Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar

aristocrate allemand

Guillaume-Ernest (, Blankenhain, Weimar) est duc de Saxe-Weimar de 1683 à sa mort.

Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar
Wilhelm Ernst, Herzog von Sachsen-Weimar-Eisenach.jpg
Guillaume II de Saxe-Weimar.
Titre de noblesse
Duc de Saxe-Weimar
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
WeimarVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Weimarer Fürstengruft (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Wilhelm Ernst von Sachsen-WeimarVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Autres informations
Religion

BiographieModifier

Fils aîné du duc Jean-Ernest II de Saxe-Weimar et de Christine-Élisabeth de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Franzhagen, Guillaume-Ernest succède à son père à sa mort. Il règne conjointement avec son frère Jean-Ernest III jusqu'en 1707 (celui-ci est un ivrogne qui laisse son frère régner à sa guise), puis avec le fils de celui-ci, Ernest-Auguste, jusqu'à sa mort.

Afin d'assurer plus fortement son pouvoir, Guillaume-Ernest épouse le Charlotte-Marie de Saxe-Iéna (), fille de son oncle Bernard de Saxe-Iéna. Il assure la régence du duché de Saxe-Iéna de 1686 à 1690 au nom de son cousin et beau-frère Jean-Guillaume. Celui-ci meurt en 1690 sans héritier, et la Saxe-Iéna est partagée entre Guillaume-Ernest et Jean-Georges II de Saxe-Eisenach. Cependant Guillaume-Ernest se doit de gouverner conjointement avec son neveu Ernest-Auguste Ier de Saxe-Weimar mais confisque l'exercice du pouvoir à son profit. Guillaume-Ernest est un luthérien, tout comme Johann Sebastian Bach qu'il nomme organiste de la chapelle de Weimar.

En 1716, Ernest-Auguste épouse Éléonore-Wilhelmine d'Anhalt-Köthen. À cette occasion, Bach rencontre le prince Léopold d'Anhalt-Köthen, frère de la mariée et musicien passionné.

Lorsque Johann Samuel Drese meurt en 1716, Jean-Sébastien Bach sollicite le poste de maître de chapelle, mais Guillaume préfère nommer le fils de Drese, que Bach considère incompétent. Celui-ci, furieux, demande sa démission. Le duc l'emprisonne alors pendant un mois. Il passera alors au service du prince Léopold d'Anhalt-Köthen, beau-frère du coduc et mélomane passionné.

Le , Guillaume et Charlotte-Marie divorcent après sept ans de mariage durant lesquels ils n'ont pas eu d'enfants. Guillaume ne se remarie pas et meurt sans enfants. Son neveu Ernest-Auguste lui succède.

Liens externesModifier