Hédi Bey

bey de Tunis

Hédi Bey
محمد الهادي باي بن علي
Illustration.
Titre
Bey de Tunis

(3 ans et 11 mois)
Premier ministre Mohammed Aziz Bouattour
Prédécesseur Ali III
Successeur Naceur Bey
Biographie
Titre complet Possesseur du Royaume de Tunis
Hymne royal Salut beylical
Dynastie Husseinites
Date de naissance
Lieu de naissance Le Bardo (Régence de Tunis)
Date de décès (à 50 ans)
Lieu de décès Carthage (Tunisie)
Père Ali III
Conjoint Khadija Rachid Chaker
Enfants Taher Bey
Béchir Bey
Religion Islam

Hédi Bey
Beys de Tunisie

Hédi Bey, nom francisé de Mohamed el-Hadi Bey (محمد الهادي باي بن علي), né le au palais du Bardo et décédé le au palais de Dermech à Carthage[1], est bey de Tunis de la dynastie des Husseinites de 1902 à sa mort[2].

Investi comme prince héritier le , il succède à son père, Ali III, le [1]. Nommé général de division de la garde beylicale le , il est promu au grade de maréchal le .

Selon certaines sources, le souverain est très cultivé et savait très bien parler et écrire le français[3]. Cela ne l'empêche pas de tenir tête aux autorités coloniales, se différenciant ainsi de la souplesse dont faisait preuve son père.

À la suite d'une dispute en 1904 avec le résident général de France en Tunisie Stephen Pichon, où il s'est vu refuser la révocation du grand vizir Mohammed Aziz Bouattour, il est frappé d'une congestion cérébrale et d'une paralysie de ses membres inférieurs. Il décède dans son palais de Carthage Dermech.

Il est enterré au mausolée du Tourbet El Bey situé dans la médina de Tunis.

RéférencesModifier