Ouvrir le menu principal
Guillaume Évrard
Guillaume Évrard.jpg
Portrait de Guillaume Évrard, dessiné par lui-même en 1740. Photo de Ch. Claesen pour le t.XXI du Bulletin de l'Institut Archéologique Liégeois, 1888
Naissance
Décès
Activité

Guillaume Évrard, né en 1709 à Liège, où il meurt en 1793, est un sculpteur liégeois.

BiographieModifier

 
Liège, Grand Curtius. Guillaume Évrard (attr.), Promethée enchaîné sur le rocher (bronze, palais de Seraing, avant 1794)

Formé dans l'atelier de Renier Panhay de Rendeux, puis chez Simon Cognoulle (1736), il séjourne en Italie entre 1738 et 1744. À son retour à Liège, on lui confie la réalisation du mausolée du prince-évêque Georges-Louis de Berghes, mort l'année précédente. Il fait toute sa carrière à Liège, bénéficiant de nombreuses commandes.

En 1775, le prince-évêque François-Charles de Velbrück le nomme doyen de l'Académie de peinture, de sculpture et de gravure qu'il vient de créer à Liège. En 1779, Guillaume Évrard est membre de la Société libre d'émulation également fondée par Velbrück. Il termine sa carrière dans un emploi que lui confère le prince-évêque Charles-Nicolas d'Oultremont, qui le nomme concierge du château d'été des princes-évêques, à Seraing.

Guillaume Évrard meurt en 1793, à l'âge de 83 ans.

ŒuvresModifier

BibliographieModifier

  • Charles Seressia, Guillaume Évrard, dernier sculpteur des princes-évêques. Liège, 1709-1793, (collection Wallonie, art et histoire, n° 17), Gembloux, éditions J. Duculot, 1973, 62 p.
  • J.E. Demarteau, Guillaume Évrard : Sculpteur de S. A. le Prince Évêque de Velbruck (1709-1793), t. XXI du Bulletin de l'Institut Archéologique Liégeois, Liège, Léon De Thier, , 572 p. (lire en ligne), p. 136-158