille crénelée d'argent.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Présidents ou Procureurs généraux de la Cour de Cassation

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une balance d'argent.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Conseillers en Cour impériale

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une balance d'argent, nouée de sable.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Présidents ou Procureurs généraux en Cour impériale

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une toque de sable, retroussée d'hermine.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Officiers de Santé attachés aux Armées

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une épée d'argent, posée en barre, la pointe vers le bas.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Présidents du Collège électoral

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé de trois fusées d'argent, posées en fasce.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Membres du Collège électoral

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une branche de chêne d'argent, posée en bande.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons tirés des Corps Savants

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'une palme d'argent, posée en bande.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons Propriétaires (Barons ne rentrant pas dans une des catégories précédentes.)

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de gueules, chargé d'un épi d'argent.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Baronnes de l'EmpireModifier

Baronnes attachées aux Maisons impériales

Sur le blason : Un écusson de gueules en abîme, chargé d'un portique ouvert à deux colonnes, surmonté d'un fronton d'argent[6]. Ornements extérieurs : Deux palmes d'argent, nouées en sautoir, d'un ruban de pourpre, entourant l'écu.

Baronnes, veuves de militaire

Sur le blason : Un écusson d'argent en abîme à l'épée d'azur en pal renversée d'azur[6].

Ornements extérieurs : Deux palmes d'argent, nouées en sautoir, d'un ruban de pourpre, entourant l'écu.

Autres baronnes

Sur le blason : Un écusson en abîme d'argent plein[6].

Ornements extérieurs : Deux palmes d'argent, nouées en sautoir, d'un ruban de pourpre, entourant l'écu.

Les Chevaliers de l'EmpireModifier

Les Chevaliers légionnaires

Sur le blason : « Une pièce honorable de gueules chargée d'une croix d'argent à cinq doubles branches, sans ruban, ni couronne[7],[N 1] ».

Ornements extérieurs : « Toque de velours noir, retroussée de sinople, avec porte-aigrette d'argent, et aigrette de même métal[8] ».

Les Chevaliers non-légionnaires

Sur le blason : « Une pièce honorable de gueules chargée d'un anneau d'argent[7],[N 1],[N 2] ».

Ornements extérieurs : « Toque de velours noir, retroussée de sinople, avec porte-aigrette d'argent, et aigrette de même métal[8] ».


Les Chevaliers de l'ordre de la Réunion

Sur le blason : « Une pièce honorable d'azur chargée d'une étoile à douze rais d'or[7],[N 1] ».

Ornements extérieurs : « Toque de velours noir, retroussée de sinople, avec porte-aigrette d'argent, et aigrette de même métal[8] ».

Les Bonnes villes du Premier EmpireModifier

Bonnes villes du Premier Empire

Villes représentées par leurs maires au sacre de Napoléon Ier : elles prenaient rang de duchesses.

Sur le blason : Chef de gueules chargé de trois abeilles d'or posées en fasce.

Ornements extérieurs : Couronne murale à sept créneaux sommée d'une aigle naissante d'or pour cimier, soutenue d'un caducée de même auquel sont suspendus deux festons servant de lambrequins, l'un à dextre de chêne, l'autre à senestre d'olivier aussi d'or, noués et rattachés par des bandelettes de gueules.

Les villes de seconde classe

Villes représentées par leurs maires au sacre de Napoléon Ier : elles prenaient rang de comtesses.

Sur le blason : Franc-quartier ou canton dextre d'azur chargé d'un N d'or, surmontée d'une étoile rayonnante de même.

Ornements extérieurs : Couronne murale à sept créneaux d'argent pour cimier, soutenue d'un caducée de même auquel sont suspendus deux festons servant de lambrequins, l'un à dextre de chêne, l'autre à senestre d'olivier aussi d'or, noués et rattachés par des bandelettes d'azur.

Les villes de troisième classe

Villes représentées par leurs maires à la nomination des préfets : elles prenaient rang de baronnes.

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre d'azur chargé d'un N d'argent, surmontée d'une étoile rayonnante de même.

Ornements extérieurs : Couronne de gerbes de blé d'or, à laquelle sont suspendus deux festons servant de lambrequins, l'un à dextre, d'olivier, l'autre à senestre, de chênes, noués et rattachés par des bandelettes de gueules.

Le royaume d'Italie (1805-1814)Modifier

La noblesse du royaume d'ItalieModifier

Nous avons peu de renseignements concernant les « usages héraldiques » utilisés par la noblesse du Royaume d'Italie (1805-1814). Cependant, on trouve :

Les Ducs du RoyaumeModifier

  Les Ducs du Royaume

Sur le blason : Les Ducs ajoutent un chef de gueules, semé d'étoiles d'argent.

Ornements extérieurs : Six lambrequins d'or. Toque de velours noir, retroussée d'hermine, avec porte-aigrette d'or, surmonté de sept plumes d'argent. Manteau de sinople, doublé de vair[9].

Les Comtes du RoyaumeModifier

Les comtes sénateurs

Sur le blason : franc-quartier ou un canton de sinople, chargé d'un miroir d'or où se mire un serpent d'argent.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins (deux d'or et deux d'argent). Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent. Manteau de sinople doublé d'argent[9],[10],[11].

  Les Comtes Grands Officiers de la Couronne

Sur le blason : franc-quartier ou un canton de sinople chargé d'un chevron abaissé d'or, surmonté de cinq étoiles du même, 3 et 2.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins (deux d'or et deux d'argent). Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent. Les Grands Officiers de la Couronne sont sénateur de droit, donc : Manteau de sinople doublé d'argent.

Les Comtes Archevêques
 
Écartelé : au I, des comtes archevêques ; au II, de gueules à un rectangle debout d'argent ; au III, de gueules au vol ouvert d'agent ; au IV, fascé de gueules et d'argent.
Le franc-quartier des comtes-archevêques nous est inconnu, néanmoins, on trouve chez Giovanni Battista Caprara, archevêque de Milan, comte du royaume

Sur le blason : franc-quartier ou un canton de sinople, à une croix pattée d'or. [12]

Ornements extérieurs : Chapeau de sinople d'Archevêque, croix en pal, l'écu timbré du pallium. Quatre lambrequins (deux d'or et deux d'argent). Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Ministres

Sur le blason : franc-quartier ou canton de sinople, chargé d'une tête de lion arrachée d'or.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Conseillers d'État

Sur le blason : franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Membres de Collège électoral

Sur le blason : franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les Comtes Propriétaires (Comtes ne rentrant pas dans une des catégories précédentes)

Sur le blason : franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Toque de velours noir, retroussée de contre-hermine, avec porte-aigrette or et argent, surmonté de cinq plumes d'argent.

Les barons du royaumeModifier

Les Barons Évêques

Sur le blason : Franc-quartier ou canton sénestre de sinople, à une croix alésée d'or.

Ornements extérieurs : Chapeau de sinople d'Évêque et croix en pal. Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons officiers de la Maison royale

Sur le blason : Franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons préfets

Sur le blason : Franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons maires

Sur le blason : Franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons présidents de Cour de cassation

Sur le blason : Franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons présidents de Cour d'appel

Sur le blason : Franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons employés dans les administrations publiques

Sur le blason : Franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Barons membres de collège électoral

Sur le blason : Franc-quartier ou canton inconnu.

Ornements extérieurs : Quatre lambrequins d'argent. Toque de velours noir, retroussée de contre-vair, avec porte-aigrette argent, surmonté de trois plumes d'argent.

Les Chevaliers du RoyaumeModifier


Les Chevaliers de l’Ordre de la Couronne de fer

Sur le blason : « ... [Les Chevaliers] de la Couronne de Fer mettaient cette couronne d'argent sur une pièce de sinople[13] ».

Ornements extérieurs : « Toque de velours noir, retroussée de sinople, avec porte-aigrette d'argent, et aigrette de même métal[8] ,[13]  ».

Les Bonnes villes du royaumeModifier

Bonnes villes du royaume

Sur le blason : Chef de sinople chargé de la lettre capitale N accompagnée de trois roses de six feuilles mal ordonnées, tous d'or, qui est des bonnes villes du Royaume.

Ornements extérieurs : Couronne murale à sept créneaux d'or, surmonté de l'aigle naissante au naturel, tenant entre les serres un caducée d'or posé en fasce ; le tout accompagné de deux guirlandes entrelacées d'olivier et de chêne du même, séparées entre les deux flancs et réunies et pendantes de la pointe.

Les bonnes villes (buone città) étaient : Milan, Venise, Bologne, Brescia, Vérone, Mantoue[14].

Les villes de seconde classe

Sur le blason : Franc-quartier ou canton dextre de sinople, chargé d'un N d'argent surmonté d'une étoile.

Ornements extérieurs : Couronne murale de cinq créneaux d'or pour cimier, soutenue d'un caducée de même auquel sont suspendus deux festons servant de lambrequins, l'un à dextre de chêne, l'autre à senestre d'olivier aussi d'or et réunis a l'extrémité.

Notes et référencesModifier

Notes
  1. a b et c « En principe, on pouvait faire usage d'une pièce honorable quelconque, d'un tiercé, d'un rebattement, voire d'une partition. Mais en pratique, on employait surtout la champagne, la bordure, le chevron, la fasce, la bande et le tiercé en fasce. On se servait beaucoup plus rarement du pal, de l'écu en abîme, de la croix, du chapé, du tranché, etc. Quelques pièces mêmes étaient absolument inusitées. ». Cf. Félix Cadet de Gassicourt, « Les Chevaliers de l'Empire : chevaliers non légionnaires et chevaliers de la Réunion », Revue héraldique, historique et nobiliaire, Paris, Aux bureaux de la Revue,‎ (Don de l’auteur à la Bibliothèque de France).
  2. Cet anneau est présent « sans doute en souvenir des Chevaliers romains, dont la marque distinctive était un anneau d’or ». Cf. Félix Cadet de Gassicourt, « Les Chevaliers de l'Empire : chevaliers non légionnaires et chevaliers de la Réunion », Revue héraldique, historique et nobiliaire, Paris, Aux bureaux de la Revue,‎ , p. 96 n. 1.
Références
  1. Décrets du 1er mars 1808
  2. Voir l'Armorial de la noblesse d'Empire pour plus de détails.
  3. Voir à ce sujet Commons:Category:Campaign in Egypt in napoleonic heraldry.
  4. Jacques Declercq, « Héraldique napoléonienne et symbolisme [[Franc-maçonnerie|maçonnique]]. », sur gen.declercq.free.fr, (consulté le 31 juillet 2011)
  5. a et b Michel Laisnez, « Héraldique napoléonienne, [[Département du Nord]] », Héraldique, sur passepoil.fr, (consulté le 31 juillet 2011)
  6. a b c d e et f ARMORIAL DE L'EMPIRE par M. Borel d'Hauterive (1853)
  7. a b et c Alphonse-Charles-Albert O'Kelly de Galway (ill. Paul de Saint-Etienne), Dictionnaire archéologique et explicatif de la science du blason,op. cit. (lire en ligne), p. 86.
  8. a b c et d Jean-Baptiste Capefigue, L'Europe pendant le consulat et l'empire de Napoléon, t. XIII, Bruxelles, Pitois-Levrault, (réimpr. Haumann et Cie) (1re éd. 1840), 362 p. (lire en ligne), chap. V (« L’opinion publique après les événements de Bayonne. Juin à août 1808 »), p. 145 note 1.
  9. a et b Armorial de J.B. RIETSTAP - et ses Compléments
  10. Source : www.heraldique-europeenne.org
  11. Armorial du Souvenir
  12. « http://www.archivi.beniculturali.it/DGA-free/Sussidi/8_SussXI_t%20_745_1064.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  13. a et b Félix Cadet de Gassicourt, « Les Chevaliers de l'Empire : chevaliers non légionnaires et chevaliers de la Réunion », Revue héraldique, historique et nobiliaire, Paris, Aux bureaux de la Revue,‎ (notice BnF no FRBNF31896432).
  14. https://books.google.it/books?id=FvXQAAAAMAAJ&pg=PA11&dq=%22titolo+di+buone+citt%C3%A0%22&client=firefox-a#v=onepage&q=%22titolo%20di%20buone%20citt%C3%A0%22&f=false

.

Articles connexesModifier

Liens externes et sourcesModifier

2008, (ISBN 978-2-9517417-7-5)