Ouvrir le menu principal
Hélène Cajolet-Laganière
Biographie
Naissance (71 ans)
à Trois-Rivières, Québec, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Thématique
Profession Linguiste (d) et professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université de SherbrookeVoir et modifier les données sur Wikidata
Intérêts Français québécois
Œuvres principales Le français au bureau


Hélène Cajolet-Laganière, née le 19 mars 1948 à Trois-Rivières, est une linguiste et professeure québécoise qui s'est établie à Sherbrooke durant les années 1970.

Elle est connue pour sa défense d'une norme du français québécois. Elle est codirectrice du projet Franqus, avec Pierre Martel.

Elle a obtenu une maîtrise en lettres à l'Université McGill et un doctorat en linguistique à l'Université de Sherbrooke.

Hélène Cajolet-Laganière entre en fonction à l'Office de la langue française (aujourd'hui, OQLF) en 1973, où elle occupe plusieurs fonctions pendant plus de quinze ans[1]. Elle est l'auteure de différents ouvrages traitant de la rédaction commerciale et technique, dont Le français au bureau, toujours considéré comme une référence en matière de rédaction administrative dans le contexte québécois[1].

Elle fut aussi membre de la commission Larose sur l'avenir du français au Québec.

En 2018, elle est décorée de l'Ordre des francophones d'Amérique[2].

Ouvrages publiésModifier

  • Le français au bureau, 1977
  • Cours de rédaction technique et administrative, 1984
  • La qualité de la langue au Québec, 1995
  • Le français québécois : usages, standard et aménagement, 1996

Notes et référencesModifier

  1. a et b Normand Maillet, « Survol d'une carrière exceptionnelle », dans Nadine Vincent et Sophie Piron, La linguistique et le dictionnaire au service de l'enseignement du français au Québec, Nota bene, (ISBN 978-2-89518-616-8)
  2. Conseil supérieur de la langue française, « Ordre des francophones d'Amérique », sur www.cslf.gouv.qc.ca (consulté le 3 décembre 2018)

Liens externesModifier