Guerre en montagne

La guerre en montagne est la composante d'une guerre se déroulant dans une zone montagneuse ou fortement accidentée. Aux enjeux propres au combat avec l'ennemi, s'ajoutent les contraintes dues aux conditions climatiques extrêmes et les difficultés et risques liés aux déplacements et plus généralement à la vie dans un environment escarpé et inhospitalier, éventuellement recouvert de neige ou de glace.

Chasseurs alpins français en 1970.

Selon les circonstances, les armées ont toujours cherché à maîtriser et à s'adapter aux conditions propres à la guerre en montagne, car les chaînes de montagnes ont souvent une importance stratégique en tant que frontières naturelles : les cols sont des points de passage obligé qu'il faut tenir et les réserves d'eau (sources, lacs, etc.) constituent des réserves stratégiques essentielles au pays.

Plusieurs pays disposent d'unités de combat adaptées à cet environnement comme la France avec les Chasseurs alpins, l'Allemagne avec les Gebirgsjäger, les États-Unis avec la 10e division de montagne ou l'Italie avec les Alpini. Celles-ci sont équipées de manière relativement légères et ont eu de l’armement spécifique tels que, anciennement, les canons de montagne.

La bataille de San Matteo, qui eut lieu à la fin de l'été 1918 sur la pointe San Matteo (3 678 mètres) en Italie du Nord durant la Première Guerre mondiale, fut considérée comme la bataille à la plus haute altitude de l'histoire avant d'être surpassée en 1999 par le conflit de Kargil à 5 600 mètres.

Les conditions particulières du terrain montagneux font que les pertes humaines peuvent être très lourdes hors combat. On estime par exemple que 60 000 militaires de toutes nationalités ont péri lors d'avalanches lors de la Première Guerre mondiale[1].

Notes et référencesModifier

  1. Thomas Stucki, Bulletin d’avalanches - Historique et arrière-plan, Institut pour l’étude de la neige et des avalanches SLF

BibliographieModifier

  • F. Ducuing, La guerre de montagne, 1851, in La Revue des Deux Mondes (sur wikisource : [1])
  • Hervé de Courrèges, Pierre-Joseph Givre, Nicolas Le Nen, Guerre en montagne : renouveau tactique, 2006, Paris, Economica, (ISBN 978-2717853278).
  • Raids, Hors-série n° 34, 2009, La guerre en montagne.
  • Cyrille Becker, Les plus grandes Batailles en montagne : de l'Antiquité à nos jours, Éditions Pierre de Taillac, , 240 p. (ISBN 9782364451582).