Gulmurod Khalimov

militaire tadjik

Gulmurod Khalimov
Nom de naissance Gulmurod Salimovitch Khalimov
Naissance (45 ans)
District de Varzob (RSS du Tadjikistan)
Origine Tadjik
Allégeance Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan (1993-2015)
Drapeau de l'État islamique État islamique (depuis 2015)
Grade Colonel (Tadjikistan)
Émir (État islamique)
Conflits Seconde guerre civile irakienne
Guerre civile syrienne
Faits d'armes Bataille de Mossoul (2016-2017)

Gulmurod Salimovitch Khalimov (en tadjik : Гулмурод Салимович Ҳалимов, et en arabe : جول مراد سليماويج حليموف) ; né le à Varzob à l'époque en RSS du Tadjikistan, aujourd'hui au Tadjikistan, est un militaire tadjik, devenu ensuite djihadiste au sein de l'État islamique.

BiographieModifier

Il dirige d'abord l'OMON, les forces spéciales de police du Tadjikistan avec le grade de colonel[1]. Il bénéficie de formations militaires en Russie et aux États-Unis[1]. Cependant il disparaît en [1].

Le , il réapparaît et annonce dans un message sur YouTube qu'il rejoint l'État islamique[1]. Il affirme alors vouloir établir la loi coranique au Tadjikistan et promet de « porter le djihad » en Russie et aux États-Unis[1].

Le , le Département d'État des États-Unis met sa tête à prix, à trois millions de dollars[2].

Vers début , il est nommé « Ministre de la guerre » de l'État islamique après la mort d'Abou Omar al-Chichani[3].

Il dirige les défenses de l'État islamique lors de la deuxième bataille de Mossoul[4]. Selon The Times, il aurait été tué à Mossoul par une frappe aérienne à la mi-[4]. Le , la Russie affirme pour sa part avoir mortellement blessé Gulmurod Khalimov lors d'une frappe aérienne à Deir ez-Zor et indique qu'il aurait succombé dans la localité d'al-Mouhassane[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Le chef des forces spéciales tadjikes rejoint l’Etat islamique, Le Monde avec AFP et Reuters, 29 mai 2015.
  2. (en) Arshad Mohammed, U.S. offers $3 million reward for man it gave anti-terror training, Reuters, 30 août 2016.
  3. (en) Isis: US-trained Tajik special forces chief Gulmurod Khalimov becomes Isis 'war minister', International Business Times, 6 septembre 2016.
  4. a et b (en) Gareth Browne, Isis ‘minister of war’ is killed by allied airstrike in Mosul, The Times, 15 avril 2017.
  5. Syrie: des chefs de l'EI tués dans un raid aérien russe, Le Figaro avec Reuters, 8 septembre 2017.