Guy Tosatto

Directeur de musée
Guy Tosatto
Guy Tosatto, musée de Grenoble en 2018.jpg
Fonction
Directeur
Musée Carré d'art (d)
-
Françoise Cohen (d)
Biographie
Naissance
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Guy Tosatto, né en 1958 à La Tronche (Isère) est un historien d'art. Il est directeur du musée de Grenoble depuis [1].

BiographieModifier

Guy Tosatto entreprend des études d'histoire de l'art à l'université de Grenoble, qu'il achève à Paris. Désireux de travailler dans le monde des musées, il s'engage ensuite aux côtés de Marie-Claude Beaud dans les prémices de la Fondation Cartier à Paris[2]. En 1985, il devient le premier directeur du musée départemental d'Art contemporain de Rochechouart dans la Haute-Vienne[3]. En , il rejoint Bob Calle à Nîmes, avec qui, il codirige le Carré d'art[4], avant d'en prendre la direction de 1993 à 2000[5]. Parallèlement, il prend la direction du musée des Beaux-Arts de Nîmes en 1997, avant de partir diriger le musée d'Arts de Nantes en [6]. Il n'y reste qu'une seule année, attiré irrésistiblement par la succession de Serge Lemoine à la tête du musée de Grenoble. Il y mène une politique d'ouverture, de partage et de démocratisation de ses collections en organisant la première nocturne des étudiants en 2004, et en faisant découvrir certaines œuvres du musée dans des bibliothèques de quartiers[7].

C'est également sous sa direction que le musée de Grenoble voit la création en 2010 d'un club de mécènes lui permettant d'obtenir certains tableaux d'artistes renommés comme l'acquisition en 2012 de l'un des treize collages cubistes épinglés de Pablo Picasso, pour un montant de 750 000 euros[8].

Certaines expositions durant son directorat atteignent des records d'affluence pour le musée de Grenoble comme Chagall et l'avant garde russe en 2011 qui attire 143 230 visiteurs. Ami de longue date du peintre allemand Sigmar Polke décédé en 2010, Guy Tosatto organise en 2001 avec son confrère Alain Chevalier, l'exposition Sigmar Polke et la Révolution française au musée de la Révolution française[9]. Devenu directeur du musée de Grenoble l'année suivante, il va y organisé fin 2013 une exposition sur ce peintre en accord avec sa veuve[10].

En , Guy Tosatto est décoré de la Légion d'honneur[11]. En , le souhait de Guy Tosatto de remettre en lumière la collection égyptienne du musée de Grenoble se réalise après quatre ans d'efforts, par l'organisation de l'exposition Servir les dieux d'Égypte, en collaboration avec le musée du Louvre et trois autres musées européens[12].

ExpositionsModifier

PublicationsModifier

  • Guy Tosatto, Thomas Schütte : requiem, Nimes, Carré d'art-Musée d'art contemporain, , 87 p. (ISBN 2-907650-17-3)
  • Alain Chevalier, Marcel Destot, Aleth Jourdan et Guy Tosatto, Musée des beaux-arts de Nîmes, Paris, Réunion des musées nationaux, , 144 p. (ISBN 2-7118-4096-4)
  • (en) Guy Tosatto, Wolfgang Laib : La chambre des certitudes , The room of certitudes, Carré d'art, Musée d'art contemporain, , 83 p. (ISBN 3-7757-9095-0)
  • Anne Bertrand, Isabelle Marcadé et Guy Tosatto, Guide des collections - Carré d'Art musée d'art contemporain de Nîmes, RMN - Carré d'Art, , 143 p. (ISBN 2711840956)
  • Guy Tossato, Musée de Grenoble, collections, Versailles Grenoble, Artlys Musée de Grenoble, (ISBN 2-854-95219-7)
  • Guy Tosatto, Laurence Huault-Nesme, Hélène Vincent et Claire Moiroud, Trois maîtres du paysage dauphinois au XIXe siècle : Jean Achard, Laurent Guétal, Charles Bertier, Versailles, Artlys, (ISBN 978-2-854-95270-4)

Notes et référencesModifier

  1. actes-sud.fr, Guy Tosatto.
  2. lesechos.fr du 5 novembre 2003, Guy Tosatto.
  3. fiac.com, Guy Tosatto
  4. Anne Bertrand, Isabelle Marcadé et Guy Tosatto, Guide des collections - Carré d'Art musée d'art contemporain de Nîmes, RMN - Carré d'Art, , 143 p. (ISBN 2711840956)
  5. lefigaro.fr du 23 janvier 2014, Le nouvel art de gérer les musées.
  6. « Guy Tosatto, l'express Nantes-Grenoble », sur artaujourdhui.info, (consulté le 20 juin 2018)
  7. « À Grenoble, les collections du musée en vadrouille », sur next.liberation.fr, (consulté le 20 juin 2018)
  8. « Un nouveau Picasso pour Grenoble », sur latribunedelart.com, (consulté le 21 juin 2018)
  9. (en) « Interview with Guy Tosatto », sur mayrevue.com, (consulté le 21 juin 2018)
  10. 20minutes.fr du 20 novembre 2013, Sigmar Polke, l'alchimiste.
  11. france3-regions.francetvinfo.fr du 17 novembre 2017, Le directeur du musée de Grenoble, Guy Tosatto décoré de la Légion d’honneur.
  12. « Servir les dieux d’Égypte : le Musée de Grenoble revisite sa collection autour des prêtres et chanteuses d’Amon », sur www.placegrenet.fr, (consulté le 1er novembre 2018)
  13. « Georgia O’Keeffe, pionnière de l’art américain, au Musée de Grenoble », sur la-croix.com, (consulté le 23 juillet 2017)
  14. « Grenoble : des sarcophages restaurés en vue d'une exposition inédite sur l'Égypte antique », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 13 avril 2018)
  15. « Les « Souvenirs de voyage » d’Antoine de Galbert s’exposent à Grenoble », sur toutelaculture.com, (consulté le 24 mars 2019)
  16. « Hommage à Andry-Farcy (26 juin – 24 novembre 2019) », sur www.unidivers.fr, (consulté le 4 mai 2019)
  17. « Grenoble - Picasso 1939-1945. Au coeur des ténèbres », sur www.arts-in-the-city.com, (consulté le 3 septembre 2019)

Liens externesModifier