Ouvrir le menu principal

Guillaume Perrault

journaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perrault.

Guillaume Perrault est un journaliste français, né le .

Sommaire

BiographieModifier

JournalismeModifier

Guillaume Perrault est diplômé de Institut d'études politiques de Paris, section service public, en 1995[1]. Il entre en 2000 au Figaro où il est chargé de la rubrique « Justice » du quotidien (de 2000 à 2005) avant de se spécialiser (de 2005 à 2013) dans le journalisme politique. Il était plus spécifiquement chargé, au sein de la rédaction, de couvrir :

  • la droite, le centre et le Front national;
  • les institutions : le président de la République, le Premier ministre et le gouvernement;
  • le cadre de la vie politique : le financement des campagnes électorales et des partis, les sondages ainsi que les élections présidentielles depuis 1965.

En 2013, il est promu « grand reporter » au Figaro[2] et signe, régulièrement, des analyses dans les pages Débats-opinions de ce quotidien national[3].

Il débat sur I-Télé, tous les lundis, dans Le Match des éditorialistes (2013/2014)[4].

Il participe régulièrement, sur RTL, à l'émission On refait le monde animée par Marc-Olivier Fogiel[5].

EnseignementModifier

Il est maître de conférences[6] à Sciences Po, sur les institutions politiques[7], enseignant associé à la classe préparatoire intégrée de l'École nationale de la magistrature et intervenant dans le cadre de l'Institut de préparation à l'administration générale (IPAG) et à l'Institut d'études judiciaires de l'université Panthéon Assas Paris II[réf. souhaitée]

Activités diversesModifier

Il intervient dans des colloques :

  • Conférencier à l'Université Inter âge de Melun en partenariat avec l'Institut de droit et d'économie de Melun[8]
  • Conférence sur la catastrophe de l'amiante : « ni coupables, ni responsables? », avec un débat sur la justice pénale en France organisé par l'Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante[9]. Thème : « Est-il possible, est-il acceptable que la plus grande catastrophe sanitaire que la France ait jamais connu n’ait ni coupable ni responsable ? ».
  • Conférence sur "La loi Fauchon : une évolution très grave de la responsabilité pénale en matière d'accidents collectifs". Intervention devant la Fédération nationale des victimes d'accidents collectifs (Fenvac)[10].

Il est, également, intervenu dans le cadre de programmes audiovisuels avec diverses participations régulières dans des médias radiophoniques[11] ou télévisés[12],[13]et notamment sur :

Autres émissions (plus anciennes) :

Il participe à des émissions, reportages, interviews sur : France Ô[18], France 2, France 3[19], France 4[20], France 5[21], France 24, Public-Sénat, LCI, Direct 8[22], Al Arabiya, France Info, France culture[23], Europe 1[24], RFI, BFM[25], Canal +[26], RMC[27].

OuvragesModifier

  • Conservateurs, soyez fiers !, Paris, Plon, 2017.
  • Les Présidents de la République pour les nuls, avec Arnault Folch, First, 2011375 p.[28] .
  • Génération Battisti. Ils ne voulaient pas savoir, Paris, Plon, 2005.
  • Ni coupables, ni responsables ou comment les élites échappent à leurs devoirs, Paris, Albin Michel, 2004[29]

Notes et référencesModifier

  1. source : cf. recherche sur la base de l'Association des Sciences Po : « D SP 1995 »
  2. source: Europe n° 1
  3. exemple d'un article signé dans le Figaro
  4. source I-Télé
  5. source Europe n° 1
  6. Source : programme 2010-2011 de Sciences Po
  7. programme
  8. Depuis 2008. Source : Seine et Forêt Magazine
  9. Source : 25/11/2004 à Dunkerque.
  10. source : programme de la Fédération nationale des victimes d'accidents collectifs FENVAC, page 6 Strasbourg, 26 novembre 2004
  11. Source : I.N.A. émissions de radio
  12. Source : INA : TV hertzienne
  13. Source I.N.A. : TV câble, TNT et satellite
  14. en 2011 (source INA déjà citée), ou, plus récemment, pour l'émission Au cœur de l'histoire, notamment sur Vincent Auriol, ou René Coty...
  15. 2006/2007 (source INA déjà citée)
  16. Source : Radio Orient
  17. cf. source : direct 8
  18. débats sur l'avenir de l'Outre-mer, animé par Pascal Perri
  19. (Source : INA) On ne peut pas plaire à tout le monde : émission du 23 janvier 2005. Reportage qui revient sur la catastrophe du tunnel du Mont-Blanc survenue le 24 mars 1999. Commentaire sur des images d'archives ponctué des interviews d'André Denis, association des victimes du Mont-Blanc, de Jean-Jacques Mengelle-Touya, fédération nationale des victimes d'accidents collectifs, et de Guillaume PERRAULT, auteur de "Ni coupables, ni responsables".
  20. « Culture Pub »
  21. « C dans l'air » émission présentée par Yves Calvi
  22. Langue de Bois s'abstenir de Philippe Labro (source direct8)
  23. « Du grain à moudre » de Brice Couturier et Julie Clarini
  24. « Médiapolis » de Michel Field et Olivier Duhamel ou encore « Bienvenue chez Basse » de Pierre-Louis Basse
  25. « Le 12-15 » de Valérie Lescable et « Le 12-15 » de Laurent Guez
  26. source I.N.A. dans le cadre d'un reportage consacré à Cesare Battisti, émission du 24 avril 2006
  27. « Le grand show de l'info » d’Éric Brunet
  28. L'express 26/11/2011
  29. source : passion du livre

Liens externesModifier