Ouvrir le menu principal

Gymnastique rythmique aux Jeux olympiques

Cet article traite des épreuves de gymnastique rythmique. Pour les compétitions de gymnastique artistique et de trampoline, voir Gymnastique artistique aux Jeux olympiques et Trampoline aux Jeux olympiques.
Article principal : Gymnastique aux Jeux olympiques.
Gymnastique rythmique aux Jeux olympiques
Description de l'image Gymnastics (rhythmic) pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport Gymnastique rythmique
1re apparition Los Angeles, 1984
Organisateur(s) CIO
Éditions 9e en 2016
Périodicité Tous les 4 ans
Disciplines Individuel • Par équipes (2 épreuves au total en 2016)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition à venir voir :
Gymnastique rythmique aux Jeux olympiques d'été de 2020

La gymnastique rythmique est inscrite au programme des Jeux olympiques depuis l'édition de 1984 à Los Angeles et l'organisation d'un concours individuel. Il faudra ensuite attendre 1996 et les Jeux d'Atlanta pour qu'une épreuve par équipes soit ajouter au programme olympique. Ce sport à la particularité de faire partie des deux disciplines olympiques où uniquement des athlètes féminines concourent au même titre que la natation synchronisée.

La gymnastique rythmique aux Jeux olympiques est représentée dans deux concours, un individuel et un disputé en équipe, voyant les concurrentes utilisés quatre des cinq engins usités dans ce sport : à savoir le ballon, le cerceau, les massues et le ruban. Contrairement à d'autres compétitions comme les Championnats du monde de gymnastique rythmique ou encore le programme olympique de gymnastique artistique, aucune compétition par engins n'est organisée lors des Jeux. Chaque épreuve répond à une réglementation stricte élaborée par la Fédération internationale de gymnastique et soumise à la validation du Comité international olympique.

La participation des nations et athlètes aux épreuves de gymnastique rythmique est somme toute constante dans le temps, mais le sport est néanmoins marqué par la présence régulière de certaines nations comme la Russie, la Chine, le Japon, l'Espagne et l'Italie présentes à toutes les éditions alors que la présence de certains pays aux Jeux est purement anecdotique. La Russie est le pays ayant comptabilisé le plus grand nombre de médailles depuis les débuts de la gymnastique rythmique aux Jeux olympiques et ce sont les gymnastes russes Anastasia Bliznyuk, Evgenia Kanaeva, Natalia Lavrova et Elena Posevina qui sont les athlètes les plus titrées avec chacune deux médailles d'or olympiques remportées.

HistoireModifier

Disciplines et épreuvesModifier

Tableau des différentes disciplines de gymnastique rythmique présentes aux Jeux olympiquesModifier

Épreuves 84 88 92 96 00 04 08 12 16 20 Total
Concours individuel 10
Concours par équipes 7
Total 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 17

RèglementModifier

 
Siège de la Fédération internationale de gymnastique à Lausanne.

Si le Comité international olympique assure la responsabilité du suivi global des Jeux, la gouvernance de chaque sport est laissée au soin de chaque fédération internationale. Ainsi en gymnastique, c'est la Fédération internationale de gymnastique qui est chargée de définir l'ensemble des règles valables pour les compétitions olympiques dans les deux disciplines du programme. L'organisation des Jeux eux-mêmes est, quant à elle, confiée au comité d'organisation des Jeux olympiques dans chaque ville hôte. En accord avec la charte olympique, la FIG établit notamment la réglementation des différentes épreuves ainsi que les règles d'éligibilité et de qualification des couples. Toutefois, la décision finale relative au calendrier de compétition et à l’horaire des épreuves est prise par la Commission exécutive du CIO.

L'âge minimum des gymnastes participant aux épreuves olympiques est fixé à seize ans. Aucun âge maximal n'est en revanche spécifié. Toutes les gymnastes doivent se soumettre aux différents contrôles anti-dopage menés par la FIG et le CIO.

À chaque édition, un quota d'athlètes participants est défini. Ainsi, pour les Jeux de 2020, celui-ci a été fixé à 26 gymnastes pour le concours individuel et à 14 ensembles de cinq athlètes pour la compétition par équipes. La qualification se fait automatiquement pour le pays hôte. En fonction des disciplines, la qualification aux Jeux est différente pour le nombre de places octroyées, mais semblable dans le fonctionnement. Pour les autres pays, la qualification individuelle s'obtient soit en remportant les meilleures places aux derniers Championnats du monde, soit en terminant aux premières places de certaines séries de la Coupe du monde, soit en obtenant la meilleure place aux championnats continentaux de l'année précédant les Jeux. Pour la compétition par équipes, les mêmes règles de qualification s'applique à l'exception de celles concernant les places délivrées à l'occasion de la Coupe du monde.

Nations présentesModifier

Entre 1984 et 2016, près de 658 athlètes en provenance de plus de quarante-cinq nations différentes ont participé aux épreuves rythmiques des Jeux olympiques.

Édition 84 88 92 96 00 04 08 12 16 20
Nombre de nations présentes en gymnastique rythmique par édition 20 23 23 22 20 21 21 24 24

Le nombre d'athlètes participant aux épreuves de gymnastique rythmique est également fortement disparate d'une nation à une autre. Si les grosses nations de gymnastique rythmique comme l'Espagne, la Bulgarie, l'Italie et la Russie alignent régulièrement sept ou huit athlètes à chaque édition des Jeux, certains pays ne comptent qu'une ou deux participations à ces épreuves avec un seul athlète

Tableau des médaillesModifier

Le tableau ci-dessous présente le bilan, par nations, des médailles obtenues en gymnastique rythmique lors des Jeux olympiques d'été, de 1984 à 2016. Le rang est obtenu par le décompte des médailles d'or, puis en cas d'ex æquo, des médailles d'argent, puis de bronze.

Après les Jeux de 2016, la Russie est le pays ayant remporté le plus grand nombre de médailles olympiques en gymnastique rythmique, avec 16 médailles dont 10 en or. L'Espagne arrive en seconde position avec une médaille d'or remportée ainsi que deux médailles d'argent, suivie de l'Ukraine, de l'Équipe unifiée, de l'Union soviétique et du Canada avec une seule médaille d'or également[1].

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Russie 10 4 2 16
2   Espagne 1 2 0 3
3   Ukraine 1 0 4 5
4   Équipe unifiée de l'ex-URSS 1 0 1 2
  Union soviétique 1 0 1 2
6   Canada 1 0 0 1
7   Biélorussie 0 4 2 6
8   Bulgarie 0 2 2 4
9   Italie 0 1 1 2
10   Chine 0 1 0 1
  Roumanie 0 1 0 1
12   Allemagne de l'Ouest 0 0 1 1
  Grèce 0 0 1 1
Total 15 15 15 45

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'Allemagne présentée ici regroupe les participations de l'Allemagne ainsi que celles de l'Allemagne de l'Ouest.

RéférencesModifier

  1. (en) « Rhythmic Gymnastics », sur Sports-Reference (consulté le 16 février 2019)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier