Guillaume IV de Hesse-Cassel

(Redirigé depuis Guillaume IV de Hesse)

Guillaume IV, dit « le Sage » (der Weise), est né le à Cassel et mort le dans cette même ville. Il est landgrave de Hesse-Cassel de 1567 à sa mort.

Guillaume IV de Hesse-Cassel
Wilhelm-1-.4.jpeg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
CasselVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Église Saint-Martin de Cassel (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Wilhelm IV. von Hessen-KasselVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Anne-Marie de Hesse-Cassel
Christine de Hesse-Cassel (en)
Maurice de Hesse-Cassel
Edwige de Hesse-Cassel
Philipp Wilhelm von Cornberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Coat of arms of Hesse.svg
blason

FamilleModifier

Fils de Philippe le Magnanime[1] et de Christine de Saxe, Guillaume IV de Hesse-Cassel commença son règne en protégeant l'Église réformée dans son landgraviat, il œuvra sans relâche afin d'unifier le protestantisme et le catholicisme. Pacifique, il était peu enclin à user de la force militaire pour régler les différents conflits. Ce fut un homme d'État doté d'une énergie rare, qui publia plusieurs ordonnances et nomma des fonctionnaires expérimentés. Il publia une loi sur la primogéniture afin d'éviter à la Hesse-Cassel une division des terres comme ce fut le cas avec son père.

Il protégea les lettres, les arts et les sciences, et cultiva lui-même l'astronomie[2]. Il fut un pionnier dans la recherche astronomique, peut-être même est-il resté dans nos mémoires grâce à ses découvertes scientifiques. En 1584, il fit adopter à Cassel les instruments de l'astronome danois Tycho Brahe.

On a de lui des observations astronomiques, publiées sous le titre de Coeli et siderum in eo errantium observationes Hassiacæ, Leyde, 1628.

EvénementsModifier

Guillaume de Hesse, un des princes protestants allemands, avec l'électeur Maurice de Saxe et Albert de Mecklembourg, ayant avec le roi de France Henri II le traité de Chambord (15 janvier 1552), s'opposant à l'empereur du Saint-Empire romain germanique, Charles Quint[3]. Par ce traité, les princes allemands cédaient le vicariat des évêchés de Toul, Verdun et Metz (les Trois-Évêchés) au roi de France . En échange, Henri II leur promettait une aide économique et militaire contre Charles Quint.

Mariage et descendanceModifier

Guillaume IV se marie le à Marbourg avec Sabine de Wurtemberg (1549-1581), fille du duc Christophe de Wurtemberg. Onze enfants sont nés de cette union :

Notes et référencesModifier

  1. William IV. of Hesse sur Encyclopedia Britannica
  2. http://galileo.rice.edu/Catalog/NewFiles/wilhelm.html
  3. Louis de La Saussaye, Château de Chambord, Blois, Chez tous les libraires, , 7e éd., 95 p. (lire en ligne), p. 54.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier