Gui VI de La Trémoille

Gui VI de La Trémoille ou Gui de La Trimouille[1], dit « le Vaillant », né en 1346, décédé en 1397, est Porte-Oriflamme de France[2], grand chambellan héréditaire de Bourgogne et favori du duc Philippe le Hardi, qui le fait seigneur de Jonvelle.

Gui VI de La Trémoille
Biographie
Naissance
Décès
Conjointe
Marie de Sully (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

BiographieModifier

Fils de Gui V (1315-1350) et de Radegonde de Guénand, il se marie en 1382 avec Marie de Sully, princesse de Boisbelle, dame de Sully et de Craon, fille de Louis de Sully et d'Isabelle de Craon, et a plusieurs enfants dont :

  • Jean de La Trémoille (1377-1449), seigneur de Jonvelle, marié le à Jacqueline d'Amboise, fille d'Ingerger II et Jeanne de Craon.
  • Georges Ier de La Trémoille, courtisan, né en 1382/1385 (date incertaine) et mort en 1446, participe à la Praguerie.
  • Isabeau de La Trémoille (1385-?), deuxième épouse Charles 1er de la Rivière, fils de Bureau III de La Rivière.

En 1396, Gui de La Trémoille lance la construction du château actuel de Sully-sur-Loire, et Raymond du Temple (architecte du roi Charles V de France et du duc Louis Ier d'Orléans) en dresse les plans.

Gui VI participe à la croisade de Jean Ier de Bourgogne où il est fait prisonnier à Nicopolis en 1396 lors de la bataille, et meurt de maladie à Rhodes en 1397[2].

BibliographieModifier

  • Thierry Dutour, « L'approche biographique des personnages secondaires : le cas de Guy VI de la Trémoïlle (1343-1391) », dans Problèmes et méthodes de la biographie, Actes du Colloque Sorbonne 3-4 mai 1985, Paris, coll. « Sources. Travaux historiques », , p. 23-32.

RéférencesModifier