Gui Ier de Montlhéry

Guy Ier est un seigneur de Montlhéry né vers 1031 et mort en 1095[1]. Il est considéré comme fils de Thibaud de Montlhéry d'après la Continuation d'Aimon, mais ce texte écrit plus de 175 ans après les faits contient de nombreuses approximations. Des ouvrages sérieux[2] le donnent comme fils de Milon Ier de Chevreuse. Thibaud File Étoupe de Montlhéry et de Bray serait alors son grand-père (à priori maternel : chronologiquement, l'introduction d'une génération supplémentaire semble effectivement plus cohérente).

Gui Ier de Montlhéry
Titre de noblesse
Seigneur de Montlhéry (d)
jusqu'en
Successeur
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
SeigneurVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
NN (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Milon Ier de Montlhéry
Isabelle de Montlhéry (d)
Mélisende de Montlhéry (d)
Béatrice de Montlhéry
Gui Ier de Rochefort
Alix de Montlhéry (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Ordre religieux

Il fonde le prieuré de Longpont(-sur-Orge, Essonne) en 1061[3].

Il épouse Hodierne de Gometz[3], sœur de Guillaume de Gometz, seigneur de Gometz. Ils ont pour enfants :

Il meurt l'année où Urbain II lance son appel pour la croisade ; plusieurs de ses fils et petits-fils s'illustrent en Terre sainte.

Notes et référencesModifier

  1. [Moutié 1876] Auguste Moutié, Chevreuse - Recherches historiques, archéologiques et généalogiques, vol. 2 : châtelains, barons, ducs (médaille d'or au concours des antiquités nationales), Rambouillet, impt.-libr. Raynal, (ISBN 978-2-01-292871-8, présentation en ligne), p. 11. Voir aussi le premier tableau dans ses tableaux généalogiques et sceaux des seigneurs de Chevreuse.
  2. [Civel 2006] Nicolas Civel, La fleur de France. Les seigneurs d'Île-de-France au XIIe siècle, Turnhout, Brepols, coll. « Histoires de famille. La parenté au Moyen Âge » (no 5), , 602 p. (présentation en ligne).
  3. a et b Guy, dans MedLands, « Paris region - Corbeil & Rochefort ».
  4. [Saunier-Seité 1998] Alice Saunier-Seité, Les Courtenay, Éditions France-Empire, (ISBN 2-7048-0845-7).
  5. [Saint Phalle] Édouard de Saint Phalle, « Les seigneurs de Traînel et de Venizy du XIe au XIIIe siècle », Mémoires de la Société Académique de l'Aube, t. 132,‎ , p. 273-326.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier