Ouvrir le menu principal
Gueorgui Danielia
Description de cette image, également commentée ci-après
Gueorgui Danielia en 2010.
Nom de naissance გიორგი დანელია
Naissance
Tbilissi (RSFS de Transcaucasie)
URSS
Nationalité Drapeau de l'URSS soviétique → Drapeau de la Russie russe
Décès (à 88 ans)
Moscou (Russie)
Profession Réalisateur et scénariste
Films notables Romance à Moscou
Afonia
Mimino
Kin-dza-dza!

Gueorgui Danielia (en géorgien : გიორგი დანელია; en russe : Георгий Николаевич Данелия ; en anglais : Georgi Daneliya), né le à Tbilissi (aujourd'hui en Géorgie) et mort le à Moscou (Russie), est un réalisateur et scénariste géorgien et soviétique puis russe.

Sommaire

BiographieModifier

Fils de la cinéaste Meri Andjaparidze, neveu du réalisateur Mikhaïl Tchiaoureli et cousin de l'actrice Sofiko Tchiaoureli, Gueorgui Danielia étudie la mise en scène aux Cours supérieurs de réalisation des studios Mosfilm.

Il obtient un diplôme de fin d'études avec un court métrage intitulé Ce sont aussi des êtres humains, inspiré d'un extrait de Guerre et Paix de Léon Tolstoï (1959). Toujours avec Igor Talankine, il réalise, l'année suivante, son premier long métrage, Serioja, qui est couronné de nombreux prix[1]. Bénéficiant du contexte politique de l'époque, Romance à Moscou rallie les suffrages publics grâce à une description alerte et impressionniste de la vie moscovite. Son film suivant, Trente-trois, « dessinera plus nettement son profil : celle d'un poète ironique, voire satirique, analyste lucide de la psychologie sociale de ses contemporains. »[2] Mais ces qualités ne seront pas forcément appréciées des autorités qui refuseront de distribuer ce film. Afonia (1975), Mimino (1977), Le Marathon d'automne, Grand prix du festival du film d'humour de Chamrousse en 1979, continueront d'exploiter cette veine avec beaucoup de réussite. Il est l'auteur d'un film culte en Russie, Kin-dza-dza! (1986).

Il meurt le à Moscou[3]. Le président russe Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances à ses proches dans un communiqué spécial[4]. Il est inhumé au cimetière de Novodevitchi.

Prix et distinctionsModifier

FilmographieModifier

Comme réalisateurModifier

Comme scénaristeModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Lars Karl, Pavel Skopal, Cinema in Service of the State : Perspectives on Film Culture in the GDR and Czechoslovakia, 1945-1960, Berghahn Books, , 406 p. (ISBN 9781782389972, lire en ligne), p. 377
  2. Isabelle Pastor, Jean Radvanyi, in : Le cinéma géorgien, Éditions du Centre Georges Pompidou, 1988.
  3. (en) « Director Georgy Daneliya Has Died », sur Moscow Times (consulté le 4 avril 2019)
  4. Condolences on passing of Georgiy Daneliya kremlin.ru

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :