Hélène Laporte

femme politique française

Hélène Laporte
Illustration.
Hélène Laporte en 2019.
Fonctions
Vice-présidente du Rassemblement national
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 12 jours)
Avec Louis Aliot
David Rachline
Edwige Diaz
Julien Sanchez
Sébastien Chenu
Président Jordan Bardella
Sixième vice-présidente de l’Assemblée nationale
En fonction depuis le
(1 an, 9 mois et 19 jours)
Élection
Président Yaël Braun-Pivet
Législature XVIe (Cinquième République)
Députée française
En fonction depuis le
(1 an, 9 mois et 26 jours)
Élection 19 juin 2022
Circonscription 2e du Lot-et-Garonne
Législature XVIe (Cinquième République)
Groupe politique RN
Prédécesseur Alexandre Freschi
Présidente de la délégation française du groupe ID au Parlement européen

(5 mois et 2 jours)
Législature 9e
Prédécesseur Jérôme Rivière
Successeur Jean-Paul Garraud
Députée européenne

(3 ans et 26 jours)
Élection 26 mai 2019
Circonscription France
Législature 9e
Groupe politique ID
Successeur Marie Dauchy
Conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine

(5 ans, 5 mois et 23 jours)
Élection 13 décembre 2015
Circonscription Lot-et-Garonne
Président Alain Rousset
Groupe politique FN
Biographie
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Villeneuve-sur-Lot (France)
Nationalité Française
Parti politique FN/RN (depuis 2014)
Diplômée de Université de Bordeaux
Profession Analyste bancaire et conseillère en gestion de patrimoine
Religion Catholicisme

Hélène Laporte Écouter, née le à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), est une femme politique française.

Membre du Rassemblement national depuis 2014, elle est conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine de 2015 à 2021, députée européenne de 2019 à 2022, puis est élue députée dans la 2e circonscription de Lot-et-Garonne en 2022.

Situation personnelle modifier

Naissance et famille modifier

Hélène Laporte naît le à Villeneuve-sur-Lot[1],[2]. Son grand-père Jacques Laporte est candidat du Front national aux élections législatives de 1997 à Villeneuve-sur-Lot, et sa mère, Isabelle Laporte, est élue de l'opposition municipale de la même ville[3].

Titulaire d'un master 2 en droit et en économie[4], elle est analyste bancaire et conseillère en gestion de patrimoine de profession[1],[3]. Mariée à un chirurgien orthopédique bordelais, elle est mère de deux enfants[5].

Parcours politique modifier

Conseillère régionale de la région Aquitaine modifier

Un an après avoir adhéré au Front national, elle se présente aux élections régionales de 2015, à l'issue desquelles elle est élue — sous son nom d'épouse, Hélène Pain[6] — conseillère régionale de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, qui devient ensuite la Nouvelle-Aquitaine[2].

Législatives de 2017 et européennes de 2019 modifier

 
Hélène Laporte à la session plénière inaugurale de la conférence sur l'avenir de l'Europe le à Strasbourg.

Candidate aux élections législatives de 2017 dans la deuxième circonscription de Lot-et-Garonne, elle est battue au second tour par Alexandre Freschi, candidat de La République en marche[7], avec 40,28 % des voix.

En deuxième position sur la liste du Rassemblement national aux élections européennes de 2019[2],[8], elle est élue députée européenne[9]. Elle vote en juin 2021 contre une résolution exhortant les États de l'Union à « garantir l’accès universel à un avortement sûr et légal »[10].

Cadre et membre du bureau exécutif du RN modifier

En , elle est exclue de la commission nationale d'investiture du RN avec des figures identitaires du parti[11].

En , elle fait son entrée au bureau exécutif du RN, jusqu'alors exclusivement masculin[12].

En , elle est désignée chef de la délégation du RN au sein du groupe Identité et Démocratie au Parlement européen[13], à la suite de la démission de Jérôme Rivière[14].

Députée RN et vice-présidente de l'Assemblée nationale modifier

À nouveau candidate dans la deuxième circonscription de Lot-et-Garonne aux élections législatives de 2022, elle arrive en tête au premier tour avec 30,55 % des suffrages[15]. Elle est élue députée à l'Assemblée nationale lors d'une triangulaire face à Christophe Courrègelongue (candidat du Parti socialiste, au sein de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale) et Alexandre Freschi, député sortant de La République en marche (Ensemble pour la majorité présidentielle), après avoir recueilli 39,44 % des voix au second tour[16].

Le , elle est élue vice-présidente de l'Assemblée nationale[17] sous la présidence de Yaël Braun-Pivet, avec 284 voix des députés[18].

Notes et références modifier

  1. a et b Nelly Fleuria Rembert, « Qui est Hélène Laporte ? », sur lechodusud.com, (consulté le ).
  2. a b et c SP, « Rassemblement national : l’ascension fulgurante d’Hélène Laporte élue du Lot-et-Garonne », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  3. a et b Jérôme Schrepf, « L'ascension fulgurante d'Hélène Laporte au Rassemblement national », sur ladepeche.fr, (consulté le ).
  4. LesBiographies.com, « Mme Hélène LAPORTE - Analyste bancaire et conseillère en gestion du patrimoine », sur lesbiographies.com (consulté le ).
  5. R.B., « La N° 2 de la liste RN à la rencontre des aveyronnais », sur ladepeche.fr, (consulté le ).
  6. « Résultats des élections régionales 2015 », sur interieur.gouv.fr.
  7. Christophe Cibola, « Europeennes : Hélène Laporte élue du Lot-et-Garonne, deuxieme de la liste du Rassemblement National », sur actu.fr, (consulté le ).
  8. « Européennes : la Villeneuvoise Hélène Laporte en deuxième place sur la liste Rassemblement national », sur sudouest.fr, (consulté le ).
  9. Christine Le Hesran, « Le Rassemblement National en tête : la réaction d'Hélène Laporte, du Lot-et-Garonne, élue eurodéputée », (consulté le ).
  10. « Marine Le Pen embarrassée par le droit à l’avortement dans la Constitution », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. Franck Johannès et Abel Mestre, « Marine Le Pen fait le ménage au Rassemblement national avant les régionales », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  12. Lucie Delaporte, « Sourde aux critiques, Marine Le Pen garde son cap », sur Mediapart, (consulté le ).
  13. « Lot-et-Garonne : Hélène Laporte devient chef de la délégation RN au sein du Parlement européen », sur SudOuest.fr (consulté le ).
  14. « L’eurodéputé Jérôme Rivière quitte le RN pour rallier le parti d’Eric Zemmour »  , sur fr.timesofisrael.com, .
  15. « Législatives en Lot-et-Garonne : Hélène Laporte en tête dans la deuxième circonscription », sur sudouest.fr, (consulté le ).
  16. « Législatives en Lot-et-Garonne : la députée européenne, Hélène Laporte, investie sur Marmande par le Rassemblement National », sur ladepeche.fr, (consulté le ).
  17. Marie-Pierre Caris, « Lot-et-Garonne. Hélène Laporte, députée RN de la circo de Marmande, vice-présidente de l'Assemblée nationale », sur actu.fr, (consulté le ).
  18. J.C, « Assemblée Nationale : la députée du Lot-et-Garonne, Hélène Laporte décroche la vice-présidence »  , sur france3-regions.francetvinfo.fr, .

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :