Gurenne, ninkare, frafra
gʋrnɛ, ninkãrɛ, fãrfãri
Pays Burkina Faso, Ghana
Originaire de Centre, Centre-Est, Centre-Sud, Est, Boulgou et Haut Ghana oriental
Nombre de locuteurs 850 000
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 nic[1]
ISO 639-3 gur
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF gur
WALS grn
Glottolog fare1241
Échantillon
Bʋraa n de nayiga mẽ di a pɔga tɩ a mẽ dɛna nayiga. Tɩ bʋraa la ẽn sẽŋɛ tɩ a zũ pesgo bɩɩ bʋa. A sãn zũ kɩ’ɩlɩm, a wẽ ẽ kʋ mɛ bĩŋe tũntuure pʋam. Dee lebe yire ka yele a pɔga la yeti, a dɩkɛ pɩ’ɔ ka dɩkɛ tɩ a wa.

Le gurenne, aussi appelé ninkare ou frafra, est une langue oti-volta du groupe des langues gour, parlée au Burkina Faso et au Ghana par près de 850 000 personnes.

ÉcritureModifier

L’alphabet latin est utilisé pour écrire le gurenne, celui-ci utilisé des caractères supplémentaires.

Au Burkina Faso, l’orthographe gurenne officielle utilise l’alphabet national burkinabè, agréé par la Commission nationale des langues burkinabè.

Alphabet ninkare (Burkina Faso)[2],[3]
A B D E Ɛ F G H I Ɩ K L M N Ŋ O Ɔ P R S T U Ʋ V W Y Z
a b d e ɛ f g h i ɩ k l m n ŋ o ɔ p r s t u ʋ v w y z

En plus des lettres de l’alphabet, l’orthographe gurenne utilise le tilde sur le voyelles ‹ ã, ẽ, ɛ̃, ĩ, õ, ɔ̃, ũ › pour indiquer leur nasalisation /ã, ẽ, ɛ̃, ĩ, õ, ɔ̃, ũ/. Bien que le gurenne soit une langue tonale, les tons ne sont habituellement pas indiqués.

Notes et référencesModifier

  1. code générique
  2. SIL 2007.
  3. alphabet, SIL 2016.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier