Ouvrir le menu principal

Guy Bontempelli

chanteur de variétés
Guy Bontempelli, auteur, compositeur et interprète français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bontempelli.

Guy Alfred Bontempelli, né le 25 mars 1940 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) et mort le 16 décembre 2014[1] à Marseille, est un auteur-compositeur-interprète et acteur français, frère de Bruno Bontempelli, compositeur et écrivain et de Marc Bontempelli, restaurateur.

Il a été marié à l'actrice Christine Delaroche,et à la chanteuse et comédienne Isabelle Bontempelli (Bee Michelin). Il a eu un fils avec Christine Dhennin:Gino puis une fille Élise avec Christine Delaroche, puis un garçon et une fille(Pierre et Elsa) avec Isabelle Bontempelli

BiographieModifier

Guy Bontempelli apprend très jeune le piano et l’harmonie en se passionnant déjà pour la chanson. À l’heure des études post-secondaires, Guy choisit les lettres et le droit. Lors d’un passage à New York, où le jeune homme assiste aux plus grandes comédies musicales de Broadway, il décide de se lancer dans la chanson.

Auteur-compositeur-interprète aux chansons de grandes qualités, Guy Bontempelli connut le succès grâce à l’interprétation par Françoise Hardy de Ma jeunesse fout le camp. Portrait d’un homme qui parallèlement à sa propre carrière a écrit pour les plus grands interprètes de la chanson française : Juliette Gréco, Dalida, Nicoletta, Brigitte Bardot, etc.

En 1965, son premier disque, qui comprend Vos yeux cachou, La Seine et Rouen et Madrid, obtient le grand prix de l’Académie Charles-Cros. Cependant, avant la sortie de ce disque, Guy Bontempelli avait déjà écrit des chansons pour

Plusieurs de ces chansons seront reprises par leur auteur.

Malgré le succès relatif de ses disques (sa chanson très remarquée Quand je vois passer un bateau, coécrite avec Gérard Bourgeois en 1966), l’auteur-compositeur-interprète tarde à monter sur scène ; il est paralysé par le trac. Il finit tout de même par faire l’Olympia en 1969. Parallèlement, il anime diverses émissions de télévision, notamment sur Antenne 2 (Paroles et musiques).

Tout en continuant à enregistrer sporadiquement quelques chansons, Guy Bontempelli délaisse sa carrière de chanteur pour se consacrer à d’autres artistes. C’est ainsi que Françoise Hardy, après avoir interprété Tu verras en 1966, enregistre en 1967, ce qui sera le plus grand succès de l’auteur-compositeur : Ma jeunesse fout le camp. La chanson sera reprise par Jean-Claude Pascal avec autant de succès.

Parmi les interprètes de Guy Bontempelli, Juliette Gréco occupe une place importante. En effet, celle-ci interprète avec émotion : La Femme, Dans ton lit (1967), Le Tango, Faites pas la guerre (1968).

Il s’avère, d'ailleurs, que les femmes sont nombreuses parmi les interprètes de l’auteur-compositeur, quelques exemples :

En 1967, Guy écrit un texte sur le célèbre Concerto d’Aranjuez de Joaquín Rodrigo. La chanson Aranjuez mon amour, interprétée par Richard Anthony, connaît un énorme succès mondial. Richard chante également Séverine en 1968 et Un soleil rouge en 1971. Charles Aznavour n’hésite pas à collaborer avec l’auteur-compositeur. Cette collaboration prestigieuse donnera naissance à des chansons comme Je t’aime (1972) et Ne t’en fais pas (1978), enregistrées toutes deux par Aznavour lui-même.

Guy Bontempelli collabore également avec Éric Charden. Il lui donne d’abord le texte de 14 ans les gauloises à la fin des années soixante. Plus tard, Stone et Charden (duo composé d’Éric Charden et d’Annie Gautrat, alias Stone) interprèteront, entre autres, Comme le meunier fait son pain. En 1975, la collaboration entre les deux hommes donne naissance à Mayflower, une comédie musicale devenue depuis mythique. Cette œuvre, produite par Charles Talar, est signée Éric Charden pour la musique, Guy pour le livret, Jean-Claude Petit pour les arrangements. Le double album se vend à 200 000 exemplaires et l’œuvre obtient un grand succès sur scène.

Guy Bontempelli renouvellera fréquemment l’expérience de la comédie musicale (Si ça vous chante, Niméñio 2, créée avec Gérard Bourgeois[2]).

Pendant sa carrière, il a également produit des émissions de télévision et compose la musique de la série télévisée Les dames de la côte. Malgré la réédition de ses anciennes chansons en disque compact (double CD, en 2000), Guy Bontempelli n’a pas enregistré de nouvelles chansons depuis 1983, prouvant que sa carrière de chanteur était désormais derrière lui.

Guy habitait à Buis-les-Baronnies où son frère Marc tient un restaurant.

DiscographieModifier

  • 1965 - (33 tours 30 cm Pathé Marconi STX 210) :
    La Seine et Rouen - Le Mariage d'Angèle - Les Oies du pensionnat - Madrid - De la langue française - L'Inventaire (Les Yeux de toi) - Comment dire - Son rendez-vous - Les Soldats et les chiens - Ceux qui recommencent - Vos yeux cachou (Chanson pour Juliette) - Monsieur Rimbaud.
  • 1966 - (45 tours Pathé EG933) :
    Madrid - Vos yeux cachou (Chanson pour Juliette) - Le Mariage d’Angèle - La Seine et Rouen.
  • 1966 - (45 tours Pathé EG 998) :
    La Valse - Comme dans tes chemins… - J'oublie ton nom - Alice.
  • 1966 - (45 tours Pathé 45G2081) :
    Madrid - Les Soldats et les chiens.
  • 1966 - (45 tours Pathé 45G2082) :
    Vos yeux cachou - De la langue française.
  • 1966 - (45 tours Pathé 45G2084) :
    Les Oies du pensionnat - Le Mariage d’Angèle.
  • 1966 - (45 tours Pathé G2085) :
    La Seine et Rouen - L’Inventaire (Les Yeux de toi).
  • 1967 - (45 tours Pathé EG 1023) :
    La Femme - Le Divan d'indienne - Prendre la mer (Chanson pour Jacques) - Le Cœur à fleur d'eau.
  • 1968 - (33 tours 30 cm Pathé SPX 340 562) :
    Pam ba da di dam - La Dernière - Madame est au lit - Quand la pluie tombe - Ma jeunesse fout l'camp - Dors - Mozart - Notre-Dame - L'Anglaise - Concarneau.
  • 1970 - La Trentaine - (33 tours 30 cm Pathé 2C062-10763) :
    La Trentaine - Rouvrez-les ! - La Frileuse - Faites les premiers pas - Le Voyage - Paris, le diable, le bon Dieu - Mercurochrome - Merveilleuse gauche française - La Chambre d'amour - Gens de ma rue - Un matin.
  • 1971 - (45 tours Polydor 2056133) :
    Quand je vois passer un bateau - L'Étrangère (avec Christine Delaroche).
  • 1973 - (33 tours 30 cm Polydor 2393047) :
    Un temps pour chaque chose - La Femme (Ça tient du chat et de la rose) - À point n'y touche - En toi - C'est pendant que je rêvais - Quand je vois passer un bateau - Santander - Je n'y comprends rien - Ma jeunesse fout l'camp - Je suis venu de loin - Répète avec moi - L'Erreur à nos amours.
  • 1980 - (33 tours 30 cm Pathé 2C06872150) : La Seine et Rouen
  • 1983 - (45 tours Tréma et RCA 410215) :
    Mes galères - Tu m'as fait rire, Sony.
  • 1990 - (CD Pathé 2526202) :
    La Femme - L'Inventaire (Les Yeux de toi) - Le Mariage d'Angèle - La Dernière - Madrid - Les Soldats et les chiens - Notre-Dame - Monsieur Rimbaud - Mozart - Les Oies du pensionnat - De la langue française - La Seine et Rouen - Concarneau - Le Cœur à fleur d'eau - Comment dire - Ma jeunesse fout l'camp.
  • 2000 - (2 CD EMI 5271362) :
    La Seine et Rouen - Le Mariage d'Angèle - Les Oies du pensionnat - Madrid - De la langue française - L'Inventaire (Les Yeux de toi) - Comment dire - Son rendez-vous - Les Soldats et les chiens - Ceux qui recommencent - Vos yeux cachou (Chanson pour Juliette) - Monsieur Rimbaud - La Femme - Le Divan d'indienne - Prendre la mer (Chanson pour Jacques) - Le Cœur à fleur d'eau - La Valse - Comme dans tes chemins… - J'oublie ton nom - Alice / Pam ba da di dam - La Dernière - Madame est au lit - Quand la pluie tombe - Ma jeunesse fout l'camp - Dors - Mozart - Notre-Dame - L'Anglaise - Concarneau - La Trentaine - Rouvrez-les ! - La Frileuse - Faites les premiers pas - Le Voyage - Paris, le diable, le bon Dieu - Mercurochrome - Merveilleuse gauche française - La Chambre d'amour - Gens de ma rue - Un matin.

ThéâtreModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. Interview de Guy Bontempelli par Thanh Than Trong pour Regard en Coulisse.com le 1er mai 2000.

Ajout de mariage et filiation