Ouvrir le menu principal

Héloïse et Abélard est une pièce de théâtre en trois actes écrite par l'écrivain Roger Vailland qui a obtenu en 1949 le Prix Ibsen et parue aux éditions Corrêa en 1947.

Lors de sa création, elle sera jouée au théâtre des Mathurins.

Sommaire

Présentation et contenuModifier

Roger Vailland écrira dans son Journal à propos de sa pièce : « Héloïse et Abélard emprunte le moule traditionnel du drame historique français. Mais comme je suis un auteur « progressiste », le contenu en est « progressiste ».

Pièce bien sûr aux deux personnages historiques marquants Héloïse et Abélard, héros malgré eux d'un drame de l'amour contrarié au XIIe siècle. Ce n'est pas tant l'histoire qui importe à Vailland que la dualité entre les deux personnages d'Abélard et du Prince. Pour l'auteur, Abélard est le type même du militant qu'il voulait devenir tandis que le Prince représente le côté aristocrate raffiné qui a le goût des plaisirs[1].

Il décrit Abélard comme « un homme qui ne voit rien en énigme, qui ne respecte aucun mystère, mais qui regarde tout en face. » Le Prince fait partie des personnages que Vailland qualifie de « souverains », il est « fils de roi », « c'est un esprit libre, le seul véritable clerc du royaume. » On retrouve dans cette description les deux versants de Vailland qu'il a résumés par l'expression du « bolchevik libertin » [2] d'un côté la pureté, la pugnacité du militant, de l'autre le raffinement et la désinvolture. Mais Abélard sera châtré, Vailland lui préférant encore en 1949 le Prince.

BibliographieModifier

sur le même thème
Ouvrages de référence
  • Étienne Gilson, Héloïse et Abélard, éditions Vrin, 1997
  • Roland Oberson, Héloïse-Abélard, Correspondance, Éditions Hermann, 2008
  • Roland Denise Oberson, Abélard et Héloïse, À singulière esclave, maître spécial, Éditions Hermann, 2010

NotesModifier

  1. Vailland écrira un essai sur un personnage de même nature : L'Éloge du Cardinal de Bernis
  2. Sur la notion de 'bolchevik', voir l'article L'Homme nouveau (cycle de romans)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :