Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Gustave Jundt
Gustave Jundt-Portrait.jpg

Gustave Jundt dans son atelier

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
« Les incroyables », illustration pour Emmanuel des Essarts, dans Sonnets et eaux-fortes (1869).

Gustave Jundt ou Gustave Adolphe Jundt, né le à Strasbourg et mort le (à 53 ans) à Paris, est un peintre paysagiste et peintre de genre, dessinateur, illustrateur et graveur français.

Sommaire

FormationModifier

Gustave Jundt est né en Alsace. Il fit ses études d'art à Paris et fut l'élève de Jean Michel Prosper Guérin et de Michel Martin Drolling. Il réalisa de nombreuses œuvres sur toiles et des gravures sur acier. Ses thèmes étaient la peinture de genre et les paysages avec souvent le thème de l'Alsace. Il se fit connaître en exposant au Salon de Paris de 1856.

La perte de l'AlsaceModifier

Après la Guerre de 1870, la France perdit l'Alsace et une partie de la Lorraine. Au Salon de Paris de 1872, sa toile L'Arbre de Noël fut retirée, par mesure administrative, en raison des conséquences de la perte de l'Alsace. Mais la même année, Gustave Jundt réalisa à Paris, une œuvre patriotique nommée Vive la France ! Au revoir l’Alsace. Gustave Jundt fut de nouveau invité à exposer au Salon de Paris de 1873 et fut même médaillé lors de cette manifestation artistique.

En 1880, Gustave Jundt fut décoré de la Légion d'honneur.

EnterrementModifier

Atteint par la maladie qui l'empêcha de travailler les derniers temps, il mourut le 15 mai 1884 à l'âge de 54 ans. Il fut enterré au cimetière Montparnasse dans la 17edivision, le 16 mai par son frère ingénieur des ponts et chaussées, assisté du président du conseil, Jules Ferry, de son frère Charles Ferry préfet et député, des peintres William Bouguereau, membre de l'Institut, Charles Busson et Antoine Guillemet, représentant la Société des artistes français, enfin des membres du Cercle des Arts libéraux et du Cercle artistique de la Seine, dont le défunt était membre. Auguste Bartholdi réalisa un buste en bronze de Gustave Jundt pour sa tombe au cimetière Montparnasse.

AnnexesModifier