Ouvrir le menu principal

Guet-apens (film, 1972)

film américain réalisé par Sam Peckinpah et sorti en 1972
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guet-apens.
Guet-apens
Description de cette image, également commentée ci-après
Ali MacGraw dans une scène du film

Titre original The Getaway
Réalisation Sam Peckinpah
Scénario Walter Hill
Acteurs principaux
Sociétés de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film policier, film de casse
Durée 122 minutes
Sortie 1972

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Guet-apens (The Getaway) est un film américain de Sam Peckinpah sorti en 1972. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme de Jim Thompson publié en 1958 aux États-Unis, traduit en français sous le titre Le Lien conjugal dans la collection Série noire en 1959, multi-réédité par Gallimard et retraduit en 2012 sous le titre L'Échappée dans la collection Rivages/Noir. C'est Steve McQueen qui incarne Doc McCoy, le personnage principal du film.

SynopsisModifier

Doc McCoy, un prisonnier, obtient sa libération grâce à l'intervention d'un truand notoire, Jack Benyon, qui a besoin de ses services pour organiser le braquage d'une banque. Une fois le braquage commis, McCoy s'aperçoit que Benyon veut le faire supprimer. Lors d'un face-à-face avec lui, Carol, la femme de Doc, tire sur Benyon et le couple prend la fuite avec le butin. Rudy, gangster psychopathe qui veut la peau de Doc, et d'autres hommes de main de Benyon se lancent à la poursuite du couple jusqu'à la frontière mexicaine.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  • Slim Pickens (V. F. : Henri Virlojeux) : le vieux cow-boy
  • Richard Bright (V. F. : Albert Augier) : le voleur
  • Jack Dodson : Harold Clinton
  • Dub Taylor (V. F. : Henri Labussière) : Laughlin
  • Bo Hopkins (V. F. : Jean-Pierre Duclos) : Frank Jackson
  • Roy Jenson (V. F. : Jean Berger) : Cully
  • John Bryson (V. F. : Jean Violette) : le comptable
  • Tom Runyon : Hayhoe
  • Whitney Jones : le soldat parlant à Carol
  • Raymond King et Ivan Thomas : les garçons dans le train
  • C.W. White et Brenda W. King : les mères des garçons
  • W. Dee Kutach (V. F. : Albert Médina) : le président de la commission des libérations conditionnelles
  • Brick Lowry : le délégué de la commission des libérations conditionnelles
  • Martin Colley : l'avocat de McCoy
  • O. S. Savage (V. F. : Raoul Delfosse) : le chef de la police
  • Dick Crockett : le garde de la banque
  • A. L. Camp (V. F. : Serge Sauvion) : le quincaillier
  • Bob Veal : le propriétaire du magasin de télévision
  • Bruce Bissonette : le vendeur d'articles de sport
  • Maggie Gonzalez : la serveuse du fast-food
  • Jim Kannon : Cannon
  • Doug Dudley : Max
  • Stacy Newton : Stacy
  • Tommy Bush : l'assistant du vieux cowboy
  • Hal Smith (V. F. : Jacques Deschamps) : l'annonceur radio (voix) (non crédité)
Source et légende : Version française (V. F.) sur Voxofilm[1]

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche du doublage français du film » sur Voxofilm, consulté le 2 février 2014

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :