Ouvrir le menu principal

Guido Malatesta

cinéaste italien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malatesta.
Guido Malatesta
Naissance
Gallarate, Lombardie, Italie
Nationalité Italienne
Décès (à 51 ans)
Rome, Latium, Italie
Profession Réalisateur, scénariste

Guido Malatesta, né le à Gallarate dans la région de la Lombardie et mort le à Rome dans la région du Latium, est un réalisateur et un scénariste italien. Il a utilisé au cours de sa carrière le pseudonyme de James Reed.

BiographieModifier

Guido Malatesta naît en 1919 à Gallarate dans la province de Varèse. Il commence à travailler comme journaliste après avoir déménagé à Rome. Il s'oriente ensuite vers le cinéma, écrit des scénarios puis passe à la réalisation en 1956.

Dans les années 1960, il se fait connaître grâce à ces nombreux péplums, notamment sa série consacrée aux aventures de Maciste. Il met également en scène les personnages de Goliath, Samson ou Zorro dans d'autres films, comme il était courant de le faire à cette époque. Il signe également des scénarios pour d'autres réalisateurs, comme Mario Caiano ou Umberto Lenzi.

Face au déclin de ce genre, il opte pour le pseudonyme américain de James Reed et tourne alors des films d'aventures exotiques. Il confie le premier rôle du film Samoa, fille sauvage (Saoma regina della giungla) à la jeune Edwige Fenech qui commence sa carrière en 1968. L'année suivante, il ajoute une touche d'érotisme à ses réalisations, comme Tarzana, sexe sauvage (Tarzana, sesso selvaggio) dont il donne le premier rôle à Femi Benussi. Il revisite l'histoire de l'impératrice romaine Poppée dans le péplum érotique Les Nuits érotiques de Poppée (Le calde notti di Poppea).

En 1970, il réalise Dans l'enfer de Monza (Formula 1 - Nell'Inferno del Grand Prix) qui se déroule dans l'univers des courses automobiles. Il décède prématurément quelques mois plus tard à l'âge de 51 ans.

FilmographieModifier

Comme réalisateurModifier

Comme scénaristeModifier

SourceModifier

  • (it) Roberto Poppi, I registi dal 1930 al giorni nostri, Rome, Gremesse, (ISBN 88-8440-171-2).

Liens externesModifier