Guillaume de Mayence

Guillaume, né vers 929 et mort le à Rottleberode en Saxe, fils de l'empereur Otton Ier du Saint-Empire, fut archevêque de Mayence de 954 à sa mort.

Guillaume de Mayence
Fonctions
Archevêque catholique
Diocèse de Mayence
depuis le
Hatto II (en)
Archevêque de Mayence
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Rottleberode (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activité
Père
Fratrie
Autres informations
Religion

BiographieModifier

Fils illégitime d'Otton Ier, sa mère, selon de récentes études, était une noble prisonnière slave, possiblement une sœur de Tugumir, prince des Wendes (Hevelli) à Brandebourg qui a été capturé par le père d'Otton, Henri Ier de Germanie, en 929.

Ayant reçu une formation approfondie, Guillaume est élu archevêque de Mayence le , succédant à Frédéric, lequel était tombé temporairement en disgrâce au roi Otton au cours du conflit qui l'a opposée à son fils Liudolf de Souabe. Il reçoit la confirmation du pape Agapet II et le titre de vicaire apostolique du royaume de Germanie, dépendant directement du Saint-Siège. Cela a renforcé sa position hiérarchique de chef religieux envers les archevêques rhénans de Cologne et de Trèves. Le , ces trois ecclésiastiques oignirent Otton II, élu roi des Romains par la diète de Worms, au cours d'une cérémonie solennelle à la cathédrale d'Aix-la-Chapelle[1].

Guillaume reçoit également de son père le titre d'archi-chapelain de l'Empire. C'est pendant son mandat que le Pontificale Romano-Germanicum fut compilé. Il s'est longtemps defendu contre la création de l'archevêché de Magdebourg qui a cependant quand même eu lieu avec l'accord du pape Jean XIII après a mort en 968.

Mort à son manoir de Rottleberode, il fut enterré à l'abbaye Saint-Alban devant Mayence.

Notes et référencesModifier

  1. Nouvel abrégé chronologique de l'histoire et du droit public d'Allemagne, Pfeffel, Christian Friedrich (1726-1807), p.136.

Liens externesModifier