Ouvrir le menu principal

Guy Di Méo

géographe français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Méo.
Guy Di Méo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Guy Di Méo est un géographe français né en 1945, spécialiste de la géographie sociale et culturelle.

Il est professeur à l'Université Michel de Montaigne (Bordeaux III), directeur jusqu'au 31 décembre 2010 de l'UMR ADES « Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés ».

Thèse et idée principalesModifier

Avec Hervé Gumuchian et Robert Hérin puis (de la jeune génération) Vincent Veschambre, Guy Di Méo est un des chefs de file de la géographie sociale, voire sociale et culturelle, par opposition à une géographie sociale d'inspiration culturaliste, comme celle pratiquée par Paul Claval et l'école de géographie de l'Université Paris IV.

OuvragesModifier

  • Les démocraties industrielles, 1988, Masson.
  • L'homme, la société, l'espace, 1991, Anthropos.
  • La ville moyenne dans sa région: Pau, les pays de l'Adour et l'Aquitaine, 1995, Éditions de la Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine.
  • Les pays du Tiers Monde: Géographie sociale et économique, Broché, 1997
  • Les territoires du quotidien, 1996, L'Harmattan.
  • Géographie sociale et territoires, 1998, Nathan.
  • La géographie en fêtes, 2001, Géophrys.
  • L'espace social : Lecture géographique des sociétés, Armand Colin, 2005.
  • Les murs invisibles, femmes, genre et géographie sociale, Armand Colin, 2011.
  • Introduction à la géographie sociale, Armand Colin, 2014.
  • Le désarroi identitaire (une géographie sociale), L'Harmattan, 2017.

Voir aussiModifier