Guglielmo Sirleto

cardinal de l'Église catholique romaine
Guglielmo Sirleto
Image dans Infobox.
Le cardinal Guglielmo Sirleto peint par Jacopino del Conte en 1580
Fonctions
Camerlingue du Sacré Collège
-
Bibliothécaire du Vatican
à partir de
Évêque diocésain
Diocese of Squillace (en)
-
Alfonso de Villalobos Xeres (d)
Marcello Sirleto (d)
Évêque catholique
à partir du
Évêque diocésain
Diocèse de San Marco Argentano-Scalea
à partir du
Fabrizio Landriani (d)
Organtino Scaroli (en)
Cardinal
à partir de
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Consécrateurs

Guglielmo Sirleto (né en 1514 à Guardavalle, dans l'actuelle région de Calabre, alors dans le royaume de Naples et mort le à Rome) est un cardinal italien du XVIe siècle.

BiographieModifier

Né en 1514 à Guardavalle, petit village près de Stilo en Calabre, Guglielmo Sirleto étudie l'hébreu, le grec, le latin, la philosophie, les mathématiques et la théologie à Naples. Il a raro talento, e prodigiosa memoria. Sirleto va à Rome et entre en service du cardinal Marcello Cervini, le futur pape Marcel II et un des présidents du concile de Trente. Le pape Marcel II le nomme secrétaire des mémorials et dépositaire de la bibliothèque du Vatican. Sirleto est protonotaire apostolique de numero participante, pendant le pontificat de Paul IV.

Il est créé cardinal par le pape Pie IV lors du consistoire du . Il est nommé administrateur et évêque de San Marco en 1566 et est transféré à Squillace en 1568. En 1572 Sirleto est nommé bibliothécaire de la bibliothèque du Vatican. Il est président de la commission pour réformer le calendrier et camerlingue du Sacré Collège en 1584-1585. Sirleto est aussi président des commissions pour réformer le bréviaire et le missel romain et directeur de la nouvelle édition de la martyrologe romain.

Le cardinal Sirleto participe aux conclaves de 1565-1566 (élection de Pie V ), de 1572 (élection de Grégoire XII) et de 1585 (élection de Sixte V).

ŒuvresModifier

  • Vitæ sanctorum in latinum versæ, et a Metaphraste editæ, dans les deux derniers volumes des Vitæ sanctorum, publiées par Luigi Lippomano, Venise, 1551-1558, 6 vol. in-4° ;
  • Adnotationes variarum lectionum in psalmos, dans l’Apparatus de la Bible polyglotte d'Anvers, 1569, in-folio ;
  • Menologium græcorum, nunc primum e MS. in lucem editum, dans le tome 3 du recueil de Canisius intitulé Antiquæ lectiones, Ingolstadt, 1601, in-4° ;
  • De episcopali munere ac dignitate ; — De sublevandis pauperibus et egenis. C’est d’après la version latine de ces deux discours de St-Grégoire de Nazianze qu’Annibal Caro exécuta sa traduction italienne.

Quelques-uns des ouvrages de Sirleto sont restés inédits dans la Bibliothèque apostolique vaticane et dans celle de Naples.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier