Héraclide de Nysse

Héraclide de Nysse est un évêque de Nysse mentionné par Photius[1] comme étant l'auteur de deux lettres contre les Messaliens. Son épiscopat se situe dans le second quart du Ve siècle, entre 431 et 440 environ[2].

Héraclide de Nysse
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activités
Période d'activité
Ve siècleVoir et modifier les données sur Wikidata

Ernest Honigmann a montré qu'on pouvait l'identifier au recenseur « B » de l' Histoire lausiaque de Pallade, où il a fusionné le texte primitif à des données de l'Historia monachorum in Aegypto[3]. C'est un admirateur d'Évagre et il n'est pas opposé à l'origénisme, comme le montre la comparaison de son texte à celui de Pallade.

Ernest Honigmann lui a également attribué la Vie d'Olympiade (BHG 1374-1375), qui comporte des éléments présents dans la forme primitive de l'Histoire lausiaque ainsi que dans un autre ouvrage de Pallade, le Dial. de vita S. Iohann. Chrysostom. (BHG 870), dans un style « métaphrastique » qui rappelle celui de son travail sur l' Histoire lausiaque.

Référence aux éditionsModifier

RéférencesModifier

  1. PG 103, coll 89
  2. Bardenhewer, 189
  3. Ernest Honigmann 1953, p. 104-122

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Ernest Honigmann, « Heraclidas of Nyssa (about 440 A.D.) », dans Ernest Honigmann, Patristic Studies, Vatican, Bibliotheca Apostolica Vaticana, , p. 104-122.

Liens externesModifier